Monde: Des affrontements lors d'une nouvelle manifestation contre le président Sissi à Suez - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Des affrontements lors d'une nouvelle manifestation contre le président Sissi à Suez

09:00  22 septembre  2019
09:00  22 septembre  2019 Source:   france24.com

Égypte: manifestations inédites à l'encontre de Sissi, des arrestations

  Égypte: manifestations inédites à l'encontre de Sissi, des arrestations Plusieurs centaine de manifestants sont descendus dans les rues du Caire et d’Alexandrie dans la nuit de vendredi 20 à samedi 21 septembre pour dénoncer la corruption du pouvoir et la mainmise du président Abdel Fattah al-Sissi. Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti L’opposition égyptienne dominée par les Frères musulmans avait lancé un appel sur les réseaux sociaux et des médias émettant de Turquie à descendre dans la rue vendredi pour démarrer une nouvelle révolution contre le pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi.Un appel auquel des centaines d’opposants très jeunes ont répondu aux premières heures de samedi.

Des affrontements ont éclaté samedi 21 septembre au soir à Suez , dans le nord-est de l’Egypte, entre les forces de l’ordre et des centaines de manifestants exigeant le départ du président Abdel Fattah al- Sissi , ont rapporté des témoins. Pour la deuxième nuit consécutive, des manifestants

Egypte: affrontements lors de nouvelles protestations anti- Sissi à Suez . Ils mènent depuis deux ans des attaques aux drones contre le territoire de leur adversaire principal. Ces attaques à l’intérieur du territoire saoudien sont devenues, au fil du temps, plus précises, plus puissantes, plus fréquentes

Des manifestants demandant la démission du président Sissi dans les rues du Caire, le 20 septembre 2019. © AFP Des manifestants demandant la démission du président Sissi dans les rues du Caire, le 20 septembre 2019. Des affrontements ont éclaté dans la nuit de samedi à dimanche à Suez entre la police et des manifestants qui ont bravé pour la deuxième journée consécutive l'interdiction de protester contre le pouvoir.

Pour la deuxième journée consécutive, des manifestants ont bravé le pouvoir égyptien. Des protestataires exigeant le départ du président Abdel Fattah al-Sissi se sont rassemblés dans la nuit de samedi à dimanche à Suez et se sont opposés à la police.

Plusieurs personnes arrêtées au Caire après des manifestations contre Abdel Fattah al-Sissi

  Plusieurs personnes arrêtées au Caire après des manifestations contre Abdel Fattah al-Sissi Plusieurs personnes ont été arrêtées vendredi au Caire alors qu'elles manifestaient pour exiger le départ du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Des contestations de petite ampleur, mais inédites depuis 2013, ont eu lieu vendredi 20 septembre au Caire pour réclamer le départ du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Elles ont eu lieu dans la capitale et dans d'autres villes d'Égypte, et ont été rapidement dispersées par la police. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient quelques dizaines de personnes rassemblées dans les villes d'Alexandrie, Al-Mahalla et Damiette dans le delta du Nil, ainsi qu'à Suez.

Des manifestants demandant la démission du président Sissi dans les rues du Caire, le 20 septembre 2019. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient quelques dizaines de personnes rassemblées dans les villes d'Alexandrie, Al-Mahalla et Damiette, dans le delta du Nil, ainsi qu' à Suez .

Samedi, plus de 20 véhicules des forces de sécurité étaient stationnés aux abords de la place et toute Le président Sissi avait nié en bloc ces allégations. "Ce sont des mensonges et ils ont pour but de 21:12MondeHong Kong : brefs affrontements pour le seizième week-end de manifestations .

"Il y avait environ 200 personnes" dans le centre de Suez, a raconté un manifestant de 26 ans interrogé sous le couvert de l'anonymat. Selon lui, les forces de sécurité "ont tiré des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des balles réelles. Il y a des blessés".

Égypte: nouvelles manifestations contre le pouvoir du président Sissi

  Égypte: nouvelles manifestations contre le pouvoir du président Sissi Pour la seconde nuit consécutive, des manifestations contre le pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi ont eu lieu en Égypte. Samedi, une manifestation de centaines de personne a été dispersée par la police dans la ville de Suez à l’entrée du canal. Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti Selon des témoins, la police a fait usage de gaz lacrymogène et a tiré pour disperser des centaines de jeunes qui dénonçaient la corruption du pouvoir de Sissi. Au Caire, et à Alexandrie, où des manifestations avaient eu lieu la veille, on notait une importante présence policière sur tous les lieux symboliques, comme la célèbre place Tahrir.

Une des personnes à avoir lancé l'appel à manifester est Mohamed Aly, un homme d'affaires exilé en Espagne. Cet entrepreneur dans le secteur du bâtiment a publié plusieurs vidéos virales depuis début septembre appelant au renversement de Sissi et des militaires, qu'il accuse de corruption.

« Sissi , va-t-en», scandaient les manifestants brandissant des pancartes avec des slogans appelant au départ du président égyptien. Les manifestations antigouvernementales sont rares en Egypte, pays qui vit sous état d’urgence et où les mouvements de protestation sont interdits en vertu d ’ une loi

Une autre habitante de Suez interrogée a fait état d'un nuage de gaz lacrymogène si vaste qu'il atteignait son immeuble, situé à quelques kilomètres des incidents. Une source des forces de sécurité a confirmé la présence de plusieurs dizaines de manifestants, mais n'a fourni aucun détail sur la réaction des autorités.

En Egypte, la rue défie le président Sissi

  En Egypte, la rue défie le président Sissi Pour la première fois depuis deux ans, un mouvement de colère s'est emparé des grandes villes egyptiennes vendredi pour dénoncer le régime de Abdel Fattah Al-Sissi. Ce n'est pas la révolution de 2011, mais les slogans ont suffi à réveiller quelques souvenirs. Vendredi soir, des centaines de manifestants ont défilé au Caire mais aussi à Alexandrie, Mahalla et Damiette pour exiger le départ du président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, au pouvoir depuis 2013. Les forces de l'ordre sont rapidement intervenues, dispersant les rassemblements avec du gaz lacrymogène.

Des manifestations anti- Sissi de petite ampleur ont eu lieu dans la capitale et dans d’autres villes d’Egypte, et Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient quelques dizaines de personnes rassemblées dans les villes d’Alexandrie, Al-Mahalla et Damiette dans le delta du Nil, ainsi qu’ à Suez .

Des manifestants ont affronté la police le 26 janvier devant le parlement tunisien à Tunis lors d ’ une manifestation contre les mesures d’austérité et la

Au Caire, les forces de l'ordre ont été déployées samedi aux abords de la place Tahrir, lieu emblématique de la révolution de 2011. La veille, plusieurs dizaines de manifestants y avaient scandé "Sissi, va-t-en" avant d'être dispersés par la police.

En Égypte, la colère monte contre le pouvoir jugé corrompu

  En Égypte, la colère monte contre le pouvoir jugé corrompu Ce week-end, des manifestations de quelques centaines de personnes ont éclaté dans plusieurs villes du pays (Le Caire, Alexandrie, Mahalla, Suez, etc). Avec partout le même slogan : « Sissi va-t-en », « le peuple veut faire tomber le régime ». Si les manifestants n’étaient pas très nombreux en regard des 100 millions d’habitants que compte le pays, les protestations ont pourtant eu une très forte portée car les contestataires ont bravé un régime de plus en plus répressif ces dernières années. La mobilisation de ce week-end s’est d’ailleurs déroulée en l’absence du président égyptien, en déplacement à New York pour assister à l’Assemblée générale des Nations unies.

Le président égyptien Abdel Fattah al- Sissi ( à droite), lors d ' une cérémonie d'accueil de François Hollande ► Alexandre Buccianti / Le nouveau Canal Suez . Au cœur de nos systèmes de santé, trônent des mastodontes qui concentrent des montagnes de savoirs, des merveilles de technologie

Ces manifestations faisaient écho à des appels lancés sur les réseaux sociaux, émanant Le président Sissi a mis en garde, devant le congrès de jeunes le 14 septembre, contre les dangers que 15:46 Hong Kong : brefs affrontements pour le seizième week-end de manifestations (AFP).

D'autres protestataires sont descendus vendredi soir dans les rues de plusieurs villes du pays, dont Suez et Alexandrie. Au moins 74 personnes ont été arrêtées dans la nuit de vendredi à samedi, selon une source au sein des services de sécurité.

Egypte: l'action d'un businessman exilé relance la contestation contre le régime

  Egypte: l'action d'un businessman exilé relance la contestation contre le régime 2019-09-24 13:51 Zones d'ombres autour de l'extradition de proches des frères Clain

Dix-huit personnes, interpellées mardi après des affrontements lors d ' une nouvelle manifestation contre la loi travail, vont être présentées jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris pour être jugées en comparution immédiate. Un manifestant arrêté lors de la manifestation du 14 juin.

Des milliers de personnes se sont rassemblées, lundi, à différents endroits près de la frontière, pour protester contre le transfert de l’ambassade des Ce déménagement, annoncé le 6 décembre par Donald Trump lors de sa reconnaissance historique de la ville comme capitale d’Israël, est le cadeau

De nouveaux appels à manifester

Des appels à manifester ont été lancés ces derniers jours sur les réseaux sociaux, émanant notamment d'un homme d'affaires en exil, Mohamed Aly, qui a appelé samedi à une "marche du million" de personnes pour le vendredi 27 septembre.

Plus de 1 000 arrestations en Égypte après des manifestations contre le président Sissi

  Plus de 1 000 arrestations en Égypte après des manifestations contre le président Sissi Quatre jours après des manifestations anti-Sissi au Caire et dans plusieurs villes d'Égypte, plus d'un millier de personnes ont été arrêtées, parmi lesquelles universitaires et militants politiques. Plus d’un millier de personnes ont été arrêtées en Égypte suite à de rares manifestations contre le président Abdel Fattah al-Sissi, vendredi 20 septembre, selon des ONG locales. "Sissi dégage !" Répondant à l’appel de Mohamed Aly, homme d’affaires exilé en Espagne, plusieurs centaines de personnes avaient bravé l’interdiction de protester contre le pouvoir, au Caire et dans d’autres villes du pays.

Des policiers algériens procèdent à l’arrestation d’Amira Bouraoui, cofondatrice du mouvement « Barakat » (« Assez ! »), qui s’oppose à la décision du président Abdelaziz Bouteflika de briguer un 4ème mandat, lors d ' une manifestation tenue à Alger le 16 avril 2014.

Les manifestants pro-démocratie ont protesté une nouvelle fois samedi à Hong Kong dans un climat tendu. Ils ont érigé des barricades près de la frontière La police a eu recours au gaz lacrymogène et aux canons à eau contre des groupuscules radicaux qui ont érigé des barricades et jeté des pierres

Exilé en Espagne, cet entrepreneur dans le secteur du bâtiment a publié plusieurs vidéos virales depuis début septembre appelant au renversement de Sissi et des militaires, qu'il accuse de corruption. Le président avait nié en bloc ces allégations. "Ce sont des mensonges et ils ont pour but de briser la volonté des Egyptiens et de leur faire perdre toute espoir et toute confiance en eux-mêmes".

L'Égypte retient son souffle avant de nouvelles manifestations contre le président Sissi

  L'Égypte retient son souffle avant de nouvelles manifestations contre le président Sissi De nouvelles manifestations contre le président Abdel Fattah al-Sissi, accusé de corruption, sont prévues vendredi en Égypte. La présence policière a été considérablement renforcée et les observateurs craignent une répression sanglante. La crainte d'une féroce repression est vive en Égypte alors que des manifestants comptent une nouvelle fois braver l'interdiction de protester contre le pouvoir, vendredi 27 septembre. Après les premièresAprès les premières manifestations contre le président Abdel Fattah al-Sissi le 20 septembre, la présence policière a été ostensiblement renforcée dans toutes les grandes villes du pays, en particulier sur la place Tahrir au Caire, épicentre de la révolte populaire de 2011 qui c

Une personne a été tuée, jeudi, lors d ' affrontements à Bujumbura, la capitale du Burundi, provoqués de la décision du tribunal constitutionnel d’autoriser l’actuel président Pierre Nkurunziza à se présenter pour un troisième mandat. On dénombre au moins 10 morts depuis le début des violences.

Il avait aussi mis en garde le 14 septembre, devant un congrès de jeunes, ceux qui voudraient manifester pour exprimer publiquement leur opposition au pouvoir.

Le président se targue régulièrement de diriger un pays sûr et stable, à la différence d'autres pays de la région comme la Libye voisine. Cependant, des jihadistes sont actifs dans certaines régions du pays, comme dans la péninsule du Sinaï.

L'Égypte vit sous état d'urgence et les mouvements de contestation y sont interdits en vertu d'une loi adoptée en 2013, après la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée, à la tête de laquelle se trouvait alors le général Sissi.

Le régime mène une répression sans merci contre l'opposition, emprisonnant des milliers d'islamistes, de militants ou encore de blogueurs.

Avec AFP

L'Égypte retient son souffle avant de nouvelles manifestations contre le président Sissi .
De nouvelles manifestations contre le président Abdel Fattah al-Sissi, accusé de corruption, sont prévues vendredi en Égypte. La présence policière a été considérablement renforcée et les observateurs craignent une répression sanglante. La crainte d'une féroce repression est vive en Égypte alors que des manifestants comptent une nouvelle fois braver l'interdiction de protester contre le pouvoir, vendredi 27 septembre. Après les premièresAprès les premières manifestations contre le président Abdel Fattah al-Sissi le 20 septembre, la présence policière a été ostensiblement renforcée dans toutes les grandes villes du pays, en particulier sur la place Tahrir au Caire, épicentre de la révolte populaire de 2011 qui c

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!