Monde: Trump menace d’« anéantir » l’économie turque si Ankara va trop loin - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Trump menace d’« anéantir » l’économie turque si Ankara va trop loin

23:05  07 octobre  2019
23:05  07 octobre  2019 Source:   nouvelobs.com

Donald Trump et le retrait des troupes américaines de Syrie : un imbroglio en 3 actes

  Donald Trump et le retrait des troupes américaines de Syrie : un imbroglio en 3 actes L'annonce de Donald Trump de débuter le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie pour laisser la Turquie mener une opération militaire contre les forces kurdes a suscité de vives inquiétudes. Lundi soir, l'administration du président américain rétropédalait. En l'espace de vingt-quatre heures, Donald Trump a souffle le chaud et le froid dans le dossier syrien. Dimanche soir, il a d'abord annoncé un retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, laissant champ libre à la Turquie pour une opération militaire visant des camps kurdes.

  Trump menace d’« anéantir » l’économie turque si Ankara va trop loin © Copyright 2019, L'Obs

Le Pentagone a assuré, lundi 7 octobre, « ne pas cautionner » d’opération turque dans le nord de la Syrie, après l’annonce par la Maison-Blanche d’un retrait des troupes américaines de cette région, ce qui ouvre pour Ankara la possibilité de mener une action militaire contre les Kurdes.

« Le ministère de la Défense a indiqué clairement à la Turquie - comme l’a fait le président - que nous ne cautionnons pas une opération turque dans le nord de la Syrie », a indiqué le Pentagone dans un communiqué, en mettant en garde Ankara contre les « conséquences déstabilisatrices » que pourrait avoir une telle opération « pour la Turquie, la région et au-delà ».

Syrie: le difficile numéro d'équilibriste de Donald Trump

  Syrie: le difficile numéro d'équilibriste de Donald Trump Retirer les troupes américaines du nord de la Syrie région frontalière avec la Turquie sans cautionner une action militaire d'Ankara contre les Kurdes : telle était la délicate position de l'administration Trump ce lundi 7 octobre. Si ce n'est pas un rétropédalage, cela y ressemble fortement. Moins de vingt-quatre heures après avoir annoncé le retrait des soldats américains du nord de la Syrie, ouvrant la voie à une offensive de la Turquie contre les Kurdes, le locataire de la Maison Blanche a tenté d'équilibrer sa position : si Ankara « dépasse les bornes », il « anéantira » l'économie turque, a-t-il prévenu sur Twitter.

Ce communiqué précise que le chef du Pentagone, Mark Esper, a averti son homologue turc des « risques pour la Turquie » que ferait courir une « action unilatérale » d’Ankara.

« Les forces armées américaines ne soutiendront pas ou ne s’impliqueront pas dans une telle opération », avertit le texte.

LIRE AUSSI> « Kobane calling » : ce que j’ai vu chez les Kurdes de Syrie

Washington minimise

La Maison-Blanche a annoncé dimanche soir le retrait américain de régions syriennes où se trouvent les forces kurdes syriennes, les Unités de protection du peuple (YPG). Ankara a aussitôt dit qu’une opération pourrait intervenir à tout moment. Une décision qui a suscité la stupeur, y compris chez les Républicains.

Preuve du malaise suscité par cette annonce, l’administration Trump s’est employée à en limiter la portée lundi en milieu de journée. La décision présidentielle revient à « retirer quelques soldats déployés à la frontière, un tout petit nombre, sur une toute petite distance », a affirmé un responsable américain sous couvert d’anonymat.

Donald Trump lui-même a montré qu’il était sensible aux critiques en promettant, dans de nouveaux tweets, dans lesquels il évoque sa « grande sagesse », d’« anéantir » l’économie turque si Ankara allait selon lui trop loin en Syrie.

Des troupes américaines sous le feu de positions turques en Syrie, selon le Pentagone .
Les forces turques ont intensifié vendredi leurs bombardements contre des cibles kurdes dans le nord de la Syrie. © afp.com/Ozan KOSE Des colonnes de fumée s'élèvent au-dessus de la ville syrienne de Ras al-Aïn, vue depuis la Turquie, le 11 octobre 2019 Des troupes américaines se sont retrouvées vendredi sous le feu de positions turques près de la ville de Kobané, dans le nord de la Syrie, a indiqué un porte-parole du Pentagone.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!