Monde: A la Une: Canada, les candidats appellent à un vote stratégique - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde A la Une: Canada, les candidats appellent à un vote stratégique

21:10  15 octobre  2019
21:10  15 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Rejet des élites et listes indépendantes: les enjeux des législatives tunisiennes

  Rejet des élites et listes indépendantes: les enjeux des législatives tunisiennes En Tunisie, plus de 15 000 candidats répartis sur 1 500 listes briguent les 217 sièges de l’ARP, l’Assemblée des représentants du peuple, à l'occasion des élections législatives de dimanche 6 octobre. Initialement prévu pour se dérouler avant le premier tour de l’élection présidentielle, ce scrutin parlementaire, en raison de la mort du chef de l’État en juillet, se tient entre les deux tours, le 6 octobre. L’élan anti-système qui a marqué la présidentielle, devrait donc également teinter le vote du jour.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau en campagne à Frédéricton, le 15 octobre 2019. Il a appelé les électeurs à lui confier une majorité absolue pour mieux défendre les intérêts des Canadiens. © REUTERS/Stephane Mahe Le Premier ministre canadien Justin Trudeau en campagne à Frédéricton, le 15 octobre 2019. Il a appelé les électeurs à lui confier une majorité absolue pour mieux défendre les intérêts des Canadiens.

À moins d’une semaine des élections législatives, les principaux candidats appellent les électeurs à un « vote stratégique ». C’est à la Une du journal Le Devoir. Le Premier ministre et candidat Justin Trudeau a appelé les électeurs à lui confier une majorité absolue pour mieux défendre les intérêts des Canadiens. Son argument principal : « une opposition de gauche, même forte, ne pourra pas empêcher les compressions conservatrices ». Le candidat du Nouveau parti démocratique, Jagmeet Singh, se présente comme l’unique défenseur des idées de justice sociale. Le candidat conservateur Andrew Scheer de son côté souhaite avoir une majorité pour empêcher une coalition rouge-orange dont les Canadiens, dit-il, « n’ont pas les moyens ».

Tunisie: le long débat Karoui-Saied avant le vote

  Tunisie: le long débat Karoui-Saied avant le vote Le débat télévisé entre les deux candidats a tenu ses promesses. Pendant plus de deux heures, les candidats, debout, on répondu dans un temps limité aux questions de deux journalistes incisifs. Pas de grandes annonces, mais la prestation télévisée a permis de mieux cerner les prétendants. Le cadre est convenu. Le temps de parole entre les deux candidats est millimétré pas souci d’équilibre. Pendant 2h30, il est question de politique étrangère, du rôle du chef de l’État, des affaires publiques et des médias.Les deux finalistes ont pu exposer les principaux projets qui leur tiennent à cœurLe juriste Kaïs Saied a marqué des points par son aisance à répondre aux questions.

Jagmeet Singh qui recule sur l’idée de former une coalition avec les libéraux. La semaine dernière, il avait encore soulevé la possibilité de s’allier avec le parti de Justin Trudeau. Mais hier lors d’un déplacement à Vancouver, il a « multiplié les bémols », comme l’écrit La Presse. Il ne veut plus parler de coalition, mais appelle les électeurs à voter pour le NPD afin d’éviter les « libéraux qui ont déçu et les conservateurs qui vont couper ».

L’Équateur, retour à la normalité

Après presque deux semaines de violentes manifestations qui ont fait 8 morts, « le pays a retrouvé le calme ». C’est ce qu’a déclaré hier soir le président Lenin Moreno. Son intervention est à revoir sur le site du journal El Comercio. Le président a présenté un décret qui abroge celui qui avait provoqué une vague de contestation de la communauté indigène, une communauté révoltée contre la hausse du prix de l’essence que prévoyait cette mesure.

Présidentielle en Tunisie: le débat télévisé Saïed-Karoui salué par la presse

  Présidentielle en Tunisie: le débat télévisé Saïed-Karoui salué par la presse La campagne électorale s’est achevée, vendredi 11 octobre, en Tunisie. Le second tour de la présidentielle oppose l’universitaire Kaïs Saïed au magnat des médias, Nabil Karoui. Les deux candidats se sont livrés à un débat télévisé vendredi soir, qui a duré deux heures et demie et qui a été retransmis sur plusieurs chaînes locales. Ce débat a suscité, ce samedi, beaucoup de commentaires positifs. Les médias évoquent un « événement historique » dans le monde arabe. Plusieurs journaux ont intégralement repris les positions exprimées par les deux finalistes.Le quotidien La Presse a particulièrement salué ce duel d’idées et cet exercice du débat démocratique.

Ce matin, la presse relate elle aussi un retour à la normale et à l’ancien prix de l’essence. Les transports publics ont repris, les écoles ouvrent de nouveau. Le président Lenin Moreno a promis de présenter un nouveau projet de subventions de l’essence. C’est à lire dans El Telégrafo.

Audition d’une fonctionnaire de la Maison Blanche devant le Congrès

C’est la suite de l’affaire ukrainienne et l’enquête en vue d’une procédure de destitution du président Donald Trump. Lundi 14 octobre, pour la première fois une fonctionnaire de la Maison Blanche a témoigné devant le Congrès. Elle était assignée à comparaître dans le cadre de l’enquête lancée par l’opposition démocrate. L’audition s’était déroulée à huis clos, mais certaines informations ont filtré. Le Washington Post rapporte que Fiona Hill, une ancienne conseillère chargée de la Russie a donné quelques précisions sur le rôle joué par l’avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani. Ce dernier avait œuvré pour que les autorités ukrainiennes lui livrent des informations compromettantes sur le candidat démocrate Joe Biden.

France: les militants du parti Les Républicains désignent leur chef ce dimanche

  France: les militants du parti Les Républicains désignent leur chef ce dimanche Les Républicains, en crise depuis la déroute des élections européennes, élisent ce dimanche 13 octobre 2019 via un vote électronique leur nouveau président pour tenter de resserrer les rangs à six mois des municipales. Trois candidats sont en lice pour ce premier tour, dont l’ultra-favori Christian Jacob. Le patron du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale fait face à deux députés de ses rangs : Julien Aubert et Guillaume Larrivé. AuTrois candidats sont en lice pour ce premier tour, dont l’ultra-favori Christian Jacob. Le patron du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale fait face à deux députés de ses rangs : Julien Aubert et Guillaume Larrivé.

D’après Fiona Hill, Rudy Giuliani menait une véritable diplomatie parallèle, en contournant les diplomates officiels. Et cela dans le seul but d’aider le président Donald Trump. Ce qui a provoqué l’indignation et l’inquiétude de certains responsables de la Maison Blanche : l’ancien conseiller pour la Sécurité nationale John Bolton aurait dit, selon Fiona Hill, citée par le New York Times, « Rudy Giuliani est une grenade dégoupillée, il va tous nous faire exploser ! »

Au Brésil, la mystérieuse marée noire

Une mystérieuse marée noire touche les côtes de la région du nord-est. Plus de 2 000 kilomètres de la côte atlantique sont déjà pollués par des galettes de pétrole. Cela concerne plus de 130 plages, autour de 70 municipalités. Le site d’information Nexo Jornal pointe la lenteur de la réaction des autorités fédérales.

Depuis l’apparition des premières galettes de pétrole, il y a un mois et demi, il n’y a eu aucune réunion de crise à Brasilia, s’étonne le site d’information. Aucune action au niveau fédérale n’a été déclenchée, comme le prévoit la loi en cas de catastrophe naturelle. Le gouvernement s’est contenté d’accuser le Venezuela d’être à l’origine de la marée noire, ce que le président Nicolas Maduro réfute.

Haïti : le pays toujours perturbé après plusieurs semaines de mobilisation

Direction Haïti où nous retrouvons Gotson Pierre, rédacteur en chef de l’agence Alterpesse. Alors qu’a débuté la cinquième semaine de mobilisation contre le gouvernement, les activités dans le pays sont encore largement perturbées, nous dit-il.

Plus que deux candidats en lice pour diriger l'Agence internationale de l'énergie atomique .
L'AIEA a indiqué avoir procédé à deux tours de scrutin au terme desquels Rafaël Grossi et Cornel Feruta sont au coude à coude. © afp.com/JOE KLAMAR Siège de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à Vienne, le 14 novembre 2007 Sur quatre candidats, il n'en reste que deux. Des diplomates, un Argentin et un Roumain, restent en lice pour diriger l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui a lancé ce lundi la procédure d'élection de son nouveau directeur général, en charge notamment de contrôler les activités nucléaires de l'Iran.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!