•   
  •   

Monde L'Autriche aux urnes, seconde chance pour le favori Sebastian Kurz

07:00  29 septembre  2019
07:00  29 septembre  2019 Source:   msn.com

Pas d'allemand, pas d'aide au logement: l'Autriche hausse la barre pour les immigrés

Pas d'allemand, pas d'aide au logement: l'Autriche hausse la barre pour les immigrés Avoir trimé durant des années en Autriche et être privé d'aide parce qu'on ne maîtrise pas suffisamment l'allemand: la mesure inspire un sentiment d'injustice à des centaines d'étrangers qui se sentent de moins en moins acceptés dans le pays. Mais avant d'imploser, le gouvernement dirigé par Sebastian Kurz a fait adopter une disposition d'inspiration similaire qui rendra obligatoire, à partir de 2020, de maîtriser suffisamment l'allemand pour toucher l'intégralité du revenu minimum garanti (Mindestsicherung) versé aux personnes sans ressources.

Les Autrichiens sont appelés aux urnes ce dimanche pour des élections législatives anticipées, auxquelles l’ex-chancelier conservateur Sebastian Kurz Après une crise politique inédite, l ’ Autriche retourne aux urnes dimanche et mise sur le chancelier sortant, Sebastian Kurz , pour prendre un

Après une crise politique inédite, l ’ Autriche retourne aux urnes dimanche et mise sur le chancelier sortant, Sebastian Kurz , pour prendre Cette coalition nouée en décembre 2017, et qui se présentait comme un modèle à suivre pour l ’Europe aux prises avec la montée des nationalismes, a implosé au

Le dirigeant du parti conservateur autrichien (ÖVP) Sebastian Kurz lors d'une réunion publique à Baden (Autriche) le 19 septembre 2019 © JOE KLAMAR Le dirigeant du parti conservateur autrichien (ÖVP) Sebastian Kurz lors d'une réunion publique à Baden (Autriche) le 19 septembre 2019

Après une crise politique inédite, l'Autriche retourne aux urnes dimanche et mise sur le chancelier sortant, Sebastian Kurz, pour prendre un nouveau départ, même si le favori des sondages risque d'avoir les pires difficultés à former sa coalition.

A 33 ans, le chef des conservateurs autrichiens est sorti avec une popularité inaltérée de la tempête qui a emporté, en mai, son premier gouvernement formé avec le parti d'extrême droite FPÖ.

Cette coalition nouée en décembre 2017, et qui se présentait comme un modèle à suivre pour l'Europe aux prises avec la montée des nationalismes, a implosé au bout de 18 mois. L'alliance droite / extrême droite n'a pas résisté à des révélations compromettantes pour le chef du FPÖ et numéro deux du gouvernement.

De Venise à San Sebastian, Kristen Stewart impose son style rock et glamour

  De Venise à San Sebastian, Kristen Stewart impose son style rock et glamour Chroniques Criminelles (TFX) l'affaire Catherine Gardère

Législatives en Autriche : les Verts espèrent revenir au Parlement. L ’ Autriche s’apprête à voter demain pour renouveler son Parlement. Les questions du climat et de l’environnement ont été très présentes dans la campagne.

Sebastian Kurz s'expose maintenant à des négociations ardues dans sa quête d'alliés pour gouverner. Deux options semblent envisageables pour l 'ex-chancelier En Autriche , les sujets climatiques ont éclipsé la thématique de l'immigration lors de la campagne électorale et Sebastian Kurz a entamé un

Appelés aux urnes dans la foulée de ce scandale surnommé "l'Ibizagate", les Autrichiens plébiscitent le retour de Sebastian Kurz. Son parti, ÖVP, est crédité depuis des mois d'une large avance pour ces législatives anticipées, entre 33% et 35% d'intentions de vote, en hausse de 2,5 points par rapport aux élections de 2017.

Les bureaux de vote ouvrent à 07h00 (05h00 GMT) pour 6,4 millions d'électeurs. Les premières estimations sont attendues peu après la clôture du scrutin à 17h00 (15h00 GMT).

- Options à risque -

"Qui veut Kurz doit voter Kurz", proclament les affiches électorales des "Türkis" (turquoise), la couleur dont le dirigeant trentenaire a repeint le vénérable parti conservateur.

Le surdoué de la politique autrichienne a pourtant "plus à perdre qu'à gagner", soulignait à la veille du scrutin le quotidien conservateur Die Presse. Car à la différence de 2017, Sebastian Kurz "a trois options possibles de coalition qui toutes lui déplaisent".

Après l’Ibizagate, les Autrichiens retournent aux urnes pour les législatives

  Après l’Ibizagate, les Autrichiens retournent aux urnes pour les législatives Les Autrichiens votent ce dimanche 29 septembre. Les élections législatives ont été rendues nécessaires par l’Ibizagate, scandale de corruption qui a touché le parti d’extrême-droite FPÖ, en mai 2019. Ce scandale a eu raison de la coalition gouvernementale entre la droite et l'extrême droite. Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace L’ex-chancelier conservateur Sebastian Kurz est le grand favori des élections en Autriche. Il a 10 points d’avance dans les sondages sur les sociaux-démocrates, pour l’instant en deuxième position, juste devant le parti d'extrême droite FPÖ.

Sebastian Kurz et le Parti de la liberté d'Autriche (FPO) ont annoncé avoir scellé un accord de coalition, ouvrant les portes de la chancellerie au En abordant l'année 2018 avec un gouvernement stable, l ' Autriche prend de vitesse l'Allemagne, dont la chancelière Angela Merkel peine toujours à

Sebastian Kurz pourrait bientôt devenir le nouveau chancelier autrichien. Le parti qu’il dirige, l’ÖVP (parti populaire autrichien) est en effet donné largement victorieux aux législatives de dimanche. Preuve que sa stratégie de campagne - dynamiser la ligne conservatrice en lorgnant vers les thèmes de

Il peut renouer une alliance avec l'extrême droite, revenir à la sage coalition avec les sociaux-démocrates – une formule usée par des décennies de cogestion –, ou bien opérer un virage à 180 degrés en s'alliant avec les écologistes et les libéraux.

Toutes ces variantes sont risquées et laissent présager de longues semaines de négociations pour l'ex-chancelier, qui a promis à ses électeurs un retour à la stabilité.

Le FPÖ est plombé par l'Ibizagate, une affaire à laquelle se sont ajoutés, dans les derniers jours de la campagne, des soupçons de détournements de fonds au sein du parti.

La formation d'extrême droite s'est dotée d'un nouveau chef, Norbert Hofer, après la brutale disgrâce de son prédécesseur, Heinz-Christian Strache. Ce dernier a dû démissionner de tous ses mandats après la diffusion d'une vidéo tournée en caméra cachée à Ibiza révélant des discussions compromettantes: à une femme se présentant comme la nièce d'un oligarque russe, il expliquait comment financer le FPÖ de façon occulte.

Les Autrichiens aux urnes pour les législatives

  Les Autrichiens aux urnes pour les législatives Après une crise politique inédite, l'Autriche retourne aux urnes dimanche et mise sur le chancelier sortant, Sebastian Kurz, pour prendre un nouveau départ, même si le favori des sondages risque d'avoir des difficultés à former sa coalition. Les bureaux de vote ont ouvert dimanche 29 septembre en Autriche pour les législatives anticipées provoquées par le scandale de l'Ibizagate qui a fait éclater au bout de 18 mois la coalition entre la droite et l'extrême droite.

Le chancelier conservateur Sebastian Kurz a été renversé lundi en Autriche par une motion de censure, dix jours après le scandale de l'Ibizagate, qui a fait voler en éclat sa coalition avec l'extrême droite.

Le nouveau gouvernement autrichien de coalition confirme son attachement à l'Europe unie mais milite pour «davantage de compétences» laissées aux États membres.

Des militants du parti conservateur autrichien (ÖVP) font campagne pour Sebastian Kurz à Vienne le 27 septembre 2019 © JOE KLAMAR Des militants du parti conservateur autrichien (ÖVP) font campagne pour Sebastian Kurz à Vienne le 27 septembre 2019

Les allégations de détournements de fonds sur lesquelles la justice enquête visent aussi M. Strache, soupçonné d'avoir utilisé l'argent du parti pour couvrir des dépenses personnelles.

- Du bleu au vert ? -

Dans ce contexte, le parti nationaliste, fondé par d'anciens nazis dans les années 1950, sent le souffre aux yeux de nombreux élus conservateurs. Il peut pourtant toujours compter sur une solide base électorale puisque les sondages le créditent d'environ 20% d'intentions de vote, au coude à coude avec les sociaux-démocrates pour la seconde place.

Le dirigeant du parti autrichien d'extrême droite FPÖ, Norbert Hofer, à Vienne le 27 septembre 2019 © JOE KLAMAR Le dirigeant du parti autrichien d'extrême droite FPÖ, Norbert Hofer, à Vienne le 27 septembre 2019

Après une campagne où les enjeux climatiques ont remplacé la question migratoire qui avait dominé les législatives de 2017, les Verts devraient faire leur retour au parlement dimanche, crédités d'un score de 11 à 13%.

L'Autriche a connu vendredi sa plus forte mobilisation de la société civile en faveur du climat, avec plus de 150.000 personnes dans les rues du pays qui compte 8,8 millions d'habitants.

Festival de San Sebastián: Alfredo Castro, le comédien des rôles extrêmes

  Festival de San Sebastián: Alfredo Castro, le comédien des rôles extrêmes Alfredo Castro était présent dans deux films au Festival international de San Sebastián qui s'est achevé ce samedi. Deux films exigeants, durs à l'image de la filmographie de ce comédien à l'origine de théâtre qui a fait irruption dans le cinéma dans les années 80 grâce au réalisateur Pablo Larraín dont il est l'un des acteurs fétiches. Il est l'un des piliers du théâtre et du cinéma chilien. Un acteur d'une plasticité et d'une intensitéenvoyée spéciale à San Sebastián,

Sebastian Kurz , à Bruxelles en décembre. Photo Emmanuel Dunand. AFP. En dépit d'un succès aux européennes, le chancelier conservateur, plombé par le Certes, il perd un avantage en entrant dans la campagne pour les législatives en n’étant plus chancelier. Pourtant, «le successeur de Kurz sera

L’ex-chancelier conservateur Sebastian Kurz est le grand favori des élections en Autriche. Après une crise politique inédite, l ' Autriche retourne aux urnes dimanche et mise sur le chancelier sortant, Sebastian Kurz , pour prendre un nouveau départ, même si le favori des sondages risque d'avoir les

Sebastian Kurz "a fait des propositions sur les sujets environnementaux, car il n'exclut pas, après avoir incarné la fermeté sur l'immigration, d'ajouter une nouvelle corde à son arc en incarnant une écologie conservatrice", analyse le politologue Patrick Moreau.

Les Verts se disent prêts à discuter d'une alliance avec les conservateurs et les libéraux du parti Neos, mais les concessions de part et d'autre devraient être si nombreuses, sur l'environnement et l'immigration notamment, que ce scénario laisse beaucoup d'observateurs sceptiques. Une coalition entre trois partis serait une première en Autriche.

Une manifestante tient un panneau © JOE KLAMAR Une manifestante tient un panneau "Les dinosaures pensaient aussi avoir le temps" lors d'un rassemblement à Vienne le 27 septembre 2019

Les Autrichiens plébiscitent Sebastian Kurz et les Verts, sanctionnent l'extrême droite .
Selon les premières estimations des élections législatives, le parti conservateur de Kurz aurait amélioré son score de 2017 de presque six points, tandis que les Verts enregistrent une progression fulgurante. Le jeune leader conservateur Sebastian Kurz, 33 ans, a remporté les élections législatives autrichiennes dimanche, selon les projections, signant son probable retour à la chancellerie, dans un paysage politique bouleversé par la débâcle de l’extrême droite et le plébiscite des Verts.

usr: 1
C'est intéressant!