Monde: Des combats sporadiques près de la frontière turque, malgré l’annonce d’une trêve - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Des combats sporadiques près de la frontière turque, malgré l’annonce d’une trêve

13:15  18 octobre  2019
13:15  18 octobre  2019 Source:   nouvelobs.com

Syrie : les forces turques progressent encore, des familles de jihadistes fuient

  Syrie : les forces turques progressent encore, des familles de jihadistes fuient Près de 800 proches de membres de l'Etat islamique auraient fui, tandis que 14 civils étaient tués par des rebelles proturcs ce dimanche. Les forces turques et leurs supplétifs syriens continuent de progresser ce dimance malgré la résistance des forces kurdes dans le nord de la Syrie, où des familles de membres du groupe jihadiste Etat islamique (EI) ont fui dimanche un camp situé à proximité des combats. Selon les autorités kurdes, 785 proches de jihadistes seraient ainsi partis, et «le camp d’Aïn Issa [serait] désormais sans gardes».

Des combats sporadiques avaient été signalés dès vendredi soir dans les quartiers est et sud de Hodeida, au lendemain même de l ’ annonce du Cet accord de trêve est sans doute le plus important depuis le début de la guerre, en 2014-15. Son application risque toutefois de se heurter à plusieurs

La trêve a été conclue avec sept groupes de rebelles armés représentant quelque 60 000 combattants , selon Moscou. Parainée par Moscou et Ankara, cette trêve globale n’a pas empêché des combats sporadiques au nord-ouest de Damas, mais aussi dans la province centrale de Hama

  Des combats sporadiques près de la frontière turque, malgré l’annonce d’une trêve © Copyright 2019, L'Obs

Des combats sporadiques se déroulaient au matin du vendredi 18 octobre à Ras al-Aïn, ville frontalière du nord syrien, au lendemain de l’annonce de la suspension de l’offensive turque contre les forces kurdes, a rapporté une ONG.

« Il y a des tirs d’artillerie sporadiques et on peut entendre des tirs dans la ville de Ras al-Aïn », a indiqué le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, après que la Turquie a accepté de suspendre son offensive pendant cinq jours sous certaines conditions.

Côté turc de la frontière, une correspondante de l’AFP pouvait entendre des tirs d’artillerie et des explosions tandis que des volutes de fumée blanche s’élevaient dans le ciel du côté syrien.

Syrie : des combats sporadiques à Ras al-Aïn, malgré l'annonce d'une trêve

  Syrie : des combats sporadiques à Ras al-Aïn, malgré l'annonce d'une trêve Du côté turc de la frontière résonnaient des tirs d'artillerie et des explosions tandis que des volutes de fumée blanche s'élevaient dans le ciel syrien. © afp.com/Nazeer Al-khatib Les troupes turques et leurs supplétifs syriens se rassemblent à l'entrée de la ville syrienne de Ras al-Aïn, le 12 octobre 2019 Des combats sporadiques se déroulaient ce vendredi matin à Ras al-Aïn, ville frontalière du nord syrien, au lendemain de l'annonce de la suspension de l'offensive turque contre les forces kurdes, a rapporté une ONG.

En dépit d ' une trêve toujours en vigueur, des combats sporadiques se poursuivent dans l'est de l 'Ukraine. Des affrontements ont été signalés autour de

En septembre 2014, les autorités turques avaient été confrontées à l’arrivée en à peine quelques jours de 200 000 Kurdes de Syrie qui fuyaient l’offensive des djihadistes de l ’EI sur la ville de Kobané, à une poignée de kilomètres de sa frontière . Annonces automobiles avec La Centrale.

La Turquie obtient sa « zone de sécurité »

Jeudi soir à Ankara, le vice-président américain Mike Pence a annoncé que la Turquie allait suspendre pendant cinq jours son offensive en Syrie et y mettre fin si les forces kurdes se retiraient d’un secteur frontalier durant ce délai. Les forces kurdes devront se retirer d’un secteur d’une profondeur de 32 kilomètres censé se transformer à terme en « zone de sécurité », souhaitée depuis des mois par la Turquie.

Ankara n’a pas immédiatement précisé la longueur de ce secteur. Par le passé le président turc Recep Tayyip Erdogan avait déclaré que cette zone devrait s’étirer, à terme, du fleuve Euphrate à la frontière irakienne, soit une longueur de 480 kilomètres.

Comment Erdogan veut transformer le nord de la Syrie aux dépens des Kurdes

A la faveur de leur offensive lancée le 9 octobre, les forces turques et les supplétifs syriens ont pu conquérir une bande frontalière de près de 120 kilomètres allant de la ville de Tal Abyad jusqu’à l’ouest de Ras al-Aïn.

Ces derniers jours, les affrontements les plus violents se sont concentrés dans la ville de Ras al-Aïn, où un réseau de tunnels souterrains permet aux forces kurdes de livrer une résistance farouche. Jeudi, les forces turques et les supplétifs syriens ont toutefois pu conquérir la moitié de la ville, selon l’OSDH.

Syrie : Erdogan accuse l'Occident de "s'être rangé aux côtés des terroristes" .
Le président turc reproche aux pays occidentaux d'avoir critiqué l'offensive de son pays contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie. © afp.com/Adem ALTAN Le président turc Recep Tayyip Erdogan le 25 juin 2019 à Ankara en Turquie Le président Recep Tayyip Erdogan a accusé ce lundi les pays occidentaux de "s'être rangés aux côtés des terroristes" contre la Turquie en critiquant l'offensive lancée par Ankara contre les forces kurdes en Syrie."Vous arrivez à y croire? Tout l'Occident s'est rangé aux côtés des terroristes et ils nous ont attaqués tous ensemble.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!