Monde: L'état d'urgence décrété au Chili après de violentes manifestations - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde L'état d'urgence décrété au Chili après de violentes manifestations

11:10  19 octobre  2019
11:10  19 octobre  2019 Source:   france24.com

Chili : état d'urgence décrété après de violentes manifestations dues à la hausse du prix du métro

  Chili : état d'urgence décrété après de violentes manifestations dues à la hausse du prix du métro La quasi-totalité des stations de métro ont été attaquées et une dizaine d'entre elles ont été totalement détruites. © Fournis par France Télévisions Le président chilien Sebastian Pinera a décrété l'état d'urgence à Santiago, vendredi 8 octobre, après une journée de violences et d'affrontements nés de protestations contre l'augmentation des prix des transports.Le chef de l'Etat a confié à un militaire la responsabilité d'assurer la sécurité.

Santiago du Chili a été, vendredi 18 octobre, le théâtre de violents affrontements une bonne partie de la journée, entre les forces de l’ordre et des manifestants, ce qui a conduit le président chilien Sebastian Pinera à décréter l ’ état d ’ urgence dans la capitale.

Pour les articles homonymes, voir État d ' urgence (homonymie). L ' état d ' urgence est une mesure prise par un gouvernement en cas de péril imminent dans un pays. Certaines libertés fondamentales peuvent être restreintes, comme la liberté de circulation ou la liberté de la presse.

Une boutique de tickets de métro en feu, le 19 octobre 2019, à Santiago. © Ramon Monroy, Reuters Une boutique de tickets de métro en feu, le 19 octobre 2019, à Santiago. Le président chilien Sebastian Pinera a déclaré vendredi l'état d'urgence à Santiago et a confié à un militaire la responsabilité d'assurer la sécurité après une journée de violences nés de protestations contre l'augmentation des prix des transports.

Le président chilien Sebastian Pinera a déclaré l'état d'urgence à Santiago, samedi 19 octobre, alors que des manifestations contre la hausse du prix du titre de transport ont basculé dans la violence vendredi et provoqué le chaos dans la capitale du Chili, où l'intégralité des stations de métro ont été fermées.

Face aux violences, le président du Chili rétropédale sur le prix des transports

  Face aux violences, le président du Chili rétropédale sur le prix des transports Sebastian Piñera a finalement annoncé samedi soir la suspension de l'augmentation du prix du ticket de métro à Santiago, qui a déclenché des manifestations violentes dans la capitale où le couvre-feu a été instauré. Malgré le couvre-feu décrété de 22h samedi à 7h ce dimanche (heures locales), des manifestants sont sortis dans les rues selon des images diffusées sur les réseaux sociaux. C’est la première fois depuis 1987 et la dictature militaire de Pinochet qu'une telle mesure est prise dans la capitale chilienne.

apres- des - manifestations - violentes _2505493.html. La réélection du Président sortant au Honduras a été suivie par de nombreuses manifestations à travers le pays. L’opposition dénonce une « fraude électorale ».

Aux Etats -Unis, le gouverneur de l ' Etat de Caroline du Nord a décrété l ' état d ' urgence , mercredi, en raison des violences qui ont émaillé la deuxième nuit de manifestations à Charlotte, provoquées par la mort d'un homme noir tué par un policier. Un manifestant, blessé par balle, est dans un état critique.

Des contestataires vêtus de noir ont vandalisé des commerces, incendié plusieurs stations de métro et mis feu à un bus vendredi après-midi à l'heure de pointe dans les transports publics, selon des témoins, des images de télévision et les réseaux sociaux.

"Lors des prochains jours, notre gouvernement appellera au dialogue (...) afin de soulager les souffrances des personnes affectées par l'augmentation des prix", a dit Sebastian Pinera lors d'une allocution télévisée, indiquant vouloir invoquer une loi spéciale pour poursuivre en justice les "criminels" responsables des dégâts causés dans tout Santiago.

Un mouvement initié par les étudiants

Les frustrations à l'égard de la hausse du coût de la vie dans la capitale ont alimenté les tensions politiques, provoquant des appels multiples à la réforme – qu'il s'agisse des impôts, du code du travail ou du système des retraites.

Lycéens et étudiants ont initié le mouvement de contestation après que le gouvernement a relevé le 6 octobre le coût du titre de transport, citant comme motifs la hausse du coût de l'énergie et la faiblesse de la devise nationale, le peso.

Le mouvement a basculé dans la violence vendredi après-midi, poussant les autorités à décider de la clôture de l'ensemble des 136 stations de métro de Santiago. Aucun train ne circulera durant le week-end, ont prévenu les autorités, du fait des "dégâts importants" rendant impossibles les opérations normales.

Avec Reuters

Chili : l'état d'urgence a été levé .
L'état d'urgence avait été décrété le 18 octobre face aux violences nés d'une révolte contre une hausse de plus de 3% du prix du ticket de métro dans la capitale. © afp.com/Pedro UGARTE Heurts entre manifestants et forces de sécurité, le 24 octobre 2019 à Santiago du Chili L'état d'urgence a été levé dimanche à minuit dans toutes les régions du Chili où il avait été instauré pour faire face à la contestation sociale, a fait savoir la présidence chilienne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 7
C'est intéressant!