Monde: Un haut cadre d'Aqmi en Tunisie éliminé, selon les forces de sécurité - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Un haut cadre d'Aqmi en Tunisie éliminé, selon les forces de sécurité

07:05  21 octobre  2019
07:05  21 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Amical : La Tunisie tenue en échec par le Cameroun (0-0)

  Amical : La Tunisie tenue en échec par le Cameroun (0-0) La Tunisie et le Cameroun ont fait match nul (0-0), samedi à Radès en match amical de préparation. © Panoramic Tunisie La Tunisie et le Cameroun ont fait match nul (0-0), samedi à Radès e La Tunisie et le Cameroun se sont quittés sur un score nul et vierge (0-0), samedi soir à Radès en match amical. Malgré une maîtrise collective en progrès, les Aigles de Carthage ont manqué d'efficacité, particulièrement lors d'une seconde période qu'ils dominèrent nettement.

Al-Qaïda au Maghreb islamique ( AQMI ) ( en arabe : تنظيم القاعدة في بلاد المغرب الإسلامي, Tanzim al-Qâ’ida bi-Bilâd al-Maghrib al-Islâmi, « l'Organisation d'Al-Qaïda aux Pays du Maghreb Islamique ») est une organisation militaire et terroriste, d'idéologie salafiste djihadiste

Des milliers de personnes ont défilé dans les rues de la capitale pour dire non au terrorisme. Et pourtant cet attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique et jusqu'à maintenant Aqmi s'est toujours attaqué à des cibles sécuritaires et non civiles en Tunisie .

Des soldats tunisiens, à proximité de la frontière avec l’Algérie, lors de l’assaut donné sur le Mont Chaambi, le 2 août dernier. © REUTERS/Stringer Des soldats tunisiens, à proximité de la frontière avec l’Algérie, lors de l’assaut donné sur le Mont Chaambi, le 2 août dernier.

Les forces de sécurité tunisiennes disent avoir tué Mourad Chaieb ce dimanche au cours d'une opération anti-terroriste au Mont Essif, près de la frontière algérienne, traditionnel repaire des groupes jihadistes.

C'était l'un jihadistes des plus dangereux, et l'un des les plus recherchés. Mourad Chaieb, alias Ouf Abou Mouhajir, était l'un des cadres les plus importants du groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique.

À plusieurs reprises, les autorités tunisiennes l'avaient annoncé pour mort par le passé, mais cette fois-ci on en est sur à 99%, assure le porte-parole du pôle anti-terroriste joint ce dimanche par RFI.

Présidentielle en Tunisie: Kaïs Saïed en tête selon les premières tendances

  Présidentielle en Tunisie: Kaïs Saïed en tête selon les premières tendances Les Tunisiens ont voté pour départager Nabil Karoui et Kaïs Saïed lors du second tour de la présidentielle, ce dimanche 13 octobre 2019. Si les résultats officiels ne sont pas attendus avant ce lundi soir, les premières estimations des instituts de sondages donnent une large avance au candidat conservateur avec plus de 70% des voix. Les premières estimations sont sans appel. Le regain de mobilisation a profité à Kaïs Saied, le juriste indépendant qui s’impose ce soir. Selon les premières tendances des instituts de sondage basées sur les enquêtes sorties des urnes, il recueillerait plus de 70% des voix.

L’attentat a été revendiqué par Aqmi , al-Qaïda au Maghreb islamique. Cette zone montagneuse du nord-ouest connaît régulièrement des accrochages entre forces de sécurité et groupes jihadistes. Treize membres des forces de l’ordre et sept civils avaient été tués.

Les forces de sécurité et des observateurs estiment que les principaux groupes armés sont actuellement très affaiblis et déstructurés. Mais des incidents isolés perdurent, notamment dans les maquis du nord-ouest. Depuis la chute du régime de Ben Ali en 2011, au moins "118 soldats

Si sa mort est confirmée, ce serait donc nouveau coup dur porté à l'organisation Okba Ibn Nafaa, car le mois dernier c'est l'émir de cette même katiba qui était éliminé.

Ces dernières semaines, Tunis engrange donc les succès. Mourad Chaieb était traqué depuis plusieurs années. Il avait remplacé son frère, premier émir du groupe jihadiste. Loqman Abu Sakhr avait été tué en 2015 grâce à l'aide des Américains et présenté par Tunis comme le cerveau de l'attentat du Bardo qui avait 22 morts dont 4 Français.

Ouf Abou Muhajir a dirigé et participé, selon les autorités tunisiennes, à de nombreuses opérations qui ont fait des dizaines de morts du côté des forces de sécurité tunisiennes. Parmi elles, la plus traumatisante : l'égorgement d'une dizaine de soldats sur le mont Chambi.

Les forces kurdes ont achevé leur retrait du nord de la Syrie, selon la Russie .
Mardi, Moscou a informé Ankara du retrait « total » des forces kurdes. La Turquie attend de voir. Avec notre correspondante à Istanbul,Anne Andlauer Le 22 octobre, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan signaient à Sotchi un accord qui mettait fin, de fait, à l’offensive la Turquie contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie. En échange, la Russie s’engageait à assurer sous six jours le retrait des combattants kurdes des zones frontalières. Mardi, Moscou a annoncé la fin du retrait de la milice kurde YPG.Mais ces annonces rassurantes ne signifient pas que le calme est revenu dans le nord-est de la Syrie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 9
C'est intéressant!