•   
  •   

MondeObsèques de Mugabe au Zimbabwe: bras de fer entre la famille et les autorités

17:00  12 septembre  2019
17:00  12 septembre  2019 Source:   rfi.fr

L'ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est mort

L'ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est mort L'ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe, alias "Comrade Bob", s’est éteint à l’âge de 95 ans. Pointé comme responsable de la déchéance économique de son pays, il avait été chassé du pouvoir par un coup d'État en 2017. L'ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, qui a dirigé d'une main de fer son pays de 1980 à 2017, est décédé à l'âge de 95 ans, a annoncé, vendredi septembre, l'actuel chef de l'État, Emmerson Mnangagwa. "C'est avec la plus grande tristesse que j'annonce le décès du père fondateur du Zimbabwe et de l'ancien président, le commandant Robert Mugabe", a-t-il déclaré dans un tweet.

C’est un véritable bras de fer qui s’est engagé entre la famille de Robert Mugabe et le gouvernement zimbabwéen. La famille souhaite en effet que l’ex-président repose dans son village natal de Kutama, à une trentaine de kilomètres de la capitale.

La dépouille de l’ancien président Robert Mugabe est transportée, le 12 septembre 2019, au palais Mais préférait l’humble localité de Kutuma, à une centaine de kilomètres plus à l’ouest, berceau de la famille . Le Zimbabwe est né d’une lutte de libération menée militairement, et couronnée de succès.

Obsèques de Mugabe au Zimbabwe: bras de fer entre la famille et les autorités © REUTERS/Philimon Bulawayo Robert Mugabe et sa femme Grace en octobre 2017.

Au Zimbabwe, le pays prépare des funérailles nationales pour son ancien président Robert Mugabe. Après plusieurs jours de tractations, la décision semble prise : son corps reposera dans son village familial de Kutama et non pas à Harare au cimetière des héros de l'indépendance.

C’est un véritable bras de fer qui s’est engagé entre la famille de Robert Mugabe et le gouvernement zimbabwéen. La famille souhaite en effet que l’ex-président repose dans son village natal de Kutama, à une trentaine de kilomètres de la capitale. Et ce, contre le souhait du gouvernement qui, lui, veut que l’ex-président soit inhumé à Harare dans un cimetière réservé aux héros de la lutte pour l’indépendance. La famille a également dénoncé via un communiqué l’attitude du gouvernement, l’accusant de ne pas l’avoir consulté dans l’organisation de ces funérailles.

Zimbabwe: le corps de Mugabe rapatrié en milieu de semaine prochaine

Zimbabwe: le corps de Mugabe rapatrié en milieu de semaine prochaine La dépouille de l'ancien président du Zimbabwe Robert Mugabe, décédé vendredi à Singapour à l'âge de 95 ans, devrait être ramenée dans son pays au milieu de la semaine prochaine, a indiqué dimanche à l'AFP un membre de sa famille. "Je ne peux pas vous donner de date sûre, tout ce que je sais c'est que des gens partent demain lundi (à Singapour) pour ramener le corps", a déclaré un des neveux du défunt, Leo Mugabe. "Donc, si présume qu'ils arrivent là-bas mardi et que le corps est déjà prêt à être transporté, on peut logiquement penser qu'ils seront de retour ici mercredi", a poursuivi M. Mugabe.

Fermer le panneau de partage. Au Zimbabwé , une semaine après le début des manifestations déclenchées par la flambée des prix du carburant, l'atmosphère est celle d'une tristesse mais aussi d'un choc profond. Récit, Lamine Nouriddine Konkobo.

Une foule de plusieurs milliers de personnes a assisté au retour du corps de l'ancien président. L'enterrement est prévu dimanche, à un endroit qui fait toujours l'objet d'intenses tractations entre les autorités et la famille . Par son statut de "héros national", Robert Mugabe devrait être inhumé au

Une rencontre a eu lieu ce midi, entre le président Emmerson Mnangagwa et la famille Mugabe au domicile de ces derniers. On ne sait pas ce qu’il en est ressorti. En tout cas, l’enterrement initialement prévu dimanche ne sera pas avant la semaine prochaine.

Une décision prise par toute la famille

Ce jeudi matin, Léo Mugabe, le neveu du président défunt, a annoncé qu’il serait enterré en début de semaine prochaine, lundi ou mardi, en privé, dans son village, et qu’il s’agit d’une décision prise par toute la famille.

Pourquoi le lieu où reposera Robert Mugabe est important ? Parce que la famille Mugabe n’a jamais pardonné à l’actuel chef d’État, Emmerson Mnangagwa, d’avoir déposé Robert Mugabe. Et un enterrement à Kutama serait perçu comme une défaite pour le chef de l’État, un affront de la part de la famille Mugabe.

Proches et officiels assistent à une messe pour Mugabe à Singapour

Proches et officiels assistent à une messe pour Mugabe à Singapour Des membres de la famille de l'ex-président zimbabwéen Robert Mugabe, ainsi que des officiels venus d'Harare, ont assisté mardi à une messe en sa mémoire à Singapour où il est décédé le 6 septembre à 95 ans, ont constaté des journalistes de l'AFP. Ces proches et ces responsables zimbabwéens étaient arrivés à Singapour en provenance d'Harare à bord d'un vol spécial. Il doivent en repartir avec la dépouille de Robert Mugabe dans la nuit de mardi à mercredi, selon un de ses neveux Adam Molai. Parmi eux, figure le vice-président du Zimbabwe, Kembo Mohadi.

Le bras de fer entre la famille de l'icône déchue et le pouvoir en place révèle la gravité de la fracture causée par l'éviction du patriarche, survenue voilà deux ans. Au Zimbabwe , la troupe Mugabe ne fait jamais relâche. Du vaudeville à la tragédie cornélienne, via le théâtre de l'absurde sauce Ubu

La dépouille de Robert Mugabe à son arrivée de Singapour à l’aéroport de Harare, le 11 septembre 2019. L’enterrement est prévu dimanche, à un endroit qui fait toujours l’objet d’intenses tractations entre les autorités et la famille . Par son statut de « héros national », Robert Mugabe devrait être

Le débat clos ?

Il y a également le risque que le chef de l’État ne soit pas invité à l’enterrement alors que celui-ci comptait justement sur cet événement national pour redorer son image. On y attend plus d’une vingtaine de chefs d’État ou ex-chefs d’État du continent.

Il est difficile d’imaginer que Robert Mugabe ne soit pas enterré au « Champ national des héros », comme on l’appelle au Zimbabwe. C’est lui qui est à l’origine de ce monument. Sa première femme, Sally Mugabe, est enterrée là-bas, et un emplacement a été prévu pour lui à ses côtés. Enfin, le gouvernement a les moyens de faire pression sur la famille Mugabe. Puisque c’est l’État qui paie pour la résidence familiale, la sécurité, les voyages.

Ce jeudi après-midi, la dépouille du chef de l’État doit être transportée en direction du stade de Rufaro, dans la banlieue de Harare, pour permettre à la population de lui rendre hommage. Un stade symbolique puisque c’est là que le 18 avril 1980, Robert Mugabe avait pris les rênes de l’ancienne Rhodésie.

Lire plus

Hué au Zimbabwe, le président sud-africain s'excuse pour les émeutes xénophobes.
Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a été hué samedi au Zimbabwe lors des obsèques de Robert Mugabe après les récentes émeutes dirigées contre des étrangers qui ont secoué son pays et a présenté ses "excuses" en assurant que ses compatriotes n'étaient "pas xénophobes". "Ce qui s'est passé en Afrique du Sud va à l'encontre du principe d'unité du peuple africain pour qui le président Mugabe, Nelson Mandela () se sont battus", a indiqué M. Ramaphosa. "Je me tiens ici devant vous (...

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!