Monde: Hong Kong : Apple retire une application permettant de localiser la police - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Hong Kong : Apple retire une application permettant de localiser la police

16:25  10 octobre  2019
16:25  10 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Révolte de manifestants à Hong Kong après un tir à balle réelle de la police

  Révolte de manifestants à Hong Kong après un tir à balle réelle de la police Révolte de manifestants à Hong Kong après un tir à balle réelle de la police © Reuters/Susana Vera RÉVOLTE DE MANIFESTANTS À HONG KONG APRÈS UN TIR À BALLE RÉELLE DE LA POLICE HONG KONG (Reuters) - Manifestants anti-gouvernementaux et forces de l'ordre se sont affrontés dans la nuit de mercredi à jeudi à Hong Kong, les contestataires exprimant leur colère après qu'un officier de police a tiré à balle réelle sur un jeune manifestant mardi lors de heurts en marge d'un rassemblement.

" Apple a choisi d'approuver l' application ( ) à Hong Kong ", a relevé l'organe du Parti communiste au pouvoir. Et de s'interroger dans un éditorial au vitriol La firme à la pomme, du fait d'importants enjeux financiers en Chine continentale, s'est toujours abstenue de prendre position sur des sujets sensibles

L' application Hongkongmap.live de transport urbain permettait aux Hongkongais de localiser les policiers sur une carte depuis leur smartphone. - Mohd Rasfan-AFP.

"L'application a été utilisée pour cibler la police et lui tendre des embuscades", a expliqué la marque pour justifier sa décision.

Mercredi, Apple s'est retrouvé dans le viseur du Quotidien du peuple au sujet de l'application HKMap.live © REUTERS/Tyrone Siu Mercredi, Apple s'est retrouvé dans le viseur du Quotidien du peuple au sujet de l'application HKMap.live

L'application "mettait en péril le maintien de l'ordre et les habitants de Hong Kong". Après avoir été accusé par un média chinois de soutenir le mouvement pro-démocratie, le géant américain Apple a retiré jeudi une appli de transport urbain qui permettait aux Hongkongais de localiser les policiers sur une carte, a annoncé le développeur de HongKongmap.live dans un communiqué.

Hong Kong sous surveillance pour les 70 ans de la République populaire de Chine

  Hong Kong sous surveillance pour les 70 ans de la République populaire de Chine Hong Kong sous surveillance pour les 70 ans de la République populaire de Chine © Reuters/Athit Perawongmetha HONG KONG SOUS SURVEILLANCE POUR LES 70 ANS DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE HONG KONG (Reuters) - Les autorités de Hong Kong ont placé sous confinement la région administrative spéciale mardi afin de s'assurer que les manifestations anti-gouvernementales n'éclipseraient pas les festivités prévues à Pékin pour commémorer les 70 ans de la fondation de la .

Apple Inc a retiré mercredi de sa plateforme une application utilisée par les manifestants à Hong Kong pour tracer les mouvements de la police , affirmant qu'elle ne respectait pas ses règles d'utilisation. / Photo prise le 7 octobre 2019/REUTERS/Susana Vera.

Apple était également dans le viseur du Quotidien du peuple pour avoir autorisé à Hong Kong une application qui permet au public de localiser les policiers sur une carte. des sujets sensibles, et se plie généralement aux exigences de Pékin en retirant du pays des applications jugées inappropriées.

"Complice des émeutiers"

"L'application montre les positions de la police et nous avons vérifié avec le Bureau hongkongais de cybersécurité et de lutte contre la criminalité technologique que l'app avait été utilisée pour cibler la police et lui tendre des embuscades, menacer la sécurité publique, et des criminels l'ont utilisée pour nuire à des habitants de zones où ils savaient qu'il n'y avait pas de forces de l'ordre", a indiqué Apple, selon le développeur. "Cette utilisation de votre app a entraîné un grave préjudice pour ces citoyens."

Mercredi, Apple s'est retrouvé dans le viseur du Quotidien du peuple au sujet de l'application HKMap.live. "Apple a choisi d'approuver l'application (...) à Hong Kong", a relevé l'organe du Parti communiste au pouvoir. Et de s'interroger dans un éditorial au vitriol: "Est-ce qu'Apple a l'intention d'être complice des émeutiers?"

Manifestations à Hong Kong : le gouvernement invoque une loi d'urgence pour interdire le port du masque

  Manifestations à Hong Kong : le gouvernement invoque une loi d'urgence pour interdire le port du masque Les manifestants sont chaque semaine très nombreux à porter des masques pour ne pas être identifiés et éviter de futures poursuites judiciaires. © Fournis par France Télévisions Le gouvernement hongkongais sévit. La cheffe de l'exécutif, Carrie Lam, a invoqué vendredi 4 octobre une loi d'urgence qui n'avait plus été utilisée depuis 1967 pour interdire le port du masque, et ce dans le but d'en finir avec une crise politique sans précédent.

américain Apple était dans le viseur du Quotidien du peuple pour avoir autorisé à Hong Kong une application qui permet au public de localiser les de prendre position sur des sujets sensibles, et se plie généralement aux exigences de Pékin en retirant du pays des applications jugées inappropriées.

Mercredi, le géant américain Apple était également dans le viseur du Quotidien du peuple pour avoir autorisé à Hong Kong une application qui permet au public de localiser les policiers sur une carte. Baptisée HKMap.live, elle est dépeinte par le journal comme étant un soutien aux "émeutiers".

La firme à la pomme, du fait d'importants enjeux financiers en Chine continentale, s'est toujours abstenue de prendre position sur des sujets sensibles, et se plie généralement aux exigences de Pékin en retirant du pays des applications jugées inappropriées.

D'après le site The Verge, l'application de Quartz News a également été retirée de l'App Store chinois après des plaintes de Pékin. "D'après Quartz, ceci est dû à la couverture des manifestations à Hong Kong", ajoute The Verge, selon qui le site internet de Quartz a également été bloqué dans toute la Chine. Apple aurait justifié la suppression par le fait que l'application "comporte des contenus illégaux en Chine".

Des affrontements de plus en plus violents

L'ex-colonie britannique est depuis quatre mois le théâtre d'une crise politique sans précédent depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, avec des manifestations et actions quasi quotidiennes pour dénoncer un recul des libertés et les ingérences grandissantes de la Chine dans les affaires de la région semi-autonome.

L'exécutif de Hong Kong active des lois d'urgence et interdit le port des masques

  L'exécutif de Hong Kong active des lois d'urgence et interdit le port des masques Les ministres de l'eau d'Éthiopie, du Soudan et de l'Égypte se réunissent ce vendredi à Khartoum pour des négociations difficiles autour du plus grand barrage hydroélectrique d'Afrique, en construction en Éthiopie. L’édifice, baptisé "barrage de la Renaissance" par les Éthiopiens, sème la discorde dans la région.

Apple retire une application de transports urbains qui permettaient au Hongkongais de localiser "L' application montre les positions de la police et nous avons vérifié avec le Bureau hongkongais de cybersécurité Hong Kong , territoire rendu à la Chine en 1997, bénéficie d'un statut particulier, avec

La NBA et Apple étaient mercredi la cible de vives critiques de la Chine, qui a annulé un événement de la ligue américaine de basket-ball Mercredi, le géant américain Apple était également dans le viseur du Quotidien du peuple pour avoir autorisé à Hong Kong une application qui permet au public de

Cette mobilisation a donné lieu à des affrontements de plus en plus violents et récurrents entre forces de l'ordre et manifestants radicaux, ainsi qu'à de nombreux actes de vandalisme ciblés contre des entreprises accusées de faire le jeu de Pékin.

Hong Kong, territoire rendu à la Chine en 1997, bénéficie d'un statut particulier, avec une large autonomie et des libertés inconnues dans le reste du pays.

AUSSI SUR MSN : Hongkong, dans la tourmente, n'exclut pas d'appeler Pékin à l'aide


Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Meghan Markle, visite et rencontres chaleureuses dans un centre social .
Mardi, Meghan Markle poursuivait ses engagements en solo en visitant un centre social à Johannesburg.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!