Monde: En Haïti, religieux et artistes manifestent contre Jovenel Moïse - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde En Haïti, religieux et artistes manifestent contre Jovenel Moïse

07:05  21 octobre  2019
07:05  21 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Haïti: des manifestants en colère plus déterminés que jamais

  Haïti: des manifestants en colère plus déterminés que jamais Haïti s’enfonce dans la crise : les groupes de l’opposition ont rejeté la proposition de dialogue que le président a formulé mercredi 9 octobre. Ils réclament toujours la démission immédiate de Jovenel Moïse. Ce vendredi, les principales villes du pays ont enregistré des nouvelles larges manifestations. Cela fait plus d’un mois que le mouvement de contestation a été lancé et les manifestants ne perdent pas espoir. Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie BaronLa foule venue des quartiers populaires de la capitale a répondu présent à l’appel lancé par les principaux dirigeants de l’opposition.

Manifestations, magasins pillés, évasion de prison : la révolte contre le président Jovenel Moïse qui dure depuis le 7 février a donné lieu, mardi, à des scènes chaotiques en Haïti .

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron. Devant la rue déserte, un petit groupe devise sur les diverses rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux. Fatigué de l'absence de mesures concrètes après la vague de violence qu'a connue la ville et le pays

Des milliers de personnes ont à nouveau défilé dans les rues de Port-au-Prince, en Haïti, pour demander la démission du président Moïse et, comme sur ce panneau, la fin de la corruption, le 20 octobre 2019. © REUTERS/Andres Martinez Casares Des milliers de personnes ont à nouveau défilé dans les rues de Port-au-Prince, en Haïti, pour demander la démission du président Moïse et, comme sur ce panneau, la fin de la corruption, le 20 octobre 2019.

En Haïti, la contestation contre le président ne faiblit pas : pour le deuxième dimanche consécutifs, des artistes parmi les plus populaires avaient appelé à manifester.

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

Les artistes ont été rejoints par certains groupes religieux. Alors que les activités du pays sont paralysées depuis plus d’un mois, la revendication première de la rue n’a pas changé : ses détracteurs exigent la démission immédiate de Jovenel Moïse.

En Haïti, des milliers de manifestants réclament à nouveau la démission du président

  En Haïti, des milliers de manifestants réclament à nouveau la démission du président À l’appel de l’opposition, des milliers de manifestants sont descendus, vendredi, dans les rues des principales villes d'Haïti. Majoritairement jeunes et issus des quartiers défavorisés, ils réclament la démission du président Jovenel Moïse. La colère monte en Haïti. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté, vendredi 11 octobre, dans les principales villes d'Haïti, sur appel de l'opposition qui réclame, depuis plus d'un mois, la démissionDans la capitale, des milliers d'habitants des quartiers les plus pauvres ont marché en direction de la résidence du chef d'État, en dressant plusieurs barricades sur leur passage.

Pour les articles homonymes, voir Moïse (homonymie). Jovenel Moïse , né le à Trou-du-Nord, est un homme d'État haïtien, président de la République d' Haïti depuis le 7 février 2017. PDG d'une entreprise d'exportation, il fonde le parti Parti haïtien Tèt Kale (PHTK) en vue de l'élection présidentielle de 2015.

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron. L’allocution de Jovenel Moïse a été brève. En créole, pendant trois minutes, il a expliqué aux citoyens haïtiens qu’il comprenait la situation difficile que beaucoup subissaient, souffrant « du chômage, de la faim et de la misère ».

Autour du prophète auto-proclamé Mackenson, la foule compacte oscille entre prières et slogans contre le président. À l’avant du cortège, Nelly Delmastet, 19 ans, porte chemise, cravate et pantalon de son établissement scolaire. Sur sa pancarte, il a simplement écrit : « je veux aller à l’école. »

« J’ai mis mon uniforme aujourd’hui, il est tout neuf et la première occasion que j’ai de le mettre, c’est dans une manifestation. Il faut que ça change, Jovenel : c’est pas bon ça. Mes crayons et mes cahiers sont tout neufs, mais on ne peut pas aller à l’école, il faut que ça change. »

Le cortège a été aussi motivé que diversifié. Pour Gerald François, c’est un signe d’une généralisation du ras-le-bol des citoyens.

« Tous les secteurs l’ont désormais révoqué. Regardez aujourd’hui, on voit les pasteurs, les avocats, les artistes. Quand un homme dit qu’il est président mais qu’il perd le contrôle du pays pendant plus d’un mois et demi, ça veut dire qu’il n’est pas président : le peuple est président et le peuple l’a révoqué. »

En fin de journée, la mobilisation citoyenne a été brusquement stoppée. Un des chars utilisés par les organisateurs de la manifestation a eu un accident. Le véhicule a foncé sur la foule. Au moins 16 personnes ont été blessées.

Crise en Haïti: la communauté humanitaire s'inquiète de la situation .
Une majorité des secteurs de la société a rallié le mouvement de contestation contre le président Jovenel Moïse mais aucune avancée politique n’a été réalisée, ce qui ne fait qu’aggraver jour après jour la situation humanitaire. Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron Ce lundi, les rues de la capitale ont été totalement désertées par les habitants. Des carrefours et axes routiers d’ordinaires encombrés étaient absolument vides de tout véhicule et les passants se faisaient très rares car quantité de barricades avaient été érigées à travers la ville.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 10
C'est intéressant!