Monde: Allemagne: après l'attaque de Halle, la peur du terrorisme néo-nazi - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Allemagne: après l'attaque de Halle, la peur du terrorisme néo-nazi

16:25  10 octobre  2019
16:25  10 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Manifestation à Berlin contre le racisme et l'antisémitisme

  Manifestation à Berlin contre le racisme et l'antisémitisme Quatre jours après l'attentat xénophobe et antisémite de Halle en Saxe, l'Allemagne continue de réagir. L'auteur de l'attaque voulait s'en prendre à une synagogue sans réussir à y pénétrer. L'assaillant a tué une passante et le client d'un restaurant turc. Comme ailleurs dans le pays, une manifestation contre le racisme et l'antisémitisme a eu lieu ce dimanche 13 octobre à Berlin. Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut « Ceux qui parlent de signal d’alarme quand un terroriste tue des innocents à Halle n’ont pas compris la gravité de la situation.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut. L ' attaque de Halle a suscité une grande émotion. Sur place, bien sûr, où plusieurs centaines de personnes se sont recueillies le 9 octobre au soir, au centre-ville, en déposant des bougies à la mémoire des victimes.

attentat L'homme suspecté d'une attaque contre une synagogue, mercredi, à Halle , en Allemagne , a filmé sa tuerie. Selon le ministre de l'Intérieur, il est lié à l'extrême droite néo - nazie et son acte est ouvertement antisémite. Il a tué deux personnes et aurait été arrêté dans la soirée.

Des policiers se tiennent non loin du lieu de l'attaque, le 10 octobre 2019 à Halle (Allemagne). © REUTERS/Fabrizio Bensch Des policiers se tiennent non loin du lieu de l'attaque, le 10 octobre 2019 à Halle (Allemagne).

Au lendemain de l'attentat antisémite de Halle, la communauté juive exige de l'Allemagne une meilleure protection et une mobilisation contre l'extrême droite. Les craintes d'un terrorisme néonazi resurgissent.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

L'attaque de Halle a suscité une grande émotion. Sur place, bien sûr, où plusieurs centaines de personnes se sont recueillies le 9 octobre au soir, au centre-ville, en déposant des bougies à la mémoire des victimes. A Berlin, aussi, où Angela Merkel a participé à un rassemblement devant une synagogue. « Mon objectif, et celui des responsables politiques, est de tout faire pour que vous puissiez vivre en sécurité. Et cette journée nous montre que ce n'est pas assez, que nous devons faire encore plus », a déclaré la chancelière.

Attaque de Halle: un «jour de honte et d'opprobre» pour l'Allemagne

  Attaque de Halle: un «jour de honte et d'opprobre» pour l'Allemagne Vingt-quatre heures après l'attentat antisémite et xénophobe de Halle en Saxe qui a fait deux morts, les réactions se multiplient en Allemagne. Plusieurs responsables politiques ont pris la parole ou se sont rendus sur place. Avec notre envoyé spécial à Halle, Pascal Thibaut « Une tolérance zéro ». Angela Merkel a promis jeudi la plus grande fermeté. Il faut « utiliser toutes les voies de l'État de droit pour combattre la haine, la violence », a affirmé la chancelière en déplacement à Nuremberg.

Une fusillade a éclaté autour de midi dans la ville de Halle (Saxe-Anhalt, est de l’ Allemagne ) Le procureur général fédéral, compétent notamment en matière de terrorisme , a été saisi de l’affaire. Dans son hommage aux quatre victimes de l ' attaque de jeudi dernier, le chef de l'Etat a dénoncé des

Cette attaque intervient quelques mois après le meurtre, en Hesse, de Walter Lübcke, un élu Plus de 12 700 extrémistes de droite jugés dangereux sont recensés par les autorités. Les autorités allemandes sont également sur le qui-vive après plusieurs attaques jihadistes ces dernières années.

Absence de protection scandaleuse

Un aspect critiqué par la communauté juive allemande. Son responsable, Josef Schuster, a ainsi jugé « scandaleux » l'absence de protection policière devant la synagogue de Halle. La communauté juive allemande dénonce régulièrement la montée de l’antisémitisme. Le président de la République Frank-Walter Steinmeier visite cet après-midi la synagogue de Halle. Le ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer, sera aussi sur place pour donner une conférence de presse.

Une « honte pour l'Allemagne »

L’attaque de mercredi fait bien sûr la une de tous les journaux. Pour le quotidien populaire Bild, « l’auteur de l’attaque est le seul responsable. Mais il a été encouragé dans ses actes par une société civile qui ne prend pas suffisamment position contre l’antisémitisme. C’est un message accablant en raison de notre histoire. C’est une honte pour l’Allemagne ». Plusieurs journaux voient dans l’attaque d’hier une nouvelle dimension de la violence antisémite. On peut ainsi lire dans un quotidien : « Le terrorisme d’extrême droite se sent aussi fort qu’en 1933. Il n’hésite pas à s’exprimer publiquement ».

Fusillade à Halle en Allemagne : « Il portait un casque et avait un fusil d’assaut »

  Fusillade à Halle en Allemagne : « Il portait un casque et avait un fusil d’assaut » Un témoin a vu l’auteur de la fusillade jeter ce qui semble être une grenade.Il raconte que « l’homme s’est approché du vendeur de kebabs. [...] Puis il a lancé quelque chose qui ressemblait à une grenade à main avec du scotch qui a rebondi sur le cadre de la porte et qui n’a pas atterri dans le magasin.

Des policiers sécurisent la zone de Halle ( Allemagne ) où au moins deux personnes ont été tuées par arme à feu, mercredi 9 octobre 2019. Après la fusillade, la Deutsche Bahn, opérateur ferroviaire national, a déclaré sur Twitter que la gare principale de Halle avait été fermée.

L'auteur de l'attentat meurtrier commis près d'une synagogue de Halle , en Allemagne , a diffusé un manifeste quelques jours avant l ’ attaque , rapporte l’observatoire du terrorisme SITE et le quotidien Die Welt.

■ Cérémonie de recueillement devant la synagogue

Un rassemblement s'est tenu ce jeudi matin devant la synagogue de la ville où l'agresseur de 27 ans a tenté en vain de pénétrer. Des fleurs et des bougies sont déposées le long du mur de la synagogue. Mercredi, à la même heure, plusieurs dizaines de membres de la communauté juive de Halle s’apprêtaient à célébrer la fête de Kippour. L’agresseur n’a pas réussi à pénétrer dans la synagogue mais il a tué une passante devant l’entrée et plus loin un homme dans un restaurant turc.

Quelques dizaines de personnes dont des responsables politiques étaient présents jeudi matin sur les lieux du drame. Parmi elle, la présidente du conseil municipal de Halle, Katja Müller, du parti de gauche Die Linke. « Depuis mercredi, le danger est là et on ne peut plus tergiverser. Il faut encore plus réagir que par le passé, ne rien relativiser et ne pas se contenter de parler de cas individuels », affirme-t-elle.

Attaque meurtrière à Halle : Netanyahou condamne un acte "antisémite"

  Attaque meurtrière à Halle : Netanyahou condamne un acte Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a condamné mercredi l'attaque contre une synagogue à Halle, dans l'est de l'Allemagne, "nouvelle expression de l'antisémitisme qui grandit en Europe".Voir aussi : A Halle, la police allemande mobilisée après une attaque contre une synagogue

De son côté, l’hôpital universitaire de Halle a admis deux blessés par balles. L’un d’entre eux a été arrêté Les mesures de sécurité à l’entrée de l’édifice religieux « ont permis de résister à l ’ attaque Elle a réveillé la crainte d’un terrorisme d’extrême droite à l’image de celui du groupuscule NSU

Dénonçant un "relent d'antisémitisme en Allemagne ", elle a imploré la "société civile de s'opposer à toute personne qui utiliserait le terme +Juif+ comme "Il était important d'être ici pour montrer notre solidarité avec la communauté juive. Une attaque contre les Juifs en Allemagne est une attaque

Parmi les personnes présentes se trouvaient le député du Bundestag Karamba Diaby. Il est le seul élu du Bundestag d'origine africaine et est arrivé à Halle du temps de la RDA communiste.

La communauté juive est plus alarmée que jamais. Elle dénonce en Allemagne une augmentation de l’antisémitisme. Son responsable a jugé scandaleux le fait que la synagogue de Halle n’ait pas bénéficié de protection policière. Igor Matviyets était coiffé de la kippa, ce jeudi matin, ce qu’il ne fait pas normalement dans la rue par précaution. « Le terrorisme d’extrême droite fait malheureusement souvent des victimes en Allemagne. Et à chaque fois, on nous parle de signaux alarmants. Venir nous témoigner sa solidarité, c’est bien. Mais celui qui se dit surpris ne connaît pas la vie des juifs dans ce pays », dénonce-t-il.

Les experts dénoncent un danger grandissant d’un terrorisme d’extrême droite en Allemagne. Il y a quatre mois, un responsable chrétien-démocrate favorable à la politique migratoire d’Angela Merkel était tué à bout portant.

Qui est l’auteur de la fusillade meurtrière à Halle en Allemagne ? .
L’homme a été interpellé en milieu de journée par la police.Si son identité exacte n’est pas encore connue, l’assaillant, qui s’est attaqué à une synagogue en plein Yom Kippour puis à un restaurant turc, fait resurgir le spectre d’un terrorisme d’extrême droite en Allemagne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!