Monde: Catalogne : le leader indépendantiste en exil Carles Puidgemont s'est rendu aux autorités belges - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Catalogne : le leader indépendantiste en exil Carles Puidgemont s'est rendu aux autorités belges

13:15  18 octobre  2019
13:15  18 octobre  2019 Source:   france24.com

Procès des indépendantistes catalans: un verdict sévère

  Procès des indépendantistes catalans: un verdict sévère Neuf des douze dirigeants catalans jugés en Espagne pour le référendum d'autodétermination d'octobre 2017 et la proclamation d'indépendance qui a suivi ont été condamnés par la Cour suprême à des peines de neuf à treize ans de prison. L'ex-président catalan Carles Puigdemont dénonce une « aberration ». Les juges de la Cour Suprême ont tranché. Ils ont lourdement condamné les chefs des indépendantistes jugés pour avoir organisé le 1er octobre 2017, en dépit de l'interdiction de la justice, un référendum d'autodétermination, émaillé de violences policières.

Nos journalistes suivent cette information et l'actualiseront dès qu’ils en sauront davantage… LIRE L’ARTICLE

Le leader indépendantiste , qui se présente toujours comme le président légitime en exil de la Catalogne , doit rencontrer Pas un hasard : ils y avaient convenu d’avance d’un rendez -vous avec la police fédérale belge . Ils sont donc arrivés tous les cinq, Carles Puigdemont et quatre anciens

Le leader indépendantistes Carles Puigdemont lors d'une conférence de presse le 14 octobre à Bruxelles. © Francois Lenoir, Reuters Le leader indépendantistes Carles Puigdemont lors d'une conférence de presse le 14 octobre à Bruxelles. L'ancien président du Parlement de Catalogne en exil, Carles Puigdemont, s'est rendu aux autorités belges après que l'Espagne a émis un nouveau mandat d'arrêt à la suite de la condamnation de 12 de ses anciens collègues.

Carles Puigdemont s'est rendu aux autorités. Après que l'Espagne a émis un mandat d'arrêt, le leader indépendantiste s'est présenté devant la justice belge, a annoncé son équipe vendredi 18 octobre.

Lundi, la Cour suprême espagnole a condamné 12 dirigeants indépendantistes à des amendes et peines allant de neuf à 13 ans de prison pour leur rôle dans les évènements de 2017, déclenchant une vague de protestations.

Plus d'infos à venir

Avec AP

Catalogne: ces partisans de l'unité espagnole qui ne veulent plus des violences .
Alors que la condamnation des leaders indépendantistes continue de susciter des manifestations de colère, ces dernières provoquent aussi un sentiment opposé auprès de cette moitié de Catalans qui se dit, elle, très à l’aise au sein de l’Espagne et qui croit en une nation unie. Avec notre envoyé spécial à Barcelone, François Musseau Nous sommes devant la délégation de la police nationale, rue Laietana, à deux pas de la cathédrale de Barcelone, par où passent d’innombrables touristes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!