Monde: Kais Saied, invité surprise de la course présidentielle en Tunisie - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeKais Saied, invité surprise de la course présidentielle en Tunisie

01:10  16 septembre  2019
01:10  16 septembre  2019 Source:   msn.com

Présidentielle tunisienne : Kais Saïed, un candidat conservateur qui revendique son indépendance

Présidentielle tunisienne : Kais Saïed, un candidat conservateur qui revendique son indépendance Néophyte en politique, ce conservateur anti-système âgé de 61 ans affirme avoir remporté le premier tour de la présidentielle et s'être ainsi qualifié pour le suivant prévu le 13 octobre. L'universitaire conservateur Kais Saïed, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie, a déclaré dimanche 15 septembre que les sondages réalisés à la sortie des urnes le donnaient en tête du premier tour. Aucun résultat officiel n'a encore été diffusé mais des sondages, effectués par les instituts tunisiens Sigma Conseil et Emrhod, attribuent à Kais Saïed 19 % des voix, et environ 15 % à Nabil Karoui, un homme d'affaires incarcéré depuis le 23 août pour fraude fiscale et blanch

Kaïs Saïed et Nabil Karoui. Les deux candidats « antisystème », affirmaient, dimanche 15 septembre dans la soirée, être qualifiés pour le 2e tour de la Le taux de participation au premier tour de la présidentielle dimanche en Tunisie a atteint 45,02 %, a annoncé l’Instance chargée d’organiser les

Следующее. Interview avec le candidat à la présidentielle Slim Riahi - Продолжительность: 58:30 Tunisie Numérique 2 579 просмотров. Moncef Marzouki ex-président de la Tunisie à Tout Le Monde En Parle Printemps Arabe TLMEP - Продолжительность: 17:12 mart lat 43 703 просмотра.

Kais Saied, invité surprise de la course présidentielle en Tunisie © HASNA Le candidat à l'élection présidentielle tunisienne Kais Saied dépose son bulletin de vote dans l'urne, à Tunis, le 15 septembre 2019

Surnommé "Robocop" en raison de son débit saccadé, Kais Saied, un constitutionnaliste qui a fait campagne uniquement au porte-à-porte, a pris de court la classe politique tunisienne en arrivant en tête de deux sondages pour le premier tour de la présidentielle.

Visage de cire, posture rigide, cet universitaire de 61 ans s'est fait connaître en décryptant depuis 2011 les premiers soubresauts de la démocratie tunisienne sur les plateaux télévisés.

"Je suis le premier du premier tour, et si je suis élu président j'appliquerai mon programme", a-t-il déclaré à l'AFP, dans un petit appartement délabré du centre de Tunis, entouré d'une quinzaine de personnes ayant participé à sa campagne.

Présidentielle tunisienne: Kaïs Saïed, un «ovni» sur la scène politique

Présidentielle tunisienne: Kaïs Saïed, un «ovni» sur la scène politique En Tunisie, le dépouillement d’une majorité de bulletins de vote place Kaïs Saied en tête de l'élection présidentielle. Comment expliquer une telle popularité pour ce candidat austère, conservateur et antisystème, universitaire sans parti politique, qualifié par les observateurs d'« ovni » politique ? Kaïs Saïed est apparu dans les sondages au printemps, mais son score aujourd'hui à la présidentielle tunisienne anticipée déroute pourtant les observateurs. Sa campagne a été discrète. Kaïs Saïed n'a pas cherché à organiser de meetings pour être dans la lumière.

à lire Présidentielle en Tunisie – Kaïs Saïed : « Je ne serai candidat d’aucun parti ». Alors que ses rivaux piaffent d’impatience, celui qui assure faire sa course seul ne participe à aucune joute pré-électorale, et promet un programme basé sur « une totale réorganisation politico-administrative de la

Kais Saied est professeur à l’université de Tunis. Il a été secrétaire général de l ’Association tunisienne de droit constitutionnel, puis son vice-président. Mais rien dans son parcours assez morne d’universitaire ne le prédestinait à une carrière politique. La candidature à la présidentielle de ce

Toujours impeccablement sanglé dans son costume, cet indépendant sans parti politique a un credo "anti-système" et très conservateur.

Pontifiant sur les manquements à la Constitution, dans un arabe châtié, parfois ampoulé, il a souvent éclairé les débats et rebondissements parlementaires de la Tunisie post-révolutionnaire, lorsqu'il était invité par les principales chaînes de télévision du pays.

Kais Saied, invité surprise de la course présidentielle en Tunisie © FETHI BELAID Le candidat à l'élection présidentielle tunisienne Kais Saied serre la main d'un Tunisien à Tunis, le 10 septembre 2019

Ce néophyte en politique, commentateur des chamailleries partisanes, est apparu dans les sondages au printemps, et son ascension est été perçue comme l'expression du ras-le-bol vis-à-vis de la classe politique traditionnelle.

Présidentielle en Tunisie: Kaïs Saïed et Nabil Karoui au second tour

Présidentielle en Tunisie: Kaïs Saïed et Nabil Karoui au second tour Les résultats du premier tour de la présidentielle tunisienne sont tombés ce mardi 17 septembre. Kaïs Saïed et Nabil Karoui sont donc qualifiés pour le second tour. Ils recueillent respectivement 18,40 % et 15,58 % des suffrages. Kaïs Saïed sort vainqueur du premier tour de la présidentielle tunisienne avec 18,4 % des voix. Nabil Karoui est deuxième avec 15,58 % des voix. Le candidat d’Ennahdha, Abdelfattah Mourou, arrive en troisième position avec 10,73 % des suffrages. Ces résultats ne sont pas une surprise, ils correspondent aux tendances données depuis lundi 16 septembre par l’Instance tunisienne en charge des élections.

Kaïs Saïed , le 22 novembre 2018 à Tunis. © Chedly Ben Ibrahim/NurPhoto. Le constitutionnaliste, chargé de cours à l'université à la retraite, est candidat à l'élection L’un de mes principaux objectifs est un projet présidentiel de réforme de la Constitution, dont le dernier mot reviendra à l’Assemblée.

Est se que vous êtes pour la présentation du professeur KAIS SAIED au élection présidentiel 2019 en Tunisie . hamed BENSALAH a besoin de votre aide pour sa pétition “KAIES SAIED ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2019 TUNISIE ”.

Son principal axe de campagne a d'ailleurs été de critiquer les élites au pouvoir, renvoyant dos à dos tous les partis, et refusant tout programme vendant de "l'illusion".

M. Saied propose un changement de système en changeant d'institutions: réforme de la Constitution et des modes de scrutins, décentralisation "afin que la volonté du peuple parvienne jusqu'au pouvoir central et mette fin à a corruption", a-t-il indiqué durant sa campagne.

"Le rôle traditionnel et habituel du pouvoir central est fini", selon lui. "Le peuple crée la richesse et doit en bénéficier".

"Puisque le slogan (de la révolution de 2011, ndlr) est +le peuple veut+, donc le peuple doit pouvoir mettre en oeuvre ce qu'il veut", martèle-t-il.

- Campagne low-cost -

Nombre d'analystes s'attendaient à le voir marginalisé en raison des faibles moyens mobilisés autour de sa candidature.

Sa campagne, low-cost, n'a donné lieu à aucun meeting --en revanche il a sillonné une centaine de villes, serrant les mains sur les marchés ou dans les cafés, avec une placidité à toute épreuve.

Tunisie: sur l'ex campus de Kais Saied, on se réjouit d'une "révolution des urnes"

Tunisie: sur l'ex campus de Kais Saied, on se réjouit d'une A la faculté de Sciences politiques où il enseignait à Tunis, nombre d'étudiants se disent conquis par Kais Saied, qualifié surprise au terme du premier tour de la présidentielle, et défendent bec et ongles l'image de ce juriste austère taxé de conservatisme. "De nombreux jeunes ont voté" pour Kais Saied "parce qu'ils voulaient se révolter contre le système", estime Balkhis, 19 ans, une étudiante de cette faculté où M. Saied a enseigné le droit constitutionnel avant de se lancer dans la course à la présidentielle sans parti ni structure. Huit ans après la révolution lancée par les jeunes qui chassa du pouvoir Zine el Abidine Ben Ali, M.

À un peu plus d’un an de l ’élection présidentielle de décembre 2019, le constitutionnaliste Kaïs Saïed , 60 ans, est le premier à se déclarer candidat dans la course à Carthage. Cet intransigeant explique à Jeune Afrique ses motivations et de sa vision. Jeune Afrique : Qu’est-ce qui a motivé votre décision ?

L'élection présidentielle tunisienne de 2019 a lieu de manière anticipée le 15 septembre 2019 en Tunisie afin d'élire le président de la République. Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue au premier tour, un deuxième tour a lieu quinze jours plus tard.

"Je suis un candidat indépendant, je ne représente aucun des partis", a-t-il fait valoir sur la radio Shems FM. "Je fais ma campagne par mes propre moyens, et je refuse tout aide, même un millième".

Régulièrement entouré de jeunes, étudiants ou jeunes actifs, il défend des positions socialement conservatrices sur un ton professoral en maniant un arabe littéraire châtié.

Selon le comparatif de l'Observatoire pour la défense du droit à la différence, qui a classé les candidats selon leurs positions sur les libertés individuelles, M. Saied est l'un des plus conservateurs: il est contre l'abolition de la peine de mort, contre l'abrogation des textes punissant l'homosexualité et les atteintes à la pudeur --ce dernier texte ayant servi à condamner des couples non mariés s'embrassant dans la rue.

Il s'est également prononcé clairement contre l'égalité en matière d'héritage, une question délicate car elle touche à un principe dicté par le Coran, selon lequel une femme hérite le plus souvent moitié moins qu'un homme du même degré de parenté.

Lors d'un débat jeudi soir sur la chaîne Hiwar Ettounsi, le candidat a été confronté à une photo de lui en train de boire un café avec un ex-cadre du mouvement salafiste interdit Hizb-ut-Tahrir, Ridha Belhaj. Il a indiqué qu'en tant que candidat, il avait le droit de rencontrer toute le monde.

"Est-ce que je dois demander l'autorisation pour rencontrer quelqu'un? Après tout, je n'ai pas rencontré un hors-la-loi," a-t-il répondu sur les ondes de la radio Shems FM.

Chargé de cours à la retraite, M. Saied est père de trois enfants.

Lire plus

Tunisie: les partis politiques plongés dans les tractations d'entre-deux-tours .
Suite au premier tour de la présidentielle, les états-majors des partis poursuivent leurs tractations en toute discrétion en vue du second tour de la présidentielle tunisienne. Peu d’annonces officielles ont été faites pour l’instant. Dès l’annonce des résultats préliminaires, quatre candidats ont spontanément annoncé leur soutien à l’universitaire Kaïs Saïed. Parmi eux, l’ancien président Moncef Marzouki. Kaïs Saïed, figure indépendante perçue comme un conservateur sur les questions sociales, bénéficie d’un appui de taille : celui du parti Ennahdha, dont le candidat est arrivé 3e avec 12,88 % des voix.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 65
C'est intéressant!