•   
  •   

Monde Ces images aériennes montrant la capitale de l'Equateur en feu, ce week-end, sont-elles authentiques?

23:05  14 octobre  2019
23:05  14 octobre  2019 Source:   liberation.fr

À la Une: l’Équateur déménage son exécutif en raison des troubles

  À la Une: l’Équateur déménage son exécutif en raison des troubles Le mouvement de colère contre la hausse des prix du carburant a pris de l’ampleur. Aux manifestations et aux blocages dans plusieurs provinces, s’est ajoutée une marche vers la capitale, explique El Comercio. L’Équateur a connu lundi« une journée de violence inhabituelle et de pillages dans une usine laitière et des exploitations agricoles ». Le journal note aussi l’occupation de plusieurs puits de pétrole. Leur activité a été suspendue, ce qui a fait chuter la production nationale.

Après des images choquantes diffusées et une pénurie de cercueils, les autorités semblent L ' Equateur comptait dimanche soir 3.646 cas positifs au Covid-19 dont 180 sont morts. La province de Guayas, dont Guayaquil est la capitale , est celle qui a enregistré le plus grand nombre de cas en

Ces images aériennes montrant la capitale de l ' Equateur en feu , ce week - end , sont - elles authentiques ? Un professeur de biologie équatorien a diffusé d'impressionnantes images , montrant l 'envergure des révoltes dans la capitale équatorienne Quito, suite à l'annonce d'un paquet

Capture d'écran d'une vidéo filmée à l'aide d'un drone montrant les révoltes autour de maison de la culture équatorienne à Quito, le 12 octobre 2019. Capture d'écran d'une vidéo filmée à l'aide d'un drone montrant les révoltes autour de maison de la culture équatorienne à Quito, le 12 octobre 2019.

Un professeur de biologie équatorien a diffusé d'impressionnantes images, montrant l'envergure des révoltes dans la capitale équatorienne Quito, suite à l'annonce d'un paquet de réformes économiques et sociales pour obtenir un crédit du Fonds monétaire international.

Question posée par le 14/10/2019

Bonjour,

Vous nous avez interrogés à propos d’images censées montrer des incendies dans la capitale équatorienne Quito, le 12 octobre 2019.

Dans ce tweet en français, on peut voir que le compte @AnonymeCitoyen reprend une vidéo du compte équatorien @lahistoriaec qui source ces images comme provenant du compte @santiak, appartenant à Santiago Ron, un professeur de biologie habitant à Quito.

Contacté par CheckNews, Santiago Ron nous a confirmé qu’il est à l’origine de ces images tournées dans le quartier d’El Arbolito, près de la maison de la culture équatorienne, à l’aide d’un drone Mavic Pro 2, et nous a fourni des captures d’écran des données informatiques prouvant qu’il est bien l’auteur de nombreuses images de Quito datant de la semaine dernière. Il explique sa démarche: «J’ai fait des survols pour connaître la situation en temps réel. Puis j’ai décidé de les partager pour que les gens soient informés et comprennent mieux la situation.»

En Equateur, des manifestants envahissent le Parlement

  En Equateur, des manifestants envahissent le Parlement Un couvre-feu nocturne autour des lieux de pouvoir a été décrété.Le président équatorien, Lenin Moreno, a ordonné mardi un couvre-feu nocturne autour des lieux de pouvoir à la suite d’incidents à Quito, où le Parlement a été brièvement envahi par les manifestants.

Ces images aériennes montrant la capitale de l ' Equateur en feu , ce week - end , sont - elles authentiques ? Un professeur de biologie équatorien a diffusé d'impressionnantes images , montrant Chaque week - end , la webradio de Tsugi accompagne le cahier musique de «Libération».

Surprises à leur tour, les forces de l ’ordre abandonnent leurs positions. Dans les rangs des manifestants, c’est la liesse. Mais la joie est de courte durée. Ces images aériennes montrant la capitale de l ' Equateur en feu , ce week - end , sont - elles authentiques ? Un professeur de biologie

Cette situation qu’il souhaite montrer au monde entier, c’est le mouvement de protestation des Amérindiens qui «protestent contre les mesures économiques demandées par le FMI au gouvernement équatorien en échange de prêts.» Comme l’explique Anne Proenza, l’envoyée spéciale de Libération à Quito, l’Équateur a connu 12 jours d’une crise, qui a paralysé le pays, fait au moins sept morts et poussé le gouvernement à être transféré de Quito à Guayaquil (la deuxième ville de ce pays d’Amérique du Sud). À l’origine de cette crise, on trouve l’annonce d’un paquet de réformes économiques et sociales par le président Lenin Moreno, le 1er octobre, pour obtenir un crédit de 4,2 milliards de dollars du Fonds monétaire international. Le FMI avait aussitôt répondu en saluant ces réformes.

Équateur: une première journée de grève générale marquée par des affrontements

  Équateur: une première journée de grève générale marquée par des affrontements La manifestation des indigènes et travailleurs avait pourtant commencé dans le calme avant de dégénérer à Quito et dans de nombreuses villes du pays. Avec notre correspondant à Quito, Éric Samson Des dizaines de milliers de manifestants ont déferlé dans les rues de Quito, mercredi 9 octobre pour protester contre les mesures économiques annoncées la semaine dernière. Après avoir commencé à marcher ensemble, très vite les indigènes se sont séparés de la manifestation des syndicats, comme s’ils voulaient éviter toute récupération.

Ces images aériennes montrant la capitale de l ' Equateur en feu , ce week - end , sont - elles authentiques ? La seule déchetterie de la capitale économique du Maroc est une bombe à retardement écologique. Supposée fermer en 2010, elle est arrivée à saturation, et ses fumées

Ces images aériennes montrant la capitale de l ' Equateur en feu , ce week - end , sont - elles authentiques ? Consciencieux comme les scientifiques de son espèce (prof de physique-chimie) et réservé comme tout fonctionnaire dès qu’il s’agit de mettre en cause sa hiérarchie.

Or l’annonce de la suppression des subventions sur les carburants, faisant ainsi augmenter leurs prix de 123% a mis le feu aux poudres et conduit le secteur des transports puis la Confédération des nationalités indigènes d’Équateur à bloquer le pays et à marcher sur Quito pour protester contre les annonces gouvernementales. Le gouvernement a alors répondu en déclarant l’état d’exception dans le pays, afin de mobiliser la police et l’armée pour maintenir l’ordre.

Finalement ce dimanche 13 octobre, suite à une réunion entre le gouvernement de Lenin Moreno et les dirigeants indigènes, ces derniers ont obtenu que le gouvernement retire le décret libéralisant le prix des carburants. Dans son reportage consacré à la victoire des indigènes, l’envoyée spéciale de Libération rapporte que cette nuit, «la foule a envahi les rues du centre de Quito […] avec des cris de joie. Et le bruit des grenades lacrymogènes qui avait retenti une bonne partie de la journée a laissé la place à celui des pétards et des feux d’artifice».

Joint ce lundi, Santiago Ron confirme un retour au calme dans la capitale équatorienne: «tout semble calme ce matin. J’espère que ça restera comme ça.»

Cordialement

Équateur: les arrestations se multiplient .
Pour la première fois en six ans, l'armée syrienne se déploie à sa frontière nord à la demande des forces kurdes, confrontées à l'offensive de la Turquie. Plus de 160 000 civils ont fui les combats depuis la semaine dernière. De son côté, Donald Trump vient d'acter le départ d'un millier d'hommes sur le sol syrien, une semaine jour pour jour après son appel à Erdogan. Et si ces deux dirigeants venaient, bien malgré eux, de remettre Bachar al-Assad, le maître de Damas au centre du jeu ?

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!