Monde: Des troupes américaines sous le feu de positions turques en Syrie, selon le Pentagone - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Des troupes américaines sous le feu de positions turques en Syrie, selon le Pentagone

13:05  12 octobre  2019
13:05  12 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Trump menace d’« anéantir » l’économie turque si Ankara va trop loin

  Trump menace d’« anéantir » l’économie turque si Ankara va trop loin Le retrait de troupes américaines de la frontière turque, dans le nord de la Syrie, place les forces kurdes à la merci d’une offensive militaire d’Ankara. « Le ministère de la Défense a indiqué clairement à la Turquie - comme l’a fait le président - que nous ne cautionnons pas une opération turque dans le nord de la Syrie », a indiqué le Pentagone dans un communiqué, en mettant en garde Ankara contre les « conséquences déstabilisatrices » que pourrait avoir une telle opération « pour la Turquie, la région et au-delà ».

Vendredi 11 octobre 2019 en Syrie , des troupes américaines se sont retrouvées sous le feu de positions turques près de la ville de Kobané, dans le nord, selon un porte-parole du Pentagone . L'incident s'est produit aux alentours de 21h heure locale, selon les autorités américaines , hors de la

Des troupes américaines se sont retrouvées sous le feu de l'artillerie turque , vendredi 11 octobre, a affirmé un porte-parole du Pentagone , le Washington souffle le chaud et le froid au sujet de cette offensive turque contre les Kurdes en Syrie . En annonçant retirer des soldats de la zone frontalière

Les forces turques ont intensifié vendredi leurs bombardements contre des cibles kurdes dans le nord de la Syrie.

Des colonnes de fumée s'élèvent au-dessus de la ville syrienne de Ras al-Aïn, vue depuis la Turquie, le 11 octobre 2019 © afp.com/Ozan KOSE Des colonnes de fumée s'élèvent au-dessus de la ville syrienne de Ras al-Aïn, vue depuis la Turquie, le 11 octobre 2019

Des troupes américaines se sont retrouvées vendredi sous le feu de positions turques près de la ville de Kobané, dans le nord de la Syrie, a indiqué un porte-parole du Pentagone.

Selon le ministère américain de la Défense, l'incident s'est produit aux alentours de 21 heures, hors de la "zone de sécurité" que la Turquie, voisine de la Syrie en guerre, cherche à instaurer le long de sa frontière afin de séparer celle-ci des territoires contrôlés par la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), qu'elle qualifie de "terroriste".

Donald Trump et le retrait des troupes américaines de Syrie : un imbroglio en 3 actes

  Donald Trump et le retrait des troupes américaines de Syrie : un imbroglio en 3 actes L'annonce de Donald Trump de débuter le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie pour laisser la Turquie mener une opération militaire contre les forces kurdes a suscité de vives inquiétudes. Lundi soir, l'administration du président américain rétropédalait. En l'espace de vingt-quatre heures, Donald Trump a souffle le chaud et le froid dans le dossier syrien. Dimanche soir, il a d'abord annoncé un retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, laissant champ libre à la Turquie pour une opération militaire visant des camps kurdes.

Le département de la Défense américain a fait savoir que ses troupes en Syrie avaient été victimes de «tirs d’artillerie depuis des positions turques ». Selon un communiqué mis en ligne sur le site du département de la Défense américain , des troupes étasuniennes ont été «touchées par des tirs

Une zone du nord-est de la Syrie où se trouvaient des soldats américains s’est trouvée sous le feu de positions turques . L’incident intervient deux jours après qu’Ankara a lancé son offensive contre les milices kurdes, vivement critiquée par la communauté internationale.

Risque de "riposte immédiate"

Une "explosion" est survenue dans "une zone où les Turcs sont informés de la présence de forces américaines", avance le capitaine Brook DeWalt dans un communiqué, précisant que ce tir d'artillerie n'a pas fait de blessés parmi les soldats américains.

LIRE AUSSI>> Offensive turque en Syrie : plus de 60 000 personnes déplacées

"Les Etats-Unis restent opposés à l'intervention militaire turque en Syrie, et s'élèvent particulièrement contre les opérations turques en dehors de la zone de sécurité et dans des zones où les Turcs sont informés de la présence de troupes américaines", ajoute-t-il.

Washington demande par ailleurs à Ankara "d'éviter toute action pouvant conduire à une riposte immédiate" et indique que ses forces "ne se sont pas retirées de Kobané".

Syrie : des soldats américains ont été sous le feu de tirs venus des positions turques

  Syrie : des soldats américains ont été sous le feu de tirs venus des positions turques Des tirs d'artillerie venus de positions turques ont frappé vendredi une zone du nord de la Syrie dans laquelle se trouvaient des soldats américains, sans faire de blessés. Paris et Washington ont par ailleurs appelé à la fin de l'offensive turque. C'est un incident qui souligne les risques pour l'armée américaine de l'offensive d'Ankara. Des troupes américaines se sont retrouvées vendredi 11 octobre sous le feu de positions turques près de la ville de Kobané, dans le nord de la Syrie, a indiqué un porte-parole du Pentagone.

Afin de désamorcer les tensions dans le nord-est du pays, le ministre russe des Affaires étrangères a appelé à un Le 7 octobre, Donald Trump avait fait part de son souhait de retirer des troupes américaines de Syrie , notamment à cause du coût que cela faisait peser sur l'économie américaine .

FORCES AMERICAINES . Des troupes américaines se sont retrouvées ce vendredi, sous le feu de positions turques près de la ville de Kobané, dans le nord de la Syrie , a indiqué un porte-parole du Pentagone . Selon le ministère américain de la Défense, l'incident s'est produit aux alentours de

Les forces turques ont intensifié leurs bombardements

Les forces turques ont intensifié vendredi leurs bombardements meurtriers contre des cibles kurdes dans le nord de la Syrie, le président turc Recep Tayyip Erdogan affirmant que l'offensive se poursuivrait en dépit des avertissements américains.

LIRE AUSSI>> "L'impensable est arrivé" : appel à manifester à Paris pour les Kurdes de Syrie

Après avoir semblé donner son feu vert à cette opération en retirant des soldats américains de secteurs frontaliers dans le nord syrien, le président Donald Trump a soufflé le chaud et le froid, menaçant notamment d'"anéantir" l'économie turque si Ankara "dépassait les bornes".

En Syrie, les Américains contraints de bombarder l'un de leurs stocks d'armes .
Deux F15 ont visé un stock d'armes entreposé dans l'usine Lafarge dans le nord-est syrien après son évacuation par les forces spéciales américaines. Sur la route entre Kobané et Ain Issa, dans le Nord-Est syrien, il est difficile de rater l’usine Lafarge. Ses hauts silos et une énorme tente blanche surmontée d’un dôme se détachent à quelques centaines de mètres, juste derrière des champs. Mercredi, une explosion a retenti sur le site. Deux F15 américains venaient de bombarder un entrepôt de munitions installé juste à côté de l’usine. Ils venaient en réalité de frapper leur propre stock d’armes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!