Monde: Offensive turque en Syrie: les Kurdes évacuent la ville frontalière de Ras al-Aïn - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Offensive turque en Syrie: les Kurdes évacuent la ville frontalière de Ras al-Aïn

01:05  21 octobre  2019
01:05  21 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Offensive turque en Syrie : un convoi de civils et de journalistes bombardé à Ras al-Aïn

  Offensive turque en Syrie : un convoi de civils et de journalistes bombardé à Ras al-Aïn Selon Ludovic de Foucaud, envoyé spécial de France 24, au moins cinq civils et un journalistes ont péri dimanche dans un raid de l'aviation turque contre un convoi de civils dans la localité frontalière syrienne de Ras al-Aïn. Dans la localité frontalière syrienne de Ras al-Aïn, au moins cinq civils et un journalistes ont péri dimanche dans un raid de l'aviation turque qui a touché un convoi de civils, selon Ludovic de Foucaud, envoyé spécial de France 24.L'identité du journaliste n'a pas encore été confirmée. Deux journalistes français auraient également été blessés lors de cette attaque.

- Les forces turques et kurdes s'accusent chacune leur tour de violer le cessez-le-feu. - Un soldat turc a été tué et un autre blessé dans une attaque menée ce dimanche par des La Turquie a annoncé ce dimanche que des combattants kurdes se retiraient de la ville syrienne frontalière de Ras al - Aïn en

Un convoi de combattants kurdes quittent dimanche 20 octobre la ville frontalière syrienne de Ras al - Aïn sous le regard de militaires turcs et de leurs C’est la première fois que des combattants des FDS sortent de Ras Al - Aïn . Samedi, l’Observatoire avait rapporté une première évacuation, un

Un convoi d'ambulances évacuent des soldats blessés et des membres des SDF de la ville de Ras al-Aïn, dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque, le 20 octobre 2019. © Nazeer Al-khatib / AFP Un convoi d'ambulances évacuent des soldats blessés et des membres des SDF de la ville de Ras al-Aïn, dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque, le 20 octobre 2019.

Dans le nord de la Syrie, après deux jours d’incertitude sur l’avenir du cessez-le-feu entre l’armée turque et les forces kurdes, un convoi de blessés et de combattants kurdes a pu quitter la ville assiégée de Ras al-Aïn.

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

Un convoi de plus de 80 véhicules transportant des blessés et des combattants kurdes, ainsi que des dépouilles, a pu quitter Ras al-Aïn sous les yeux des supplétifs syriens de l’armée turque, qui s’apprêtaient à prendre le contrôle de la ville. Dans la soirée, les Forces démocratiques syriennes (FDS) annonçaient leur retrait total de cette localité que les Kurdes nomment Serekaniye.

La Syrie va envoyer des troupes dans le Nord face à l'offensive turque

  La Syrie va envoyer des troupes dans le Nord face à l'offensive turque L'agence de presse étatique Sana ne donne pas plus de détails sur la mobilisation de l'armée syrienne.

Entrés dans la ville -clé frontalière de Ras al - Aïn , ils cherchent désormais à la prendre complètement. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition kurdo-arabe dominée par les YPG, «ont lancé dans la nuit une vaste contre-attaque contre les forces turques et leurs alliés syriens près de

Contre-attaque kurde à Ras al - Aïn . Un peu plus à l’est, les troupes syriennes ont pris position à Ain Issa et Tall Tamr, où de gros mouvements de L'opération militaire turque vise à instaurer une « zone de sécurité » de 32 km de profondeur pour séparer la frontière turque des territoires contrôlés par les

La Turquie n’a pas confirmé la fin de l’évacuation mais son ministère de la Défense a publié sur Twitter des photos du convoi, affirmant travailler en étroite collaboration avec les États-Unis, médiateurs et garants de l’accord de cessez-le-feu. Ankara a donné jusqu’au 22 octobre au soir aux forces kurdes pour quitter entièrement la zone des opérations, censée devenir une zone tampon et accueillir une partie des 3,5 millions de Syriens réfugiés en Turquie.

Washington estime pour sa part que la trêve « tient bon » et qu’elle tient même « très bien », selon un tweet de Donald Trump citant son ministre de la Défense. Le président américain relève des « accrochages mineurs » mais se montre optimiste sur la réussite de l’accord. Ce dernier reste néanmoins fragile. Ankara a annoncé la mort d’un de ses soldats dans une attaque à Tal Abyad, une autre ville frontalière capturée par l’armée turque.

Syrie: Turcs et Kurdes s'accusent mutuellement de ne pas respecter la trêve

Trêve en Syrie: à 24 heures de la fin, Erdogan prêt à reprendre les hostilités .
Dans le nord de la Syrie, le délai accordé par l’armée turque aux forces kurdes pour se retirer des zones frontalières arrive à expiration mardi 22 octobre au soir. Le président Recep Tayyip Erdogan menace toujours de reprendre les hostilités s’il estime que l’accord n’a pas été respecté. Il est attendu à Sotchi par son homologue russe Vladimir Poutine pour négocier les termes de la vaste zone de sécurité voulue par la Turquie le long de sa frontière. Avec notre correspondante à Istanbul, Anne AndlauerLe compte à rebours a commencé. Il s’affiche même en haut à droite de l’écran sur la chaîne publique turque anglophone, TRT World.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!