Monde: Attaque meurtrière contre une mosquée de l'est de l'Afghanistan - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Attaque meurtrière contre une mosquée de l'est de l'Afghanistan

19:05  18 octobre  2019
19:05  18 octobre  2019 Source:   france24.com

Attaque meurtrière à Halle : Netanyahou condamne un acte "antisémite"

  Attaque meurtrière à Halle : Netanyahou condamne un acte Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a condamné mercredi l'attaque contre une synagogue à Halle, dans l'est de l'Allemagne, "nouvelle expression de l'antisémitisme qui grandit en Europe".Voir aussi : A Halle, la police allemande mobilisée après une attaque contre une synagogue

Cette attaque en rappelle une autre survenue il y a près de deux mois, en juin dernier. Une bombe dissimulée sur une moto avait explosé à quelques mètres de la grande mosquée historique Depuis son implantation dans l ' est de l ' Afghanistan en janvier 2015, le groupe EI multiplie ses attaques et

L ' Afghanistan a de nouveau été endeuillé par un attentat ce mercredi. Cette fois, c' est le grand hôpital militaire de Kaboul, la capitale, qui a été visé.

Des hommes transportent une personne blessée à l'hôpital, à Jalalabad, après l'explosion d'une bombe dans une mosquée, le 18 octobre 2019. © Parwiz Parwiz, Reuters Des hommes transportent une personne blessée à l'hôpital, à Jalalabad, après l'explosion d'une bombe dans une mosquée, le 18 octobre 2019. Au moins 62 personnes ont péri lors d'un attentat dans une mosquée de l'est de l'Afghanistan pendant la prière du vendredi, ont indiqué les autorités de la province du Nangarhar.

Le bilan d'une attaque ayant visé une mosquée en Afghanistan est monté à 62 morts et 33 blessés, a indiqué vendredi 18 octobre le porte-parole du gouverneur de la province du Nangarhar, Attaullah Khogyani. Un précédent bilan faisait état de 28 morts et 55 blessés.

L’imam fiché S de Gonesse « écarté » de la mosquée

  L’imam fiché S de Gonesse « écarté » de la mosquée La décision prise par l’association musulmane de Gonesse vise à « apaiser le climat délétère qui règne à l’encontre de la communauté musulmane » de la ville. « Pour ne prendre aucun risque sur la nature des discours qui pourraient être tenus dans la salle de prière et pour apaiser le climat délétère qui règne à l’encontre de la communauté musulmane de Gonesse, l’association musulmane de Gonesse a négocié avec [ce dernier] avec qui elle est liée par un contrat de travail une rupture conventionnelle », a indiqué l’édile dans un communiqué.

Une mosquée chiite de Kaboul a été visée par un attentat-suicide lundi, en pleine célébration d’une fête religieuse. Au moins 27 personnes ont péri dans l’ attaque revendiquée Les images de l 'intérieur de la mosquée Baqirul Olum, dans l'ouest de la capitale afghane, montrent des locaux dévastés et

La plus meurtrière est celle qui a été menée contre une annexe du Parlement à l'heure où les Un mois plus tard, fin novembre, c’ est une mosquée chiite de Kaboul qui a avait été visée par un Une trentaine de personnes avaient été tuées. L’attentat avait cette fois été revendiqué par le groupe Etat

"Des explosifs qui avaient été placés à l'intérieur de la mosquée ont été déclenchés", a aussi affirmé Attaullah Khogyani.

Les Taliban ont condamné cette attaque, qu'ils ont mise sur le compte des forces gouvernementales ou de l'organisation État islamique.

Les insurgés afghans et le groupe État islamique sont implantés dans le Nangarhar, province frontalière du Pakistan. Le district de Haska Mina, aussi appelé Deh Bala, est proche de cette frontière.

"C'était une forte explosion", a raconté Haji Amanat Khan, qui habite la zone. "Le toit de la mosquée est tombé à la suite de l'explosion."

Jeudi, un rapport de l'ONU a déploré un nombre de victimes "sans précédent" depuis plus d'une décennie au troisième trimestre de l'année, l'Afghanistan continuant à s'enfoncer dans une violence "totalement inacceptable".

Entre le 1er juillet et le 30 septembre, la Mission de l'ONU en Afghanistan a recensé 1 174 civils tués et 3 139 blessés, d'après son rapport trimestriel.

Le mois de juillet, avec 425 morts recensés, a aussi été le pire depuis une décennie.

Avec AFP

Double attaque meurtière dans le nord du Burkina Faso .
Au moins cinq membres des forces de défense et de sécurité du Burkina Faso sont morts, dans la nuit de vendredi à samedi, au cours de deux attaques simultanées dans le nord du pays, selon l'état-major des armées. Alors que les autorités du Burkina Faso font face au péril terroriste, cinq hommes des forces de défense et de sécurité ont été tués et 11 blessés dans la nuit de vendredi 18 à samedi 19 octobre, au cours de deux attaques simultanées à Bahn et Yensé, deux localités du nord du pays, a annoncé samedi l'état-major des armées.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!