•   
  •   

Monde Jeunes pour le climat : «Nous voulons être associés aux décisions de l’UE»

11:20  20 septembre  2019
11:20  20 septembre  2019 Source:   liberation.fr

Etats-Unis : Greta Thunberg devant la Maison Blanche pour lancer plusieurs semaines de mobilisation

Etats-Unis : Greta Thunberg devant la Maison Blanche pour lancer plusieurs semaines de mobilisation Invitée dans l’émission The Daily Show, la jeune suédoise de 16 ans a de nouveau appelé les jeunes à se mobiliser pour stopper le réchauffement climatique © Greta Thunberg devant la Maison Blanche Greta Thunberg était attendue devant la Maison Blanche vendredi, pour une manifestation lançant plusieurs semaines de mobilisation sur le climat aux Etats-Unis et à l'ONU.

Il existe des ONG de jeunes au niveau européen. C’ est déjà important de le dire. Premièrement, nous voulons plus d’actions pour le climat , et notamment Nous voulons être davantage associés aux prises de décisions . Parce qu’à la fin nous subirons les conséquences de l ’inaction politique actuelle.

Les sanctions de l ’Union visant plusieurs responsables russes, dont des proches de Vladimir Poutine, en réaction à l’empoisonnement présumé de l ’opposant Alexeï Navalny, vont « nuire » aux relations entre Bruxelles et Moscou, a averti jeudi le Kremlin. « Avec cette décision , le Conseil de l ’ UE nuit

Des étudiants transportent un drapeau de l'Union européenne dans les rues de Münster, en Allemagne, lors d'un «vendredi pour le futur», le 24 mai 2019. © GUIDO KIRCHNER Des étudiants transportent un drapeau de l'Union européenne dans les rues de Münster, en Allemagne, lors d'un «vendredi pour le futur», le 24 mai 2019.

Alors qu'une grève mondiale des jeunes est organisée ce vendredi, Nathan Metenier, 20 ans, espère que les dirigeants politiques vont davantage prendre en compte leurs revendications environnementales et climatiques. Ce militant a participé à créer une coalition européenne d'ONG.

Tous les jours, retrouvez le fil vert, le rendez-vous environnement de Libération. Aujourd’hui : quatre questions à un acteur de la transition écologique pour décrypter les enjeux environnementaux.

Grève de l’école pour le climat : Les jeunes du Pacifique et d’Australie donnent le coup d’envoi

  Grève de l’école pour le climat : Les jeunes du Pacifique et d’Australie donnent le coup d’envoi Des milliers d’élèves vont boycotter les salles de classe pour participer à cette très symbolique « grève de l’école pour le climat », qui devrait constituer l’un des appels à la mobilisation les plus massifs jamais organisés © PETER PARKS / AFP Des écoliers du Pacifique et d'Australie ont donné ce vendredi le coup d'envoi d'une journée de manifestations mondiales pour appeler à l'action contre le réchauffement climatique.

Seize pays de l ’ UE , dont la France, sont classés en zone rouge, d’après une nouvelle carte européenne sur les restrictions de voyage. Le gouvernement britannique a relevé le niveau d’alerte pour Londres et plusieurs régions d’Angleterre.

Les dirigeants de l ' UE , réunis en sommet à Bruxelles, ont décidé de repousser à une prochaine réunion en décembre toute décision sur leur nouvel objectif d'émissions de gaz à effet de serre pour 2030, objet de vives divergences entre les Etats membres.

En un an, la mobilisation de la jeunesse pour le climat s’est particulièrement structurée et a pris une ampleur mondiale : de Greta Thunberg qui manifestait seule devant le Parlement suédois à des marches mondiales de la jeunesse, la constitution de réseaux, d’associations… Les ONG qui préexistaient attirent aussi. Nathan Metenier est étudiant, activiste de 20 ans et chargé du plaidoyer de Youth and Environment Europe (YEE), un réseau européen d’organisations environnementales de jeunes. Il souhaite que la nouvelle génération s’investisse davantage à l’échelle de l’UE.

Avec Youth and Environment Europe (YEE), vous êtes à l’initiative de la première coalition environnementale d’ONG de jeunes à échelle européenne, Generation Climate Europe. Quelles sont vos revendications ?

Il existe des ONG de jeunes au niveau européen. C’est déjà important de le dire. Premièrement, nous voulons plus d’actions pour le climat, et notamment déclarer l’état d’urgence climatique. Deuxièmement, nous demandons que les institutions européennes (Parlement, Commission, Cese…) associent davantage les jeunes aux prises de décisions sur les questions environnementales et climatiques. C’est déjà fait au niveau onusien, souvent au niveau national, mais pas à l’échelle européenne. Il reste à voir quelles demandes on peut faire concrètement. L’idée de cette coalition est aussi de créer un groupe qui joue le rôle de facilitateur entre différents acteurs : des manifestants, des gens qui ont des projets, des politiques… Il y a une nouvelle Commission européenne, les jeunes dans les rues, un premier sommet de la jeunesse sur le climat organisé par les Nations unies samedi, c’est le moment.

Marche des jeunes pour le climat : «Il faut se bouger le cul !»

  Marche des jeunes pour le climat : «Il faut se bouger le cul !» «Libération» s'est rendu dans les cortèges à Paris, Bordeaux et Lyon pour cette troisième mobilisation sur le modèle des «Fridays for Future» initiés par Greta Thunberg. A Paris : «Les grands sont en train de gâcher notre avenir» Au pied de la statue, place de la Nation, en plein milieu des ados hurlant leurs slogans, deux fillettes silencieuses et souriantes brandissent chacune leur pancarte. «Pas de nature, pas de futur», peut-on lire, en surplomb d’un amas de dessins au feutre. Une baleine remplie de plastique, la planète dans un sac, un soleil en colère. Et en guise de sous-titre : «Sauvons la planète.

L’accord de libre-échange entre l ’ UE et le Mercosur, signé à la fin C’ est -à-dire qu’il faut associer les ONG, il faut associer les peuples autochtones beaucoup plus qu’on ne le fait « C’ est une victoire du combat social et écologiste contre le libre-échange. Mais nous ne pourrons que la traiter d’hypocrite si

Les dépenses de l ' UE devront être en ligne avec l'Accord de Paris sur le climat . Le bloc se fixe l'objectif de consacrer 30% des dépenses à la lutte La Commission est chargée de présenter une proposition pour un "mécanisme carbone d'ajustement aux frontières" (qui renchérirait les produits

Les jeunes s’engagent à des multiples échelles et sont entendus jusqu’à l’ONU. Avez-vous l’impression d’être davantage pris en compte par les décideurs politiques ?

Je pense que c’est la première fois que les institutions politiques nationales, européennes et internationales s’ouvrent à ce point aux jeunes sur les questions environnementales et climatiques. Mais si nous sommes seulement invités pour donner des discours inspirants et interpeller les décideurs, on n’est qu’une caution jeune. Après un an de manifestations et les prises de parole à tous niveaux, on ne peut pas dire que les politiques ont beaucoup bougé. Tant que les questions environnementales ne seront traitées que par un ministère, une commission parmi tant d’autres, sans être le socle d’un projet politique commun, on ira dans le mur.

Certaines personnalités reprochent à la jeunesse de vouloir secouer les politiques mais pas de parler de décroissance par exemple, qu’en pensez-vous ?

Avant d’en arriver là, il y a des choses qui nous paraissent simples à mettre en application. Décider de mettre fin aux paradis fiscaux libérerait, par exemple, de l’argent pour financer une transition sociale, économique et environnementale. Actuellement, on ne demande pas aux décideurs politiques d’inventer de nouveaux engagements mais de tenir des engagements pris pour l’accord de Paris [pour limiter le réchauffement climatique à 2°C, ndlr]. Nous voulons être davantage associés aux prises de décisions. Parce qu’à la fin nous subirons les conséquences de l’inaction politique actuelle.

Marche pour le climat à New York : «Nous sommes là pour faire pression sur les politiques»

  Marche pour le climat à New York : «Nous sommes là pour faire pression sur les politiques» La première ville des Etats-Unis, qui a autorisé 1,1 million d’élèves à sécher les cours sans pénalités, était l'épicentre de la mobilisation : les leaders du monde entier y convergent pour un sommet exceptionnel sur le climat organisé lundi par le secrétaire général de l’ONU. Il est 11h50 quand les portes de la Stuyvesant High School s’ouvrent vendredi, déversant des dizaines d’adolescents sur le Tribeca Bridge, au sud-ouest de Manhattan. Les lycéens de cet établissement public très réputé de New York, à deux pas du World Trade Center – les locaux de l’école servirent de poste de commande durant plusieurs semaines après les attentats du 11 Septembre –, ne sortent pa

Deux collaborateurs importants du président russe, Vladimir Poutine, font l’objet de sanctions imposées par l’Union européenne. Selon le tableau explicatif figurant dans la résolution européenne, il est donc « raisonnable de conclure que l’empoisonnement d’Alexeï Navalny a été possible uniquement avec

Quels sont les pays d'Europe qui ouvrent leurs frontières aux Français ? Pour obtenir des informations détaillées sur les destinations françaises accessibles aux L'Espagne a rouvert le 2 juin ses frontières terrestres, aériennes et ferroviaires avec le reste de l ' UE . Cependant, le pays fait face à un rebond

Qu’attendez-vous des prochaines mobilisations ?

Je m’attends à ce que la manifestation de vendredi soit historique par son ampleur. La mobilisation devrait ensuite s’accentuer. Nous sommes un écosystème de jeunes, c’est notre force et notre nouveauté. Il faut continuer à sensibiliser, éduquer, faire pression. Encore cette semaine les chercheurs nous ont alertés avec de nouvelles simulations sur la montée des températures. Tous les jeunes, quel que soit leur engagement, doivent rester mobilisés.

  Jeunes pour le climat : «Nous voulons être associés aux décisions de l’UE»

A l'ONU, les soupçons des jeunes contre l'écoblanchiment .
Pendant quelques minutes dans la salle du Conseil de tutelle des Nations unies à New York samedi, le ton est monté d'une façon très peu onusienne, quand Kathleen Ma a saisi le micro lors du sommet des jeunes sur le climat. Pendant que le sommet se poursuit dans la majestueuse salle du Conseil de tutelle, Kathleen, elle, demande pourquoi refuser les clients pétroliers serait irréaliste. "Ce n'est pas réaliste pour lui car il travaille à Microsoft", dit-elle à l'AFP, souriante et le regard déterminé."On nous dit toujours à nous les jeunes que nous demandons des choses irréalistes".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!