Monde: Les clandestins apprennent à résister à la police migratoire américaine - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Les clandestins apprennent à résister à la police migratoire américaine

09:00  22 septembre  2019
09:00  22 septembre  2019 Source:   msn.com

Ken Watanabe rejoint Ansel Elgort dans la série "Tokyo Vice" pour HBO Max

Ken Watanabe rejoint Ansel Elgort dans la série L'acteur japonais jouera un inspecteur de la police nippone, très proche du personnage principal incarné par Ansel Elgort dans "Tokyo Vice", selon les médias américains. La série, adaptée d'un best-seller, devrait entamer son tournage très prochainement même si aucune date officielle n'a été évoquée pour le moment par HBO Max. "Tokyo Vice" l'est adaptation des mémoires du journaliste d'investigation américain Jake Adelstein avec "Tokyo Vice: An American Reporter on the Police Beat in Japan", parues en 2009. La série relatera la vie de ce journaliste américain qui a enquêté dans le milieu du crime au sein de la société japonaise.

Dans la presse américaine , les annonces de durcissement de la politique migratoire envers les clandestins font couler beaucoup d’encre. « Les forces d’expulsion de Monsieur Trump annoncent une agression contre les valeurs américaines », titre l’éditorialiste du New York Times.

Mais au même moment, la police américaine traquant les sans-papiers subissait des critiques pour une vaste opération anti- clandestins lors de laquelle "Le jour même où le président est censé réconforter une population dans la peine et rendre hommage à la diversité américaine à El Paso, son

Une immigrante écoute une conférence organisée par une association à Langley Park, dans le Maryland, le 17 septembre 2019 © Andrew CABALLERO-REYNOLDS Une immigrante écoute une conférence organisée par une association à Langley Park, dans le Maryland, le 17 septembre 2019

Yoana a accueilli calmement les agents de la police migratoire américaine (ICE) quand ils ont sonné à sa porte. Lisant une fiche remise par une association de défense des sans-papiers, elle leur a dit qu'elle ne répondrait à aucune question, jusqu'à ce qu'ils s'en aillent.

"Je n'avais pas peur. Je connaissais mes droits", assure à l'AFP sous le couvert de l'anonymat cette Mexicaine de 36 ans qui travaille dans des vergers de Harrisburg, en Pennsylvanie (est).

Interpellation controversée en Seine-Saint-Denis : une enquête confiée à l'IGPN

Interpellation controversée en Seine-Saint-Denis : une enquête confiée à l'IGPN Une bagarre a éclaté entre un policier et un médiateur de Sevran, mercredi. La rixe, filmée par un habitant de la ville, a conduit à la suspension du policier et à l'ouverture d'une enquête par l'Inspection générale de la police nationale. Tout est parti d’une bagarre, mercredi soir à Sevran dans le quartier des Beaudottes, entre un médiateur et un policier. La scène, filmée, a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. La vidéo montre un homme en habits civils et un autre en uniforme de police s’invectiver jusqu’à ce que le dernier s’attaque à son interlocuteur, tentant une prise au niveau des jambes. Lamine B.

la police migratoire américaine , prépare ses raids contre les sans-papiers. Si "ce plus grand raid de l'Histoire" n'a jamais eu lieu, ces listes de cibles ont été utilisées pour des opérations similaires et à plus petite échelle dans les mois qui ont suivi, nous apprennent également les documents de Mijente.

Centre de détention de la police migratoire américaine (illustration) - Robyn Beck / AFP. La magistrate de 51 ans risque, en cas de condamnation, une peine allant jusqu'à 20 ans de prison. Une juge américaine a été inculpée ce jeudi à Boston pour avoir aidé un clandestin à échapper à la

Si elle a su comment réagir face à la police migratoire, c'est grâce aux efforts des défenseurs des droits humains qui trouvent de nouveaux moyens de s'opposer à la politique anti-immigration du président Donald Trump en informant les clandestins des droits que leur accordent les lois américaines, ou en filmant les arrestations.

Une immigrante regarde une fiche d'information remise par une association à Langley Park, dans le Maryland, le 17 septembre 2019 © Andrew CABALLERO-REYNOLDS Une immigrante regarde une fiche d'information remise par une association à Langley Park, dans le Maryland, le 17 septembre 2019

Dénonçant une "invasion", M. Trump s'est engagé à accélérer le processus d'expulsion de "millions" de migrants arrivés aux Etats-Unis illégalement.

Accusée de mener des arrestations aléatoires et de terroriser les immigrants, la police migratoire a assuré en septembre dans une lettre ouverte que ses agents "font leur travail de façon professionnelle, avec humanité, et traitent ceux qu'ils rencontrent avec dignité et respect".

RDC: 14 morts, bilan "définif" d'un accident ferroviaire dans le sud-est

RDC: 14 morts, bilan L'accident ferroviaire survenu jeudi dans le sud-est de la République démocratique du Congo a fait 14 morts et 18 blessés, selon le bilan définitif donné par le gouverneur provincial rectifiant différents chiffres avancés dans un premier temps. "Bilan définitif suite au déraillement [d'un train jeudi]: Nous déplorons la perte de 14 vies humaines, 18 blessés dont 7 grièvement. La province assure la prise en charge de toutes les victimes", écrit dans un tweet le gouverneur de la province du Tanganyika, Zoé Kabila, frère de l'ancien président Joseph Kabila. "Veuillez corriger les chiffres erronés", a-t-il ajouté.

Des responsables de la Maison Blanche et du département de la Sécurité intérieure ont dit vendredi avoir identifié un nombre de pays qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se soumettre aux contrôles de sécurité exigés par les Etats-Unis pour l'entrée sur leur territoire.

(Washington) Le gouvernement américain a assoupli mardi les règles d’expulsion rapide de clandestins , permettant désormais à la police de renvoyer sans passer devant un juge ceux étant entrés illégalement aux États-Unis depuis deux ans.

Gerardo Ramirez (D) accueille une femme venue prendre des cours d'anglais organisés par une association à Langley Park, dans le Maryland, le 17 septembre 2019 © Andrew CABALLERO-REYNOLDS Gerardo Ramirez (D) accueille une femme venue prendre des cours d'anglais organisés par une association à Langley Park, dans le Maryland, le 17 septembre 2019

- "N'ouvrez pas la porte" -

En Géorgie (sud), la Latino Alliance for Human Rights a créé un groupe de "chasseurs d'agents de l'ICE" qui parcourent les quartiers peuplés d'immigrants tôt le matin, un moment souvent choisi par les agents de la police migratoire pour traquer les clandestins lorsqu'ils partent au travail.

"Si nous voyons un agent effectuer une arrestation, nous voulons la filmer et nous assurer que les droits civiques sont respectés", explique la directrice du groupe Adelina Nicholls.

"Les policiers se comportent de façon différente quand ils savent qu'ils sont observés et surveillés", renchérit Laura Williamson, du groupe Sanctuary DMV qui filme elle aussi les arrestations autour de Washington.

Affrontements entre des supporters et la police en Suisse

Affrontements entre des supporters et la police en Suisse Double grabuge. Selon le journal BLICK, après la défaite ce vendredi soir de leur équipe face à Winterthur (2-0) en Coupe de Suisse, des supporters du FC Saint-Gall, mécontents du résultat de leur équipe, s'en sont pris à la police, en leur jetant des projectiles. La police a répondu aux jets par des tirs de balles en caoutchouc. Une femme aurait été blessée.

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet. Ceux qui espéraient un adoucissement de la politique migratoire de Donald Trump auront été déçus. Dans son plan en 10 points, aucun espoir pour les clandestins d'obtenir un statut légal, et encore moins d'obtenir la citoyenneté américaine .

la politique migratoire de Donald Trump et pour réclamer le regroupement immédiat des enfants et de leurs parents clandestins appréhendés à la l’ICE », la police de l’immigration, une cause auparavant marginale mais qui est en train de gagner en popularité au sein de la gauche américaine .

Selon un porte-parole de la police migratoire, Bryan Cox, les agents de l'ICE sont filmés "régulièrement" et l'agence fédérale "respecte pleinement les droits de chacun à exprimer ses opinions pacifiquement et sans ingérence".

Lors d'une réunion à Langley Park, dans la banlieue de Washington, un instructeur du groupe de défense des migrants CASA explique à une douzaine de sans-papiers comment réagir face aux forces de l'ordre.

Tout d'abord, "n'ouvrez pas la porte" si ce sont des agents de la police migratoire qui sonnent, leur dit-il.

Lidamar Escorcia, qui vit aux Etats-Unis légalement, décrit une atmosphère de peur dans le quartier où elle réside avec ses deux frères et soeurs qui, eux, sont sans papiers.

"On a toujours peur quand quelqu'un frappe à la porte", ajoute la jeune femme de 32 ans, originaire du Nicaragua.

Les défenseurs des migrants assurent qu'ils n'encouragent pas à faire obstruction aux agents ni à faire usage de violence. "Si les agents de l'ICE veulent arrêter quelqu'un, il y a de fortes chances qu'ils y parviennent", note Nick Katz, un conseiller juridique du groupe CASA.

Grèce: les habitants de Lesbos craignent une nouvelle crise migratoire

Grèce: les habitants de Lesbos craignent une nouvelle crise migratoire Sur l’île grecque de Lesbos, les Nations unies et les locaux s’inquiètent de la grande intensification des flux migratoires depuis trois mois. Avec notre envoyé spécial à Lesbos, Pavlos Kapantais Tous les acteurs présents à Lesbos, locaux ou internationaux, tirent la sonnette d’alarme. « Au mois de juillet, il y a eu 2 400 personnes qui sont arrivées, explique Astrid Castelein, la représentante du Haut Commissariat pour les réfugiés à Lesbos. Au

Rachel Maddow, une journaliste vedette de la chaîne MSNBC, n'a pu retenir son émotion mardi soir en apprenant le dernier rebondissement dans la politique migratoire de l'administration Trump : la Les séparations systématisées à la frontière depuis début mai hérissent une partie de la population, et ce

Un homme noir a été abattu par la police américaine le 20 septembre à Charlotte (Caroline du Nord). Depuis janvier, celle-ci a tué au moins 700 personnes, dont une surproportion d’Afro- Américains et d’Hispaniques. 707 personnes tuées en 2016 par la police américaine .

- Confrontation -

La police migratoire se heurte parfois à des obstacles inattendus. En juillet, dans la banlieue de Nashville, dans le Tennessee (sud), lorsque des agents ont tenté d'arrêter un père et son fils alors qu'ils se trouvaient dans leur voiture, des voisins se sont immédiatement mobilisés pour leur permettre de ne pas sortir du véhicule.

Certains les ont nourris, d'autres sont allés chercher du carburant pour qu'ils puissent continuer à utiliser l'air conditionné sous la chaleur écrasante de l'été.

Au bout de plusieurs heures de confrontation, les agents de la police migratoire, qui ne disposaient pas de mandat d'arrêt, ont dû abandonner et les deux migrants se sont enfuis.

Les voisins "ont créé un environnement qui a permis à cette famille de tenir face aux agents", conclut Lisa Sherman-Nikolaus, du groupe Tennessee Immigrant & Refugee Rights Coalition.

Pour Nick Katz, le gouvernement de Donald Trump "fait tout ce qu'il peut pour effrayer" les migrants. "La réponse, c'est leur apprendre à connaître leurs droits".

Immigration : "Nous avons besoin d'un choc d'autorité", estime Valérie Pécresse .
Dans les colonnes du Journal du Dimanche, la présidente de la région Île-de-France a estimé que la "générosité de la politique sociale" française était l'un des principaux points d'attraction pour les clandestins. "Nous avons besoin d'un choc d'autorité" en matière d'immigration, a estimé dimanche Valérie Pécresse, jugeant dans Le Journal du Dimanche que c'est "le décalage entre (le) discours et (les) actes qui fait monter le populisme".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!