•   
  •   

Monde Tchad: les ONG étrangères préoccupées par une nouvelle réglementation

19:05  09 octobre  2019
19:05  09 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Tchad: visite du chef d’état-major général des armées dans le Tibesti

  Tchad: visite du chef d’état-major général des armées dans le Tibesti Au Tchad, le chef d’état-major général des armées était le week-end dernier dans le Tibesti où un éboulement a provoqué la mort de près d’une soixantaine de personnes. Lors d'un entretien accordé à RFI, le général Taher Erda décrit les circonstances du drame. En premier, il faut revoir en hausse le nombre de personnes décédées. Aux 52 morts annoncés, il faut ajouter d'autres personnes disparues dans les décombres. Ils sont certainement morts, indique le général Taher Erda : « Sept personnes sont encore dans le trou, donc cela fait 59 morts. »Les orpailleurs arrivent de nuitPuis on en sait un peu plus sur le mode opératoire des orpailleurs.

Au Tchad , deux décrets mis en place discrètement le 24 décembre dernier ont modifié la réglementation sur les ONG étrangères présentes dans le pays. Depuis quelques mois, des organisations sont sous pression pour se conformer à ces nouvelles dispositions.

La nouvelle réglementation octroie aussi une séance d’animation sur l'éducation environnementale ainsi qu’une Les ONG étrangères devront obtenir l’approbation des autorités chinoises avant de pouvoir opérer sur leur Tchad , LES RAPPORTS DES ONG ÉTRANGÈRES DÉNONCÉS. Africa 24.

Vue de Ndjamena, capitale du Tchad (photo d'illustration). © Xaume Olleros / AFP Vue de Ndjamena, capitale du Tchad (photo d'illustration).

Au Tchad, deux décrets mis en place discrètement le 24 décembre dernier ont modifié la règlementation sur les ONG étrangères présentes dans le pays. Depuis quelques mois, des organisations comme MSF ou les organes des Nations unies sont sous pression pour se conformer à ces nouvelles dispositions.

Certaines ONG ont déjà bloqué des décaissements de plusieurs millions d'euros en attendant des éclaircissements de la part des autorités. Si ces organisatoins dénoncent une volonté du gouvernement de contrôler leurs projets humanitaires, de leur côté, les autorités affirment qu'il s'agit simplement d'améliorer les actions de terrain.

Tchad: la Céni annonce des législatives pour le premier trimestre 2020

  Tchad: la Céni annonce des législatives pour le premier trimestre 2020 Les élections législatives pourraient avoir lieu au premier trimestre 2020, a annoncé le président de la Céni lors d'un point presse organisé à Ndjamena, jeudi 3 octobre, sans donner de date précise. Pas de précipitation dans l'organisation des législatives. C'est le message qu'a fait passer la Céni alors que le chef de l'État Idriss Déby Itno avait promis la tenue du scrutin avant fin 2019. Le président de la Céni, Kodi Mahamat Bam, opte plutôt pour « un horizon réaliste ».« J’observe qu’un calendrier électoral trop contraignant et annoncé trop tardivement est une calamité pour le processus.

Dans une déclaration rapportée dimanche par l’agence française AFP, ces ONG se disent préoccupées par la reprise des interpellations de migrants subsahariens en Algérie, «ce qui les contraint à se cacher», tout en évoquant des «conséquences désastreuses» sur leur santé et leurs

C'est qui le nouveau président des États-Unis ?

Trois dispositions de ces décrets posent ainsi problème pour les ONG étrangères. D'abord l'article 18 qui prévoit que celles-ci consacrent 1% du budget de leur projet au fonctionnement d'une structure nouvellement mis en place par le ministère du Plan et dont le rôle est d'évaluer les activités des humanitaires dans le pays.

Cette structure est composée des autorités tchadiennes et des représentants des ONG. Une parité qui ne suffit pas à rassurer les humanitaires qui évoquent des questions d'éthique et d'indépendance.

Deux autres dispositions cristallisent également les tensions, celles concernant un contrôle accru du personnel humanitaire et des lieux d'intervention. Pour Issa Doubragne, le ministre de l'Économie qui gère ce dossier, il s'agit d'améliorer l'efficacité des ONG. « Le suivi sur le terrain est faible, tant dans le déploiement des ressources que sur la qualité des services livrés aux populations, explique-t-il. Le changement devrait venir de nous, ce que nous devons prendre comme action pour mieux évaluer les activités sur le terrain et permettre de rationaliser les ressources. Sans leur appui, nous ne pourrions pas aller plus loin, mais leur appui devrait tenir compte de nos visions. »

Après des mois de discussions, gouvernement et ONG ont jusque fin octobre pour trouver un terrain d'entente.

Incendie à Rouen : les analyses "conformes" sur plusieurs produits agricoles .
Les résultats d'analyses menées sur des fruits, légumes et produits d'origine animale sont "conformes à la réglementation", annoncent les autorités."Nous avons maintenant les autres produits, nous avons des résultats qui sont conformes, mais pour cela comme pour le lait nous attendons la validation de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'environnement et du travail)", a annoncé le préfet de Seine-Maritime Pierre-André Durand lors d'une conférence de presse à Rouen. "J'espère que si l'Anses est sur cette même ligne cela me permettrait de lever les consignations de réserve sur ces produits", a indiqué le préfet.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!