Monde: Kim Jong-un et son cheval blanc, une image forte en symboles - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Kim Jong-un et son cheval blanc, une image forte en symboles

21:15  16 octobre  2019
21:15  16 octobre  2019 Source:   france24.com

Nucléaire coréen : pour Pyongyang, les négociations avec Washington sont "écœurantes"

  Nucléaire coréen : pour Pyongyang, les négociations avec Washington sont La Corée du Nord a déclaré dimanche n'avoir "pas d'intérêt" à poursuivre des négociations avec les États-Unis tant qu'ils mèneraient une "politique hostile" à son égard et ne changeraient pas d'"attitude". La Corée du Nord a lancé une nouvelle charge contre les États-Unis, dimanche 6 octobre, en l'accusant de mener une politique "hostile". Pyongyang a également rejeté tout dialogue sur le nucléaire tant que Washington ne changerait pas d'"attitude".

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à cheval au mont Paektu, image de propagande diffusée par l'agence officielle KCNA le 15 octobre 2019. © KCNA Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à cheval au mont Paektu, image de propagande diffusée par l'agence officielle KCNA le 15 octobre 2019. Opération propagande pour le leader nord-coréen Kim Jong-un qui a effectué, mardi, une virée très médiatique à dos de cheval sur le mont Paektu. Une série de références symboliques généralement associées à une prochaine annonce majeure du régime.

Kim Jong-un sur un cheval blanc. Le leader nord-coréen s'est adonné à un galop médiatique dont son service de propagande a le secret. L'agence de presse officielle du régime, KCNA, a ainsi dévoilé, mardi 15 octobre, une série de clichés du dirigeant à cheval sur fond de neige au mont Paektu.

Le Barça punit Séville

  Le Barça punit Séville FC Barcelone 4-0 FC Séville Buts : Suárez (27e), Vidal (32e), Dembélé (34e) et Messi (78e) Au Camp Nou, le Barça s'est encore offert une Au Camp Nou, le Barça s'est encore offert une ribambelle de buts.

"Cette chevauchée sur le mont Paektu est un événement de grande importance dans l'histoire de la révolution coréenne", a précisé avec emphase le communiqué de KCNA. De l'avis général des médias occidentaux, cette mise en scène pourrait effectivement constituer le signe avant-coureur d'une "annonce majeure dans les jours qui viennent", comme le souligne notamment The Guardian.

Le mont Paektu, premier symbole

Difficile, cependant, pour un observateur extérieur qui ne serait pas passé maître ès propagande nord-coréenne de comprendre la portée de cette randonnée bucolique à dos de cheval. Pourtant, chaque détail de cette opération de com' joue avec des références lourdes de sens dans la mythologie créée par le régime.

L'OL va s'entretenir avec Laurent Blanc

  L'OL va s'entretenir avec Laurent Blanc Laurent Blanc, numéro un du bal des prétendants. Après la mise à l'écart de Sylvinho, les dirigeants lyonnais n'ont pas tardé à se mettre en Après la mise à l'écart de Sylvinho, les dirigeants lyonnais n'ont pas tardé à se mettre en quête d'un nouveau technicien. Si Gérald Baticle doit assurer l'intérim, plusieurs pistes déjà étudiées au printemps refont surface. Selon les informations de RMC, les décideurs de l'OL auraient déjà contacté Laurent Blanc lundi soir par texto, avant de convenir d'un entretien téléphonique qui devrait avoir lieu ce mardi.

Le plus évident est l'ascension du mont Paektu. À la frontière avec la Chine, ce sommet, le plus haut de la péninsule coréenne (2 744 mètres), "est fondamental dans l'imaginaire populaire car c'est le lieu de naissance de Tangun, le fondateur de la nation coréenne", rappelle Antoine Bondaz, spécialiste de la Corée du Nord à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), contacté par France 24.

La dynastie des Kim a toujours cherché à établir une filiation symbolique avec la lignée de Tangun à travers cette montagne. Ainsi, "Kim Jong-un est officiellement né sur le mont Paektu et il était jusqu'à peu encore le représentant élu de la circonscription de Paektu", précise Antoine Bondaz.

Le dirigeant nord-coréen s'est rendu à trois reprises sur place. Des visites qui, à chaque fois, ont donné lieu à un grand raout médiatique et coïncidaient avec une décision politique majeure. Ainsi, en 2018, Kim Jong-un a notamment emmené le président sud-coréen Moon Jae-in sur le Mont Paektu à l'occasion du sommet historique entre les deux Corées. Un an plus tôt, il s'y était aussi fait photographier peu après le tir du plus important missile balistique à longue portée de l'arsenal nord-coréen.

"War Horse", l'épopée du "Cheval de Guerre" arrive à la Seine Musicale avec ses impressionnantes marionnettes animales

  "War Horse" arrive à Paris le 29 novembre, l'adaptation britannique du roman qui a déjà donné lieu au film de Steven Spielberg dispose d'étonnantes marionnettes de chevaux grandeur nature. © Fournis par France Télévisions War Horse sur scène c'est un véritable défi. Reconstituer dans un espace forcément contraint les champs de bataille de la Première Guerre mondiale et surtout faire évoluer des chevaux selon une scénographie précise relève du défi quasiment insurmontable. La troupe britannique y est parvenue grâce à un stratagème quasi miraculeux.

Un cheval rappelant un passé légendaire

Mais il n'y était encore jamais allé à cheval. Là aussi, ce détail ne doit rien au hasard. "Cette iconographie fait notamment référence au roi Tongmyong [également appelé Jumong, NDLR], fondateur du royaume de Koguryo", explique Antoine Bondaz. Fondée au premier siècle avant notre ère, cette période symbolise une péninsule unifiée, débarrassée de l'influence de puissances étrangères. Le roi Tongmyong est souvent représenté aux côtés d'un cheval et, dans la légende, il aurait même chevauché une licorne blanche…

Dans la tradition nord-coréenne, le cheval "est aussi symbole de raffinement et de pureté des dirigeants. Le centre équestre de Mirim, à Pyongyang, accueille d'ailleurs un musée tout entier consacré à la pratique équestre" de la famille des Kim, souligne Antoine Bondaz.

Autant de références qui n'échappent pas aux Nord-Coréens. "C'est donc avant tout un message important pour des raisons de politique intérieure, à destination du parti et de la population. Kim Jong-un leur indique qu'il vient puiser dans la force du mont Paektu en réinscrivant le régime dans la longue histoire nationale pour prendre et annoncer des décisions importantes", analyse le spécialiste de la FRS.

Son Heung-min raconte le derby de Corée

  Son Heung-min raconte le derby de Corée Encore un repas de famille qui a failli finir par des assiettes brisées. Quasiment aucune image et pas beaucoup plus d'informations n'ont filtré Quasiment aucune image et pas beaucoup plus d'informations n'ont filtré de la rencontre historique entre les deux Corées ce mardi, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Revenu sain et sauf de Pyongyang, l'attaquant sud-coréen de Tottenham Son Heung-min a dévoilé quelques-unes de ses impressions sur le match à des journalistes présents à l'aéroport d'Incheon.

Annonce militaire ou économique ?

Ces photos servent donc à préparer les esprits, d'abord à l'intérieur du pays, mais aussi à l'extérieur. Les médias occidentaux ont été prompts à évoquer la possible annonce d'une reprise des essais nucléaires et balistiques. "Les négociations avec les États-Unis sont au point mort et Donald Trump a actuellement d'autres préoccupations qui l'accaparent, ce qui pourrait pousser Kim Jong-un à revenir sur sa décision d'interrompre les essais militaires", estime Laura Bicker, correspondante de la BBC à Séoul.

Sans exclure cette possibilité, Antoine Bondaz suggère des projets moins belliqueux comme "une initiative spatiale ou l'ouverture en 2020 de nouveaux complexes touristiques". Pyongyang pourrait ainsi être tenté de lancer un satellite, "ce qui apparaîtrait moins agressif qu'un missile, tout en démontrant un certain niveau de maîtrise technologique", explique au quotidien Japan Times Vipin Narang, spécialiste de la Corée du Nord au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

La promotion du tourisme est aussi devenue un enjeu économique important pour Kim Jong-un. La réouverture de la région des monts Kumgang – à la frontière avec la Corée du Sud – est l'un des sujets des négociations avec les États-Unis. Cette zone touristique spéciale avait été fermée en 2008 après la mort d'un touriste sud-coréen, abattu par un soldat nord-coréen après s'être aventuré par mégarde en territoire interdit. Le régime construit aussi un vaste complexe touristique sur le comté de Samjiyon, qui abrite notamment le mont Paektu.

Le fait que la machine de propagande n'ait pas donné davantage de précisions sur la nature des décisions à venir "permet à Kim Jong-un de conserver une certaine flexibilité quant à ce qu'il va annoncer", conclut Antoine Bondaz. Il garde ainsi ses options ouvertes en fonction de l'évolution des négociations avec les États-Unis.

Alex Lutz à cheval aux Folies Bergère : "Dans tout sujet dramatique, il y a matière à rire" .
Ricky, Abby et leurs deux enfants vivent à Newcastle. Leur famille est soudée et les parents travaillent dur. Alors qu’Abby travaille avec dévouement pour des personnes âgées à domicile, Ricky enchaîne les jobs mal payés ; ils réalisent que jamais ils ne pourront devenir indépendants ni propriétaires de leur maison. C’est maintenant ou jamais ! Une réelle opportunité semble leur être offerte par la révolution numérique : Abby vend alors sa voiture pour que Ricky puisse acheter une camionnette afin de devenir chauffeur-livreur à son compte.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 156
C'est intéressant!