Monde: Tchad: les ONG étrangères préoccupées par une nouvelle réglementation - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Tchad: les ONG étrangères préoccupées par une nouvelle réglementation

19:05  09 octobre  2019
19:05  09 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Tchad: les enseignants se mobilisent pour des revenus décents

  Tchad: les enseignants se mobilisent pour des revenus décents Au Tchad, les syndicats de professeurs et instituteurs ont célébré le 5 octobre la journée mondiale des enseignants sur fond de tensions sociales. Depuis trois ans, les salaires des agents de l’État ont été amputés en raison de la crise que traverse le pays. Le syndicat des enseignants du Tchad, la plus grosse centrale des travailleurs du pays, a clairement déroulé ses revendications ce 5 octobre à l’occasion de la journée de l’enseignant : «Le syndicat des enseignants du Tchad, la plus grosse centrale des travailleurs du pays, a clairement déroulé ses revendications ce 5 octobre à l’occasion de la journée de l’enseignant : « Restaurer l’intégralité des salaires de tous les fonctionnaires avec rappel de tous les effets financiers,

Elle charge le bureau du procureur général et le ministère des Affaires étrangères d'établir une liste « d'organisations étrangères indésirables » suivant « Ce projet de loi est la forme la plus récente prise par une politique de répression sans précédent contre les ONG qui, dans les faits, érige en infraction

Selon le rapport de l ’ ONG suisse, une des causes de la crise que traverse actuellement le Tchad , est le fait d’avoir confié la vente de son brut à Glencore, en échange de prêts d’argent dont le Nous vous avons envoyé un email avec les instructions pour créer un nouveau mot de passe.

Vue de Ndjamena, capitale du Tchad (photo d'illustration). © Xaume Olleros / AFP Vue de Ndjamena, capitale du Tchad (photo d'illustration).

Au Tchad, deux décrets mis en place discrètement le 24 décembre dernier ont modifié la règlementation sur les ONG étrangères présentes dans le pays. Depuis quelques mois, des organisations comme MSF ou les organes des Nations unies sont sous pression pour se conformer à ces nouvelles dispositions.

Certaines ONG ont déjà bloqué des décaissements de plusieurs millions d'euros en attendant des éclaircissements de la part des autorités. Si ces organisatoins dénoncent une volonté du gouvernement de contrôler leurs projets humanitaires, de leur côté, les autorités affirment qu'il s'agit simplement d'améliorer les actions de terrain.

Éboulement d’une mine d’or au Tchad: le bilan s’alourdit

  Éboulement d’une mine d’or au Tchad: le bilan s’alourdit Au Tchad, on en sait un peu plus sur l’éboulement qui a provoqué plusieurs dizaines de morts il y’a une semaine dans l’extrême nord du pays. Une mission conduite par le chef d’état-major général des armées sur place est rentrée dimanche et on apprend que le bilan, qui est passé de 30 à 52 morts, pourrait être plus lourd. Les orpailleurs clandestins victimes de l’éboulement du 24 septembre dernier étaient basés dans le sud libyen et trompaient la vigilance de l’armée pour passer au Tchad (image d'illustration). Au Tchad, on en sait un peu plus sur l’éboulement qui a provoqué plusieurs dizaines de morts il y’a une semaine dans l’extrême nord du pays.

[email protected] nord-sud.ch – www.utopie-nord-sud.ch COMMUNIQUE DE PRESSE L’association Utopie Nord-Sud est préoccupée par l’escalade de la violence au Tchad . Cette situation d’insécurité alimentée par des bombardements de l’armée française entraîne des dégâts humains et matériels.

La nouvelle réglementation octroie aussi une séance d’animation sur l'éducation environnementale ainsi qu’une visite guidée dans le Parc National de Zakouma.

Trois dispositions de ces décrets posent ainsi problème pour les ONG étrangères. D'abord l'article 18 qui prévoit que celles-ci consacrent 1% du budget de leur projet au fonctionnement d'une structure nouvellement mis en place par le ministère du Plan et dont le rôle est d'évaluer les activités des humanitaires dans le pays.

Cette structure est composée des autorités tchadiennes et des représentants des ONG. Une parité qui ne suffit pas à rassurer les humanitaires qui évoquent des questions d'éthique et d'indépendance.

Deux autres dispositions cristallisent également les tensions, celles concernant un contrôle accru du personnel humanitaire et des lieux d'intervention. Pour Issa Doubragne, le ministre de l'Économie qui gère ce dossier, il s'agit d'améliorer l'efficacité des ONG. « Le suivi sur le terrain est faible, tant dans le déploiement des ressources que sur la qualité des services livrés aux populations, explique-t-il. Le changement devrait venir de nous, ce que nous devons prendre comme action pour mieux évaluer les activités sur le terrain et permettre de rationaliser les ressources. Sans leur appui, nous ne pourrions pas aller plus loin, mais leur appui devrait tenir compte de nos visions. »

Après des mois de discussions, gouvernement et ONG ont jusque fin octobre pour trouver un terrain d'entente.

Tchad: le gouvernement s'attaque à la pratique de la diya .
Une circulaire interministérielle a été signée, le 4 octobre à Abéché, pour réglementer la pratique de la diya, compensation financière versée par l'auteur d'un crime à la famille de la victime. Cette décision des autorités a été prise lors de la conférence des gouverneurs. Si les autorités entendent lutter contre l'impunité qu'engendre cette pratique, le milieu judiciaire évoque plutôt un effet d'annonce. « La diya ne doit pas remplacer les poursuites pénales », stipule la circulaire cosignée par trois ministres, qui fait office de rappel à l'ordre pour Djimet Arabi, ministre de la Justice.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 6
C'est intéressant!