Monde: Un soldat turc tué en Syrie après une attaque kurde - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Un soldat turc tué en Syrie après une attaque kurde

11:00  20 octobre  2019
11:00  20 octobre  2019 Source:   france24.com

A Marseille, des milliers de Kurdes défilent dans le calme

  A Marseille, des milliers de Kurdes défilent dans le calme Plusieurs milliers de Kurdes ont défilé samedi dans les rues de Marseille, contre les frappes turques en Syrie, dénonçant le "dictateur" Erdogan, a constaté l'AFP. Selon un décompte des organisateurs de la marche, 6.000 manifestants ont descendu la Canebière jusqu'au Vieux-Port, tandis que la préfecture de police en a compté 1.500. "Erdogan est un dictateur on le laisse faire car il fait du chantage à l'accueil des migrants avec l'Europe",Selon un décompte des organisateurs de la marche, 6.000 manifestants ont descendu la Canebière jusqu'au Vieux-Port, tandis que la préfecture de police en a compté 1.500.

Un soldat turc a été tué et un autre blessé dans la ville frontalière de Tal Abyad, en Syrie , après une attaque des combattants kurdes commise en dépit du cessez-le-feu de cinq jours accepté par Ankara, a annoncé le 20 octobre le ministère turc de la Défense.

La Turquie a lancé samedi sa deuxième campagne militaire en Syrie , ouvrant un nouveau front dans la guerre qui mine ce pays depuis bientôt sept ans. Pas moins de 72 avions participaient aux raids, soit le nombre de soldats turcs morts au cours de la précédente offensive d'Ankara en Syrie , «Bouclier

Des soldats turcs, le 17 octobre 2019, dans la ville de Tal Abyad, en Syrie, à proximité de la frontière turque. © Ministère turc de la Défense / Reuters Des soldats turcs, le 17 octobre 2019, dans la ville de Tal Abyad, en Syrie, à proximité de la frontière turque. Le ministère turc de la Défense a annoncé dimanche la mort d'un soldat turc dans une attaque menée dimanche par des forces kurdes syriennes malgré une trêve entre les deux parties négociée par les États-Unis.

Un soldat turc a été tué et un autre blessé dans la ville frontalière de Tal Abyad, en Syrie, après une attaque des combattants kurdes du YPG commise en dépit du cessez-le-feu de cinq jours accepté par Ankara jeudi, a annoncé, dimanche 20 octobre, le ministère turc de la Défense.

L'offensive turque dans le nord-est de la Syrie a fait 300.000 déplacés

  L'offensive turque dans le nord-est de la Syrie a fait 300.000 déplacés L'opération militaire lancée par la Turquie contre une milice kurde dans le nord-est de la Syrie a provoqué le déplacement de 300 000 personnes en huit jours.Selon lui, la plupart ont dû fuir les combats dans la province de Hassaké, les régions de Kobané (province d'Alep) et celle de Tal Abyad (province de Raqa). De nombreux déplacés ont trouvé refuge chez des proches dans des zones plus sûres, d'autres ont dormi à la belle étoile dans des vergers en pleine campagne.

Un soldat turc a été tué mardi par des obus tirés depuis la région de Minbej, dans le nord de la Syrie , où de violents combats ont opposé dans la nuit les Il s'agit du cinquième militaire turc tué en Syrie depuis le déclenchement d'une opération par Ankara en Syrie contre la milice kurde des Unités de

Un soldat turc aurait été tué et trois autres blessés dans ces combats. Jeudi, l’artillerie turque avait bombardé des combattants kurdes dans le nord de la Syrie , après que les services de L’ attaque survient au lendemain d’un attentat au véhicule piégé qui a fait au moins onze morts dans les rangs

"L'un de nos héroïques camarades est tombé en martyre et un autre a été blessé dans une attaque aux armes légères et antichars (...) perpétrée par des terroristes lors d'une mission de reconnaissance et de surveillance", a indiqué le ministère de la Défense.

L'attaque, commise contre des soldats turcs alors qu'ils effectuaient une mission de reconnaissance et de surveillance dans la ville, a fait l'objet de représailles de la partie turque, a indiqué le ministère dans son communiqué, précisant que la Turquie restait pleinement engagée dans la trêve en dépit de cette violation du cessez-le-feu.

Erdogan menace d'"écraser les têtes" des combattants kurdes

Les forces kurdes et Ankara se sont mutuellement accusées samedi de violer cette trêve dans le nord-est de la Syrie, le président turc Recep Tayyip Erdogan menaçant d'"écraser les têtes" des combattants kurdes, à trois jours de l'expiration du délai pour leur retrait.

La Turquie a lancé le 9 octobre une offensive militaire dans le nord-est syrien contre les combattants kurdes YPG, partenaires de la coalition de la lutte contre l'Etat islamique (EI) que les autorités turques considèrent comme une organisation "terroriste".

Sous la pression, Ankara a accepté jeudi de suspendre pendant cinq jours son offensive "Source de paix", une trêve qui doit permettre le retrait des combattants kurdes de la "zone de sécurité" que la Turquie veut créer le long de la frontière turque, sur une trentaine de kilomètres de profondeur.

Avec AFP et Reuters

Un Kurde syrien tente de s’immoler par le feu à Genève .
L’homme, âgé de 31 ans et domicilié en Allemagne, n’a pas laissé de pancarte ou de lettre pour expliquer son geste, selon la police genevoise.L’homme, âgé de 31 ans et domicilié en Allemagne, n’a pas laissé de pancarte ou de lettre pour expliquer son geste, selon Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police genevoise. « On imagine ses raisons, mais nous n’avons pas d’élément concret. Il avait beaucoup de peine à s’exprimer quand les secours sont arrivés », a-t-il ajouté.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!