Monde: Crise des opiacés : le groupe Purdue Pharma se déclare en faillite - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeCrise des opiacés : le groupe Purdue Pharma se déclare en faillite

13:10  16 septembre  2019
13:10  16 septembre  2019 Source:   lexpress.fr

Crise des opiacés: les Sackler accusés de transférer de l'argent en Suisse

Crise des opiacés: les Sackler accusés de transférer de l'argent en Suisse La famille Sackler, dont le groupe pharmaceutique a commercialisé l’un des antidouleurs responsables de la crise des opiacés, essaierait de dissimuler sa fortune à la justice. C’est ce qu’affirme la procureure de l’État de New York. Avec notre correspondante à new York, Loubna Anaki Les Sackler auraient transféré un milliard de dollars, qui aurait transité par des entreprises liées au groupe pharmaceutique mais également via des compagnies fantômes avant d’arriver notamment sur un compte bancaire en Suisse.

L’OxyContin, l’antidouleur de Purdue Pharma au cœur de la crise des opiacés , qui a coûté la vie à plus de 400.000 personnes aux États-Unis en vingt ans. Toby Talbot/AP. Le laboratoire aurait trouvé un accord à près de 12 milliards de dollars avec des plaignants.

Le groupe pharmaceutique Purdue Pharma est prêt à payer un montant de 10 à 12 milliards de dollars pour mettre fin à plus de 2000 plaintes déposées contre lui dans le cadre de la crise des opiacés , a indiqué mardi la chaîne NBC. » LIRE AUSSI - Opiacés : 572 millions de dollars d’amende, mais

Crise des opiacés : le groupe Purdue Pharma se déclare en faillite © Reuters/George Frey Purdue Pharma pourrait avoir à fournir des millions de médicaments contre la toxicomanie.

Visé par des milliers de plaintes, le groupe pharmaceutique devrait verser la totalité de sa valeur à un organisme établi au bénéfice des plaignants.

Plus de 2000 plaintes le visent. Le groupe pharmaceutique américain Purdue Pharma a annoncé dimanche qu'il allait se déclarer en faillite dans le cadre d'un accord à l'amiable, espérant en tirer 10 milliards de dollars pour solder ces milliers de plaintes liées à la crise des opiacés.

Le président de Purdue, Steve Miller, a précisé dans un communiqué que cet accord "fournira des milliards de dollars et des ressources essentielles aux collectivités de tout le pays qui tentent de faire face à la crise des opiacés".

Elections en Tunisie, crise des opiacés, pétrole... Le point sur l'actu de ce lundi matin

Elections en Tunisie, crise des opiacés, pétrole... Le point sur l'actu de ce lundi matin L’actu Tunisie. Deux candidats «anti-système», dont un en prison, ont affirmé dimanche soir être qualifiés pour le 2e tour de la présidentielle en Tunisie, des résultats non confirmés officiellement. Opiacés. Le groupe pharmaceutique Purdue Pharma a annoncé dimanche dans un communiqué qu’il allait se déclarer en faillite dans le cadre d’un accord à l’amiable et espérait en tirer 10 milliards de dollars pour solder les milliers de plaintes auxquelles il est confronté dans la crise des opiacés. Moteurs truqués.

Purdue Pharma est l’un des groupes pharmaceutiques appelés à comparaître fin octobre dans l’Ohio dans un dossier réunissant plus de 2 300 plaintes contre laboratoires et distributeurs accusés d’avoir alimenté la crise des opiacés en encourageant à la surconsommation de ces puissants antidouleurs

Appelé à comparaître au tribunal en octobre prochain pour avoir favorisé la crise des opiacés qui frappe les USA, le laboratoire Purdue Pharma , fabricant du célèbre Oxycodone, un antalgique puissant contenant de la morphine, serait prêt à verser une somme importante aux plaignants pour éviter le

En vertu de cet accord, toutefois assujetti à l'approbation d'un tribunal, la totalité de la valeur du groupe Purdue sera versée à un organisme établi au bénéfice des plaignants et de la population américaine. Purdue Pharma fabrique l'un des principaux médicaments anti-douleur aux opiacés, l'OxyContin.

Des millions de médicaments à fournir aux malades

Le groupe a déclaré s'être placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites - "Chapitre 11" - et a précisé que le conseil d'administration d'une nouvelle entreprise serait choisi par les plaignants avant d'être approuvé par le tribunal des faillites. Steve Miller a également indiqué que cette restructuration éviterait de "gaspiller des centaines de millions de dollars et des années en litiges prolongés".

Opioïdes: Purdue Pharma sous la protection de la loi sur les faillites

Opioïdes: Purdue Pharma sous la protection de la loi sur les faillites Opioïdes: Purdue Pharma sous la protection de la loi sur les faillites © Reuters/George Frey OPIOÏDES: PURDUE PHARMA SOUS LA PROTECTI par Mike Spector NEW YORK (Reuters) - Purdue Pharma, fabricant de l'analgésique OxyContin, s'est placé dimanche soir à New York sous la protecti , cédant à la pression de quelque 2.600 poursuites judiciaires dans lesquelles il est accusé d'avoir contribué à la crise des opioïdes qui ravage les États-Unis.

Le groupe pharmaceutique Purdue Pharma est prêt à payer un montant de 10 à 12 milliards de dollars pour mettre fin à plus de 2000 plaintes déposées « Les personnes et les communautés affectées par la crise des opiacés ont besoin d’aide maintenant. Purdue estime qu’une résolution globale

Purdue Pharma est l’un des groupes pharmaceutiques appelés à comparaître fin octobre dans l’Ohio dans un dossier réunissant plus de 2 300 plaintes contre laboratoires et distributeurs accusés d’avoir alimenté la crise des opiacés en encourageant à la surconsommation de ces puissants antidouleurs

Dans le cadre de l'accord, l'entreprise pourrait fournir des millions de médicaments nécessaires au traitement de la toxicomanie, tels que le Nalmefene et le Naloxone, gratuitement ou à coût faible. En plus de l'abandon du contrôle de Purdue, la riche famille américaine Sackler pourrait à titre privé devoir notamment contribuer à hauteur de 3 milliards de dollars.

Des Américains poussés vers des drogues dures

Très influents au sein du gotha new-yorkais, les Sackler ont bâti leur fortune sur l'OxyContin, un puissant antidouleur accusé d'être au coeur de la crise des opiacés, qui ont causé 47 000 morts par overdose aux États-Unis en 2017.

Leur laboratoire est accusé d'avoir poussé le corps médical à surprescrire ce médicament alors qu'il connaissait ses effets addictifs. L'OxyContin a participé à la dépendance croissante des Américains aux opiacés et poussé les consommateurs vers des drogues plus fortes, comme le fentanyl et l'héroïne.

Crise des opiacés : le laboratoire pharmaceutique américain Purdue se déclare en faillite

Crise des opiacés : le laboratoire pharmaceutique américain Purdue se déclare en faillite Le groupe pharmaceutique américain Purdue Pharma a annoncé qu'il allait se déclarer en faillite dans le cadre d'un accord à l'amiable, espérant en tirer 10 milliards de dollars pour solder des milliers de plaintes liées à la crise des opiacés. Purdue Pharma, fabricant de l'analgésique OxyContin, s'est placé dimanche 15 septembre à New York sous la protection de la loi sur les faillites, cédant à la pression de quelque 2 600 poursuites judiciaires dans lesquelles il est accusé d'avoir contribué à la crise des opiacés qui ravage les États-Unis.

La famille Sackler, dont le groupe pharmaceutique a commercialisé l’un des antidouleurs responsables de la crise des opiacés , essaierait de dissimuler sa fortune à la justice. Purdue Pharma est accusé d’avoir poussé les médecins à surprescrire l’OxyContin, puissant anti-douleur, alors qu’il connaissait

Purdue Pharma commercialise notamment l'OxyContin, un antidouleur accusé d'être au coeur de la crise des opiacés , qui ont causé 47'000 morts par Purdue Pharma serait prêt à s'engager à verser entre 10 et 12 milliards de dollars pour dédommager les plaignants et éviter ce procès, dont 2 à 3

Purdue Pharma avait déjà accepté en mars un accord à l'amiable dans l'Oklahoma, assorti d'un versement de 270 millions de dollars dans le cadre d'un dossier limité à cet Etat. Le géant pharmaceutique Johnson & Johnson, qui avait lui décidé d'aller au procès dans ce dossier, a été condamné lundi à payer 572 millions de dollars à l'Oklahoma.

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter
Lire plus

Faillite de Thomas Cook : la Tunisie lourdement impactée .
Le manque à gagner pour l’économie touristique atteindrait les 60 millions d’euros. © Fournis par France Télévisions Plus qu’ailleurs, la faillite du groupe Thomas Cook risque d’être fortement ressentie en Tunisie. Selon DestinationTunisie.info, Thomas Cook était le premier pourvoyeur de touristes du pays. Selon le même site, les hôtels qui ont accueilli des clients Thomas Cook n’ont pas été payés par le tour opérateur depuis le mois de juin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!