•   
  •   

Monde Après la tuerie de Halle, le risque d'attentat d'extrême droite reste "élevé" en Allemagne

01:05  12 octobre  2019
01:05  12 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Allemagne: meurtrière fusillade en pleine rue dans l'est du pays

  Allemagne: meurtrière fusillade en pleine rue dans l'est du pays Deux personnes ont été tuées et deux autres gravement blessées en pleine rue à Halle, dans l'est de l'Allemagne, dans une fusillade dont un des auteurs présumés a été interpellé. Les tirs ont notamment visé un restaurant turc. Deux personnes ont été tuées en pleine rue à Halle, une ville de l'est de l'Allemagne, dans une fusillade dont un des auteurs présumés a été interpellé et qui a également fait deux blessés graves. Les tirs ont notamment visé un restaurant turc, tandis que selon le quotidien Bild la fusillade se serait déroulée aussi devant une synagogue et une grenade aurait également été lancée, en ce jour de Yom Kippour dans un cimetière juif à proximité.

La radicalité de droite est à un moment charnière en Europe. Alors qu'une perquisition chez une cellule néonazie italienne armée a permis de découvrir un missile qatari, plusieurs rapports qui viennent de paraître éclairent un moment où la menace terroriste d ' extrême droite est en pleine structuration.

Des cahutes pulvérisées. L' attentat est intervenu lundi soir vers 20 heures dans le quartier de « Le risque n'est pas plus élevé aujourd'hui qu'hier, a déclaré le chef de la police berlinoise Klaus Kandt. Nos médias attendent avec impatience un attentat perpétré par un groupuscule d ' extrême droite

Environ 24 000 personnes sont considérées comme des extrémistes de droite dans le pays, dont 12 000 seraient potentiellement "violentes".

Pour le gouvernement allemand, le risque d'attentat d'extrême droite dans le pays reste © REUTERS/Hannibal Hanschke Pour le gouvernement allemand, le risque d'attentat d'extrême droite dans le pays reste

Le gouvernement allemand se tient sur ses gardes : selon le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer, le risque d'un nouvel attentat d'extrême droite reste "élevé" dans le pays après l'attaque d'une synagogue mercredi à Halle par un homme de 27 ans, qui a fait deux morts.

"La menace que représentent l'antisémitisme, l'extrémisme de droite et le terrorisme de droite est élevée en Allemagne", a affirmé le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer à la chaîne publique ZDF. "Une menace élevée signifie, comme dans le cas du terrorisme islamique, qu'à tout moment il faut s'attendre à une attaque" en Allemagne, a-t-il précisé. Environ 24 000 personnes sont considérées comme des extrémistes de droite, dont 12 000 comme potentiellement "violentes" en Allemagne, a déclaré Horst Seehofer, précisant que parmi ces 12 000, "l'affinité pour les armes est très élevée".

Allemagne: meurtrière fusillade en pleine rue dans l'est du pays

  Allemagne: meurtrière fusillade en pleine rue dans l'est du pays Le Japon a été frappé par le plus violent typhon qu’il ait connu en vingt-cinq ans, mardi 4 septembre. L’ouest du pays, où des vents pouvant aller jusqu’à 220 km/h ont été enregistrés, a été particulièrement touché. Selon les médias locaux, au moins 6 personnes sont mortes et 170 ont été blessées. De nombreux habitants ont été appelés à quitter leur logement dans des zones inondables ou susceptibles d’être touchées par des coulées de boue : au total, les autorités ont ainsi recommandé à 1,2 million d’habitants de rejoindre des refuges et 16 000 autres ont reçu l’ordre de partir, même si cette injonction n’était pas contraignante. _______ Abonnez-vous à la chaîne YouTube du Monde dès maintenant : http://www.youtube.com/subscription_center?add_user=LeMonde _______ Abonnez-vous à la chaîne YouTube du Monde dès maintenant : http://www.youtube.

Trois mois après l ' attentat de Berlin, le risque d 'une attaque terroriste islamiste reste « élevé », estiment les services de renseignement allemands. Ils estiment par ailleurs que l' Allemagne est désormais une cible «prioritaire» de l'Etat islamique.

Les juifs d' Allemagne célèbrent un Shabbat pesant après l ' attentat qui a visé la synagogue de Halle , survenu alors que cette Pour le Yom Kippour 2019, des délégations de jeunes juifs berlinois devaient ainsi venir renforcer des plus petites congrégations isolées dans le reste de l' Allemagne et peinant à

LIRE AUSSI>> Deux morts, tireur arrêté... Ce que l'on sait de l'attaque antisémite à Halle

L'auteur présumé, Stephan Balliet, un Allemand de 27 ans socialement isolé, a avoué ce vendredi la motivation antisémite de son acte, a annoncé le parquet antiterroriste. Après avoir tenté en vain mercredi de pénétrer dans la synagogue, en pleine célébration de Yom Kippour, l'une des plus importantes fêtes juives de l'année, le tireur a abattu une passante puis un jeune homme dans un restaurant de kebabs. Il a finalement été arrêté par la police à la suite d'une course-poursuite en voiture. Le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd si la porte fermée à double tour de la synagogue n'avait pas résisté aux coups de fusil de l'assaillant.

Formation militaire

Stephan Balliet a filmé et diffusé en direct son assaut lors duquel il a nié l'existence de la Shoah et s'en prenait aux Juifs. Il a aussi publié sur internet un "manifeste" dans lequel il exprime ses vues antisémites. "Ce manifeste est apparu sur internet le lendemain de son acte", a précisé Horst Seehofer.

Attaque meurtrière à Halle : Netanyahou condamne un acte "antisémite"

  Attaque meurtrière à Halle : Netanyahou condamne un acte Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a condamné mercredi l'attaque contre une synagogue à Halle, dans l'est de l'Allemagne, "nouvelle expression de l'antisémitisme qui grandit en Europe".Voir aussi : A Halle, la police allemande mobilisée après une attaque contre une synagogue

Y-a-t-il des destinations ou cibles plus menacées par le terrorisme ? Que peut-on faire pour les éviter ? Dans d’autres pays, le risque d ’attaque terroriste reste très élevé : c’est le cas en Europe de l’ouest (Royaume-Uni, Grèce, Espagne, France ), Afrique du nord (Algérie, Egypte ), Amérique du

Les auteurs d'une fusillade à Halle en Allemagne ont tenté mercredi de pénétrer dans une La police allemande a annoncé mercredi soir que la personne interpellée en milieu de journée à Halle peu après l ' attentat antisémite contre une synagogue était le suspect de l'assaut à l'arme Tous droits réservés.

L'hebdomadaire Der Spiegel à paraître samedi révèle que Stephan Balliet, alors âgé de 18 ans, avait été formé en 2010 et 2011 à utiliser un fusil d'assaut lors d'un service militaire de six mois dans l'armée allemande. "Rétrospectivement, nous pouvons nous réjouir qu'il n'ait pas beaucoup appris dans la Bundeswehr, sinon il aurait pu tuer beaucoup plus de gens à Halle", a affirmé une source militaire allemande au journal.

LIRE AUSSI>> Allemagne : "On assiste à la renaissance d'une pulsion terroriste"

L'avocat de Stephan Balliet, Hans-Dieter Weber, a expliqué à la chaîne publique ARD que l'élément déclencheur de son acte serait qu'il tenait d'autres personnes responsables de ses propres problèmes : "Dans sa vision du monde, il blâme les autres pour sa propre misère". Lors de perquisitions au domicile de son père, les enquêteurs ont découvert une imprimante 3D qui lui aurait permis de fabriquer ses propres armes, selon le Spiegel. Dans sa chambre au domicile de sa mère, situé dans le village voisin, les policiers ont récupéré un disque dur. Cette dernière a précisé au Spiegel que la porte de la chambre de son fils était toujours fermée à clé de sorte que personne ne pouvait y pénétrer.

Qui est l’auteur de la fusillade meurtrière à Halle en Allemagne ?

  Qui est l’auteur de la fusillade meurtrière à Halle en Allemagne ? L’homme a été interpellé en milieu de journée par la police.Si son identité exacte n’est pas encore connue, l’assaillant, qui s’est attaqué à une synagogue en plein Yom Kippour puis à un restaurant turc, fait resurgir le spectre d’un terrorisme d’extrême droite en Allemagne.

Selon les autorités, le risque d ' attentat est toujours très élevé , le niveau d'alerte maximal est maintenu jusqu'à dimanche. Les autorités ont donc décidé de prolonger les mesures exceptionnelles prises vendredi soir. Les écoles resteront fermées ce mardi. Mais elles pourront rouvrir leurs portes

Selon le scénario des émissions modérées de gaz à effet de serre, l’étendue de territoire qui serait frappé par une chaleur extrême Cela exposerait encore plus de personnes au stress thermique et ferait croître le risque de décès prématurés chez les personnes âgées et autres groupes vulnérables.

L'AfD critiquée

Horst Seehofer a rappelé que les synagogues et lieux de culte juifs seraient dorénavant mieux protégés, et annoncé la création de nouveaux postes dans les services de sécurité, après que la communauté juive a critiqué la légèreté des mesures de protection. Il a également annoncé que le gouvernement allait rapidement interdire six groupuscules d'extrême droite.

LIRE AUSSI>> Attentat de Halle : Angela Merkel promet "la tolérance zéro" face "à la haine"

Le ministre s'est également permis de critiquer le parti d'extrême droite AfD, jugeant qu'il "serait bien avisé de se distancier de certains individus et discours individuels". L'AfD, en plein essor en Allemagne, et ses positions jugées "incendiaires" par ses détracteurs sont la cible d'attaques virulentes de personnalités politiques et de médias depuis mercredi.

"Le bras politique du terrorisme de droite se trouve au Bundestag allemand et dans les parlements régionaux. Il s'agit de l'AfD", a ainsi accusé Michael Roth, un des candidats à la présidence du Parti social-démocrate (SPD) dans die Welt. L'AfD est restée plutôt discrète depuis mercredi, l'une de ses représentantes, Alice Weidel, demandant que ses adversaires politiques n'en profitent pas pour "calomnier" le parti.

Manifestation à Berlin contre le racisme et l'antisémitisme .
Quatre jours après l'attentat xénophobe et antisémite de Halle en Saxe, l'Allemagne continue de réagir. L'auteur de l'attaque voulait s'en prendre à une synagogue sans réussir à y pénétrer. L'assaillant a tué une passante et le client d'un restaurant turc. Comme ailleurs dans le pays, une manifestation contre le racisme et l'antisémitisme a eu lieu ce dimanche 13 octobre à Berlin. Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut « Ceux qui parlent de signal d’alarme quand un terroriste tue des innocents à Halle n’ont pas compris la gravité de la situation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!