Monde: Boris Johnson accusé de conflit d'intérêts : la femme d'affaires nie tout favoritisme - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Boris Johnson accusé de conflit d'intérêts : la femme d'affaires nie tout favoritisme

15:05  07 octobre  2019
15:05  07 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Downing Street nie une accusation d'attouchement visant Boris Johnson

  Downing Street nie une accusation d'attouchement visant Boris Johnson Un porte-parole de Downing Street a nié que le Premier ministre britannique Boris Johnson ait caressé avec insistance la cuisse d'une jeune journaliste il y a vingt ans comme elle l'affirme.Mme Edwardes, à l'époque jeune journaliste, explique en avoir parlé à une jeune femme également assise aux côtés de Boris Johnson lors de ce déjeuner qui lui aurait dit: "Oh Mon Dieu, il m'a fait la même chose!". "Cette allégation est fausse", a déclaré un porte-parole de Downing Street. "Si le Premier ministre ne se souvient pas de l'incident, alors j'ai clairement une meilleure mémoire que lui", a répliqué sur Twitter Charlotte Edwardes.

» LIRE AUSSI - Taxé de favoritisme , Boris Johnson maintient le cap. Boris Johnson risque en outre l'ouverture d'une enquête pénale en raison de ses liens avec une femme d ' affaires américaine, Jennifer Arcuri, ayant bénéficié de fonds publics lorsqu'il était maire de Londres.

AFP / ISABEL INFANTES Le Premier ministre britannique Boris Johnson sort du 10 Downing Street, le 3 Une procédure judiciaire a été engagée devant la justice écossaise par un homme d ' affaires , la députée Il a donc été accusé vendredi de dire une chose en public et l'inverse devant les tribunaux.

Le service de police compétent a été saisi afin de déterminer s'il y a lieu ou non d'ouvrir une enquête pénale sur les agissements de Boris Jonhson lorsqu'il était maire de Londres.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, à Londres, le 12 septembre 2019. © afp.com/DANIEL LEAL-OLIVAS Le Premier ministre britannique Boris Johnson, à Londres, le 12 septembre 2019.

Une femme d'affaires américaine au coeur d'accusations de conflit d'intérêts contre le Premier ministre britannique a nié ce lundi tout favoritisme de la part de Boris Johnson, refusant de dire si elle avait ou non entretenu une liaison avec lui.

"Boris ne m'a jamais fait bénéficier de favoritisme", a déclaré Jennifer Arcuri lors d'une interview sur la chaîne britannique ITV.

Boris Johnson martèle : « Nous sortirons de l’UE le 31 octobre » quoi qu’il arrive

  Boris Johnson martèle : « Nous sortirons de l’UE le 31 octobre » quoi qu’il arrive Le Premier ministre britannique appelle l’Europe « à faire un compromis » assurant que le Royaume-Uni en avait fait un de son côté. « Ce que le monde entier veut, c’est en finir avec ce sujet […] et passer à autre chose. C’est pourquoi nous sortirons de l’UE le 31 octobre quoi qu’il arrive », a déclaré le chef du gouvernement lors de la conférence du Parti conservateur à Manchester.

Boris Johnson est arrivé à Manchester, où se tient le congrès du Parti conservateur, au bras de sa compagne Carrie Symonds. D’après le Sunday Times , cette ex-mannequin américaine qui a tenté de se reconvertir dans l’entreprenariat outre-Manche a entretenu une relation avec Boris Johnson

Le Premier ministre britannique Boris Johnson sort du 10 Downing Street, le 3 octobre 2019 à Londres. Une procédure judiciaire a été engagée devant la justice écossaise par un homme d ' affaires Il a donc été accusé vendredi de dire une chose en public et l'inverse devant les tribunaux.

LIRE AUSSI>> Brexit : Johnson exclut de nouveau un report, Macron propose un bilan en fin de semaine

Boris Johnson, qui a toujours contesté la moindre irrégularité, est accusé de conflit d'intérêts car Jennifer Arcuri a bénéficié de financements publics et pu participer à des déplacements officiels quand il était maire de Londres, entre 2008 et 2016.

Après les révélations du Sunday Times sur cette affaire, l'autorité du Grand Londres a saisi il y a une semaine le service de police compétent afin qu'il détermine s'il y a lieu ou non d'ouvrir une enquête pénale.

Un contrat de sponsoring qui interroge

En cause, un contrat de sponsoring datant de 2013 pour un montant de 10 000 livres sterling (11 200 euros) et un autre de 1500 livres sterling (1700 euros) en 2014, dont a bénéficié la société de Mme Arcuri, Innotech. Elle avait également pu avoir accès à des événements à Singapour ou en Malaisie, ou encore à New York.

Brexit : Boris Johnson veut suspendre le Parlement de mardi au 14 octobre

  Brexit : Boris Johnson veut suspendre le Parlement de mardi au 14 octobre Le Premier ministre britannique avait suspendu une première fois le Parlement, mais pour cinq semaines, avant que la Cour suprême n'annule cette décision.

Les premiers temps de la grossesse sont consacrés au bébé et à la mise en place de la nidification. Ce n’est qu’à partir du 4eme mois que le désir sexuel ret D’ailleurs beaucoup de femmes sont envahies d’hormones de désir qui booste leur libido.

Boris Johnson , qui a promis un Brexit le 31 octobre coûte que coûte, compte respecter une loi récente le Une procédure judiciaire a été engagée devant la justice écossaise par un homme d ' affaires , la députée Il a donc été accusé vendredi de dire une chose en public et l'inverse devant les tribunaux.

Selon le Sunday Times, Jennifer Arcuri aurait également reçu 15 000 livres sterling (17 000 euros) de fonds gouvernementaux en 2014, dans le cadre d'un programme destiné à encourager les entrepreneurs étrangers à monter des sociétés au Royaume-Uni, et réussi à décrocher 100 000 livres sterling (112 000 euros) cette année de fonds destinés aux entreprises britanniques, alors qu'elle s'est réimplantée aux Etats-Unis. Cette dernière somme a depuis été gelée par le gouvernement.

Pressée ce lundi à plusieurs reprises de dire si elle avait eu une liaison avec Boris Johnson, la jeune femme de 34 ans a refusé de répondre, expliquant notamment qu'elle ne souhaitait pas que sa réponse soit instrumentalisée. Elle a assuré ne devoir sa présence lors des événements litigieux que parce qu'elle avait "une grande gueule" et "un immense réseau".

Brexit: Boris Johnson plus que jamais prêt au bras de fer avec l'UE .
Le Premier ministre britannique a été invité à modifier les points problématiques de son plan de sortie de l’Union européenne (UE). Mais Boris Johnson semble plus enclin à aller au bras de fer. La perspective de conclure un accord semble aujourd’hui plus incertaine que jamais. À 23 jours de la date théorique du Brexit, les discussions entre Européens et Britanniques se poursuivent à Bruxelles. Le temps presse car il s’agit de trouver un accord d’ici la fin de la semaine, pour qu’il soit ensuite soumis aux dirigeants européens réunis en sommet à Bruxelles la semaine prochaine.Mais déjà un accord sur le Brexit s’annonce « extrêmement improbable ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!