Monde: Avec l’austère Kaïs Saïed, la Tunisie sur la corde raide - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeAvec l’austère Kaïs Saïed, la Tunisie sur la corde raide

23:12  16 septembre  2019
23:12  16 septembre  2019 Source:   liberation.fr

Présidentielle tunisienne: Kaïs Saïed, un «ovni» sur la scène politique

Présidentielle tunisienne: Kaïs Saïed, un «ovni» sur la scène politique En Tunisie, le dépouillement d’une majorité de bulletins de vote place Kaïs Saied en tête de l'élection présidentielle. Comment expliquer une telle popularité pour ce candidat austère, conservateur et antisystème, universitaire sans parti politique, qualifié par les observateurs d'« ovni » politique ? Kaïs Saïed est apparu dans les sondages au printemps, mais son score aujourd'hui à la présidentielle tunisienne anticipée déroute pourtant les observateurs. Sa campagne a été discrète. Kaïs Saïed n'a pas cherché à organiser de meetings pour être dans la lumière.

Avec l’austère Kaïs Saïed, la Tunisie sur la corde raide © Nicolas Fauqué.Images de Tunisie Kaïs Saïed, à la fermeture des bureaux de vote, dans son bureau du centre-ville de Tunis, le 15 septembre.

A l’issue du premier tour de l’élection de dimanche, le juriste anti-système et apartisan arrive en tête. Conservateur et dogmatique, il a été plébiscité par des jeunes rejetant la classe politique.

Dans un système démocratique, les élections peuvent toujours réserver des surprises. La Tunisie – et son modèle unique dans le monde arabe depuis la chute de Zine el-Abidine Ben Ali, en 2011 – vient d’en faire l’éclatante démonstration en envoyant l’ovni politique Kaïs Saïed, 61 ans, survoler le premier tour de l’élection présidentielle de dimanche. D’après des résultats provisoires portant sur 52% des bulletins dépouillés, ce professeur de droit sans parti, sans organisation politique, ni association derrière lui a recueilli près de 19% des voix, soit 4 points au-dessus de Nabil Karoui, magnat des médias actuellement en détention provisoire. Les formations au pouvoir depuis la révolution (les islamistes d’Ennahdha et la famille dite «moderniste») ont été sèchement balayées.

Présidentielle en Tunisie: Kaïs Saïed et Nabil Karoui au second tour

Présidentielle en Tunisie: Kaïs Saïed et Nabil Karoui au second tour Les résultats du premier tour de la présidentielle tunisienne sont tombés ce mardi 17 septembre. Kaïs Saïed et Nabil Karoui sont donc qualifiés pour le second tour. Ils recueillent respectivement 18,40 % et 15,58 % des suffrages. Kaïs Saïed sort vainqueur du premier tour de la présidentielle tunisienne avec 18,4 % des voix. Nabil Karoui est deuxième avec 15,58 % des voix. Le candidat d’Ennahdha, Abdelfattah Mourou, arrive en troisième position avec 10,73 % des suffrages. Ces résultats ne sont pas une surprise, ils correspondent aux tendances données depuis lundi 16 septembre par l’Instance tunisienne en charge des élections.

«Rejet de l'élite»

Kaïs Saïed est une énigme. «C’est un cas d’école, qui va à l’encontre de tout ce qu’on nous inculque en matière de science politique, reconnaît Larbi Chouikha, professeur à l’université de la Manouba, dans la banlieue de Tunis. Il n’a pas de média, pas de publicité, pas de structure partisane… Au contraire, il a assumé ne pas vouloir jouer ce jeu-là.» Alors que les autres candidats se sont rués sur les panneaux d’affichage, ont organisé des meetings géants et ont saturé les journaux de leur présence, Kaïs Saïed a simplement marché, inlassablement, pendant plusieurs mois, à la rencontre des jeunes Tunisiens. Il a même refusé le financement public de sa campagne.

L’austère juriste, devenu un personnage public après la révolution pour ses décryptages de la Constitution, incarne «le rejet total de l’élite politique traditionnelle», poursuit Larbi Chouikha. «Il est l’image de la probité, c’est un Monsieur Propre qui prône le désintéressement, jusque dans sa petite voiture personnelle et son habillement.» Le candidat a plusieurs fois affirmé que s’il était élu, il ne s’installerait pas au palais de Carthage, siège habituel de la présidence de la République.

Présidentielle en Tunisie : Les candidats « antisystème » Kais Saied et Nabil Karoui qualifiés pour le 2e tour

Présidentielle en Tunisie : Les candidats « antisystème » Kais Saied et Nabil Karoui qualifiés pour le 2e tour Les deux candidats revendiquaient leur victoire depuis lundi © Mosa'ab Elshamy/AP/SIPA Selon des résultats officiels, Kais Saied a obtenu 18,4% des voix et Nabil Karoui 15,58%. ELECTIONS - Les deux candidats revendiquaient leur victoire depuis lundi Les résultats officiels ont confirmé mardi la tenue d’un étonnant second tour de la présidentielle en Tunisie, qui opposera deux outsiders, le juriste austère Kais Saiedet le magnat controversé des médias Nabil Karoui, actuellement en prison.

Son style ascétique va de pair avec ses fameux discours en arabe littéraire, qu’il manie à la perfection, dans une diction monotone. «Il est à la fois éloquent et incompréhensible, mais il faut comprendre que la langue du Coran, avec ses sonorités presque magiques, est quelque chose d’identitaire en Tunisie, rappelle Sana Ben Achour, professeure de droit public dans la même faculté que Kaïs Saïed. Très peu de gens parlent l’arabe classique sans faire de faute. Il a quelque chose d’envoûtant.» L’universitaire était un enseignant réservé, solitaire, jusqu’en 2011. «Il était déjà atypique. On ne lui connaissait aucun engagement politique. C’était un professeur qui avait une approche dogmatique du droit, d’un formalisme époustouflant, et qui impressionnait les jeunes pour cette rigueur implacable, explique sa collègue. Il a certainement vécu les années Ben Ali comme une humiliation. Puis il s’est shooté à la révolution: il était de tous les sit-in, a contribué au démantèlement de l’ancien régime, il avait retrouvé une raison de vivre.»

Tunisie: sur l'ex campus de Kais Saied, on se réjouit d'une "révolution des urnes"

Tunisie: sur l'ex campus de Kais Saied, on se réjouit d'une A la faculté de Sciences politiques où il enseignait à Tunis, nombre d'étudiants se disent conquis par Kais Saied, qualifié surprise au terme du premier tour de la présidentielle, et défendent bec et ongles l'image de ce juriste austère taxé de conservatisme. "De nombreux jeunes ont voté" pour Kais Saied "parce qu'ils voulaient se révolter contre le système", estime Balkhis, 19 ans, une étudiante de cette faculté où M. Saied a enseigné le droit constitutionnel avant de se lancer dans la course à la présidentielle sans parti ni structure. Huit ans après la révolution lancée par les jeunes qui chassa du pouvoir Zine el Abidine Ben Ali, M.

«Dangereux»

Aujourd’hui, le candidat Saïed, «raide comme un balai» mais «poli comme un bon produit de la bourgeoisie tunisoise», défend une réforme des institutions pour davantage de démocratie locale, qu’il décrit comme la solution de tous les problèmes de la Tunisie. Son cheval de bataille est la lutte contre le centralisme d’Etat. «Il raisonne purement sur le plan théorique», s’inquiète Sana Ben Achour. «C’est un autiste sur une niche porteuse, assène le sociologue Aziz Krichen. Il est très dangereux.» Saïed a déjà évoqué le recours à un référendum pour sanctionner son projet d’hyper-décentralisation. Mais toute révision de la Constitution doit au préalable passer par un vote de l’Assemblée, «à la majorité des deux tiers de ses membres». Compliqué à atteindre pour un homme n’appartenant à aucun parti.

Sur le plan sociétal, Kaïs Saïed ne fait aucun mystère de ses vues ultra-conservatrices. Le candidat prône l’application de la peine de mort (suspendue depuis 1991), s’oppose à la réforme de l’égalité de l’héritage entre femmes et hommes, ou à la dépénalisation de l’homosexualité. S’il est effectivement opposé à Nabil Karoui au second tour (les résultats définitifs sont attendus ce mardi), il pourrait attirer une grande partie de l’électorat religieux d’Ennahdha. «Tout dépendra du taux d’abstention, mais arithmétiquement, il devrait l’emporter», estime Larbi Chouikha.

Tunisie: Ennahda soutiendra Kaïs Saïd au 2nd tour de la présidentielle

  Tunisie: Ennahda soutiendra Kaïs Saïd au 2nd tour de la présidentielle Tunisie: Ennahda soutiendra Kaïs Saïd au 2nd tour de la présidentielle © Reuters/Muhammad Hamed TUNISIE: ENNAHDA SOUTIENDRA KAÏS SAÏD AU 2ND TOUR DE LA PRÉSIDENTIELLE TUNIS (Reuters) - Les islamistes modérés d'Ennahda ont annoncé jeudi qu'ils soutiendront Kaïs Saïd au deuxième tour de l'élection présidentielle, alimentant les chances de cet ancien professeur de droit de l'emporter le 13 octobre prochain. Kaïs Saïd sera opposé à Nabil Karoui, un homme d'affaires actuellement incarcéré pour fraude fiscale.

D’après les premières enquêtes d’opinion disponibles, ce sont avant tout les jeunes Tunisiens qui ont voté en masse pour Kaïs Saïed (37% des 18-25 ans). C’est-à-dire les enfants de la révolution de 2011, qui viennent de rappeler à la classe politique au pouvoir depuis huit ans une règle de base de la démocratie: la sanction dans les urnes.

MSN vous conseille:
  • Boris Johnson tancé par le Premier ministre luxembourgeois : « Arrêtez de parler, agissez » (L’Obs)
  • Lilly, la Greta Thunberg de Thaïlande, en guerre contre le plastique (L’Obs)
  • Attaque contre des installations pétrolières saoudiennes : à quand un retour à la normale ? (France 24)
  • Brexit: Boris Johnson ne convainc pas à Luxembourg (RFI)

AUSSI SUR MSN: Tunisie, dans l'attente des résultats définitifs

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Lire plus

Tunisie: les partis politiques plongés dans les tractations d'entre-deux-tours .
Suite au premier tour de la présidentielle, les états-majors des partis poursuivent leurs tractations en toute discrétion en vue du second tour de la présidentielle tunisienne. Peu d’annonces officielles ont été faites pour l’instant. Dès l’annonce des résultats préliminaires, quatre candidats ont spontanément annoncé leur soutien à l’universitaire Kaïs Saïed. Parmi eux, l’ancien président Moncef Marzouki. Kaïs Saïed, figure indépendante perçue comme un conservateur sur les questions sociales, bénéficie d’un appui de taille : celui du parti Ennahdha, dont le candidat est arrivé 3e avec 12,88 % des voix.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 16
C'est intéressant!