•   
  •   

Monde Maroc : Un an de prison ferme pour une journaliste jugée pour « avortement illégal »

23:00  30 septembre  2019
23:00  30 septembre  2019 Source:   20minutes.fr

Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Jacques Chirac

  Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Jacques Chirac Le roi Mohammed VI du Maroc n’a pu se rendre aux obsèques de Jacques Chirac ce lundi à Paris en raison d’un problème de santé. Il s’est fait représenter par son fils, le prince héritier Moulay El Hassan.Le prince Moulay El Hassan du Maroc suivi du prince Joachim et de la princesse Marie de Danemark, à Paris le 30 septembre 2019

Au Maroc , une journaliste condamnée à un an de prison ferme pour " avortement illégal " | AFP News - Продолжительность: 1:03 AFP 475 просмотров.

Maroc : Un an de prison ferme pour une journaliste jugée pour « avortement illégal » HAJAR RAISSOUNI Elle avait été contrainte à un examen médical sans son

Elle avait été contrainte à un examen médical sans son accord, ce que ses avocats dénoncent comme une torture

Manifestation de soutien à Hajar Raissouni © Mosa'ab Elshamy/AP/SIPA Manifestation de soutien à Hajar Raissouni HAJAR RAISSOUNI - Elle avait été contrainte à un examen médical sans son accord, ce que ses avocats dénoncent comme une torture

La journaliste marocaine Hajar Raissouni, 28 ans, a été condamnée lundi à un an de prison ferme pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage » par le tribunal de Rabat.

Arrêtés et jugés en même temps qu’elle, son gynécologue a écopé de deux ans de prison ferme, son fiancé d’un an ferme, un anesthésiste d’un an de prison avec sursis et une secrétaire de huit mois avec sursis.

Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Chirac

  Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Chirac VOICI 30:09 LRDS

La journaliste nie avoir eu recours à un avortement . La journaliste marocaine Hajar Raissouni, 28 ans, a été condamnée ce lundi à un an de prison ferme pour " avortement illégal " et "relations sexuelles hors mariage" par le tribunal de Rabat.

Le tribunal de Rabat a condamné la journaliste Hajar Raissouni à un an de prison ferme pour « avortement illégal », indique l'AFP. Son gynécologue et son fiancé ont également été sanctionnés par des peines d'emprisonnement.

Hajar Raissouni dénonce un procès « politique »

Interpellée fin août à l’entrée d’un cabinet médical de Rabat, la reporter avait été « contrainte à faire un examen médical sans son accord », selon elle. Ses avocats avaient assimilé cet examen à de « la torture », pointant des « manquements de la police judiciaire » et des « preuves fabriquées », et plaidé pour sa libération.

Lors d’une précédente audience, Hajar Raissouni, qui dénonce un procès « politique », avait nié tout avortement, assurant avoir été traitée pour une hémorragie interne, ce que son gynécologue a confirmé devant le tribunal.

Journaliste au quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum, Hajar Raissouni risquait jusqu’à deux ans de prison en vertu du code pénal marocain, qui sanctionne les relations sexuelles hors mariage et l’avortement quand la vie de la mère n’est pas en danger. Des dizaines de journalistes et représentants d’ONG étaient présents lundi dans la salle d’audience bondée dans la journée.

Au Maroc, une journaliste condamnée à un an de prison ferme pour "avortement illégal"

  Au Maroc, une journaliste condamnée à un an de prison ferme pour 'Hedgehog's Dilemma Feat. Brother Portrait' out now https://orcd.co/mrx8n4 'Foulden Road' EP out now https://orcd.co/go7w3r Like on Facebook: http://bit.ly/neuegrafikfb Follow on Instagram: http://bit.ly/neuegrafikig Follow on Spotify: http://bit.ly/neue_grafik © Total Refreshment Centre 2019 ---------- Rhodes, synths — Neue Grafik Trumpet — Emma-Jean Thackray Drums — Dougal Taylor Bass — Matt Gedrych Vocals — Brother Portrait ---------- Directed, edited and shot by Fabrice Bourgelle (https://www.fabricebourgelle.com/) Additional cameras: Oonagh Cousins Jordan Copeland Tom Morgan Daniel Brohawn Sound by Gareth Finnegan Shot at Church of Sound, London (http://churchofsound.co.uk/)

La journaliste marocaine Hajar Raissouni, 28 ans, a été condamnée lundi à un an de prison ferme pour « avortement illégal » et «relations sexuelles hors mariage» par le tribunal de Rabat, une affaire qui a suscité l'indignation dans le royaume et à l'étranger. Arrêtés et jugés en même temps qu'elle

La journaliste marocaine Hajar Raissouni, 28 ans, a été condamnée lundi à un an de prison ferme pour “ avortement illégal ” et “relations sexuelles hors mariage” par le tribunal de Rabat, une affaire qui a suscité l’indignation dans le royaume et à l’étranger.

Quid des politiques dans le débat sur les libertés individuelles au Maroc? .
Le manifeste des 490 « hors-la-loi », publié le 23 septembre, vient de dépasser le seuil de 8 000 signatures après la condamnation à un an de prison ferme de Hajar Raissouni. Face à cet appel de la société civile à un débat national sur les libertés individuelles, qu’en est-il du côté des partis politiques ? Pour le moment, les partis politiques sont quasiment absents du débat sur les libertés individuelles, occupés par le remaniement ministériel à venir.Certains se sont manifestés, souvent individuellement, assurant avoir posé le débat avant même le manifeste. C’est le cas de Moncef Belkhayat, membre du bureau politique du RNI, parti de la coalition gouvernementale.

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!