•   
  •   

Monde Quid des politiques dans le débat sur les libertés individuelles au Maroc?

01:10  02 octobre  2019
01:10  02 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Jacques Chirac

  Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Jacques Chirac Le roi Mohammed VI du Maroc n’a pu se rendre aux obsèques de Jacques Chirac ce lundi à Paris en raison d’un problème de santé. Il s’est fait représenter par son fils, le prince héritier Moulay El Hassan.Le prince Moulay El Hassan du Maroc suivi du prince Joachim et de la princesse Marie de Danemark, à Paris le 30 septembre 2019

Nous préférons que notre débat soit initié à partir du Maroc plutôt qu’on sente une certaine pression venant de l’Occident. » Du côté des islamistes, majoritaires au Parlement, la députée Amina Maelainine a appelé à ouvrir un dialogue interne serein et cadré sur les libertés individuelles au

Dans le cadre de la 4ème édition du festival « Saha Chribtek », une édition spéciale films virtuels, un débat a eu lieu avec la modératrice : - Lilia Blaise

Des manifestantes demandent la libération de la journaliste marocaine Hajar Raissouni, arrêtée pour «avortement illégal» à Rabat, le 9 septembre. © FADEL SENNA / AFP Des manifestantes demandent la libération de la journaliste marocaine Hajar Raissouni, arrêtée pour «avortement illégal» à Rabat, le 9 septembre.

Le manifeste des 490 « hors-la-loi », publié le 23 septembre, vient de dépasser le seuil de 8 000 signatures après la condamnation à un an de prison ferme de Hajar Raissouni. Face à cet appel de la société civile à un débat national sur les libertés individuelles, qu’en est-il du côté des partis politiques ?

Pour le moment, les partis politiques sont quasiment absents du débat sur les libertés individuelles, occupés par le remaniement ministériel à venir.

Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Chirac

  Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Chirac VOICI 30:09 LRDS

Placé en liberté provisoire depuis mardi, le journaliste Omar Radi a estimé, jeudi sur France 24, que le Maroc était en train de revenir "aux années Hassan II" en raison de la multiplication des détentions " politiques " et "d'opinon".

Les 22 et 23 juin prochains à Casablanca, le Collectif Démocratie et libertés (CDL), présidé par Noureddine Ayouch, organisera un colloque international sous le thème « Liberté individuelle à l’ère de l’Etat de droit».

Certains se sont manifestés, souvent individuellement, assurant avoir posé le débat avant même le manifeste. C’est le cas de Moncef Belkhayat, membre du bureau politique du RNI, parti de la coalition gouvernementale. « En tant que parti politique libéral progressiste, affirme-t-il, on considère qu’il y a eu lieu de mettre en place un débat national, notamment au sein des institutions marocaines, mais aussi au sein de la société civile, pour discuter et faire avancer les choses. »

Le RNI a mis en place une commission afin d’instaurer le débat au sein du Parlement sur les lois qui pénalisent l’avortement et les relations sexuelles hors mariage. « On peut fait évoluer ce texte de loi, explique Moncef Belkhayat, peut-être pas dépénaliser, mais le rendre beaucoup plus libéral. Maintenant, il faut faire les choses de manière progressive, n’oublions pas que nous sommes dans une société conservatrice. Nous préférons que notre débat soit initié à partir du Maroc plutôt qu’on sente une certaine pression venant de l’Occident. »

Des souverains et des princes aux obsèques de Jacques Chirac

  Des souverains et des princes aux obsèques de Jacques Chirac VOICI 30:09 ADP

L’Entreprise Individuelle est donc une excellente manière de devenir travailleur indépendant et de vous lancer dans l ’aventure ! L’absence de personnalité juridique en Entreprise Individuelle a une conséquence majeure : en principe, votre responsabilité n’est pas limitée.

Politiques . Le gendarme français de la vie privée a publié son rapport d'activité 2015, marqué aussi bien par les débats sur la loi renseignement que par les avancées européennes en matière de protection des données.

Autre parti mobilisé, les socialistes du PPS, qui militent depuis des années pour une abrogation de ces lois, selon eux obsolètes. Ce manifeste est donc un moyen de rendre plus visible leur engagement.

Du côté des islamistes, majoritaires au Parlement, la députée Amina Maelainine a appelé à ouvrir un dialogue interne serein et cadré sur les libertés individuelles au sein de son parti. Une demande qui fait suite au procès de la journaliste Hajar Raissouni, et qui pour le moment est restée lettre morte.

►À lire aussi : À la Une: une condamnation contestée au Maroc

Stéphanie et Guillaume, retour en photos sur leur mission marocaine .
La princesse Stéphanie de Luxembourg a accompagné son époux lors d’un déplacement au Maroc, fin septembre. Le grand-duc héritier Guillaume y présidait une mission économique de trois jours. Conduite par le Vice-Premier ministre, ministre de l’Economie, Etienne Schneider, celle-ci visait à renforcer les échanges et relations déjà existants et à rechercher de nouvelles opportunités d’affaires.

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!