Monde: Burkina Faso: pas de répit pour Kongoussi, région cible par les terroristes - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Burkina Faso: pas de répit pour Kongoussi, région cible par les terroristes

05:05  22 octobre  2019
05:05  22 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Attaque meurtrière contre une mosquée dans le nord du Burkina Faso

  Attaque meurtrière contre une mosquée dans le nord du Burkina Faso Au moins seize personnes ont été tuées et deux blessées grièvement, vendredi soir, dans une attaque contre une mosquée à Salmossi, dans le nord du Burkina Faso, a-t-on appris samedi de sources sécuritaire et locale. Alors que les autorités burkinabè font face au péril terroriste, une attaque contre une mosquée a fait au moins 16 morts et deux blessés, vendredi 11 octobre, dans la soirée, à Salmossi, à une vingtaine de kilomètres de Gorom-Gorom dans le nord du Burkina Faso, a-t-on appris samedi 12 octobre de sources sécuritaire et locale.

Le Burkina Faso , qui a subi vendredi 2 mars une double attaque terroriste d’envergure dans sa capitale, est une nouvelle fois Des membres des forces de sécurité burkinabè près de l'Institut français de Ouagadougou alors que la capitale burkinabè est ciblée par des attaques, vendredi 2 mars.

Le Burkina Faso manque à priori d'atouts touristiques. La mer est loin, le climat n'est pas supportable toute l'année et les infrastructures font défaut. Malheureusement, le Burkina Faso à vu son activité touristique plombée par les difficultés politiques et sécuritaires de voisins tels que la Côte d'Ivoire, le

La ville de Kongoussi, un verrou militaire stratégique. © Google Maps La ville de Kongoussi, un verrou militaire stratégique.

Depuis plusieurs semaines, des localités de la province du Bam dans le centre-nord, sont la cible de groupes d’hommes armés. La dernière en date a fait neuf morts dimanche dernier. Plusieurs villages ont vu leur population se réfugier à Kongoussi, une centaine de kilomètres de Ouagadougou. Les groupes armés semblent avoir décidé de se concentrer sur cette ville, une zone tampon entre la capitale et la région du centre-nord, théâtre de nombreuses attaques.

Pendant l’attaque de Zoura, les assaillants portaient des tenues militaires et des cagoules selon des témoins. Ils sont arrivés peu avant l’heure du couvre-feu interdisant la circulation des engins à deux roues ou tricycles dans la région.

Burkina Faso: au moins 15 tués dans l'attaque de la mosquée de Salmossi

  Burkina Faso: au moins 15 tués dans l'attaque de la mosquée de Salmossi Au Burkina Faso, attaque contre une mosquée dans la commune de Markoye dans la région du Sahel. Vendredi 11 octobre, des hommes armés ont tiré sur des fidèles musulmans à l’heure de la prière du soir. Au moins quinze personnesont été tuées et quatre autres blessées, selon des sources sécuritaires. Une autre mosquée, dans la commune de Mansila, toujours dans la région du Sahel a également été visée par une attaque. C’est à Salmossi que l’attaque a eu lieu. Plusieurs hommes armés font irruption dans la Grande mosquée du village à l’heure de la prière du soir. Ils tirent sur les fidèles musulmans qui s’y trouvent. Plusieurs personnes tombent.

Deux attaques ont eu lieu vendredi dès la fin de matinée à Ouagadougou. - Plusieurs assaillants armés ont attaqué l'ambassade de France et l'Institut français de Ouagadougou, au Burkina Faso , vendredi 2 mars, en fin de matinée.

Deux attaques ont eu lieu vendredi dès la fin de matinée à Ouagadougou. L'ambassade de France, l'Institut français et l'état-major général des armées ont été visés. France 24 n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes. Fréquentation certifiée par l 'ACPM/OJD.

Depuis plusieurs semaines, les groupes armés multiplient les attaques dans cette partie du pays, située à une centaine de kilomètres de la capitale. « Les terroristes cherchent par tous les moyens à contrôler le Sahel, le nord et le centre-nord d’où ces attaques autour de Kongoussi », selon une source sécuritaire. « C’est une zone tampon entre Ouagadougou et la région du centre-nord. Et l’objectif de ces groupes armés est de frayer un passage à travers ce verrou afin de procéder à des attaques sur la capitale », explique notre interlocuteur, un officier des forces armées.

→ Lire aussi : Burkina: des provinces du Nord, Centre-Nord et du Sahel sous couvre-feu

Selon d’autres sources, ces attaques visent à empêcher les forces de défense et sécurité burkinabè de progresser vers la région du Sahel. « Ils veulent absolument éviter que les localités autour de Kongoussi soient des bases arrières pour les forces armées en vue de reprendre en main toute la situation dans le Sahel et les autres régions » explique l’analyste politique Siaka Coulibaly.

Face à la situation, des dispositions sont prises. « En matière de terrorisme, on prend toutes les menaces au sérieux. Rien n’est minimisé », précise une source sécuritaire.

Burkina: à Abidjan, l’ancien président Blaise Compaoré rêve d’un retour au pays .
Cela fait cinq ans que Blaise Compaoré a quitté le Burkina Faso après avoir été chassé du pouvoir. Aujourd’hui, il vit en exil à Abidjan et a reçu la nationalité ivoirienne. Mais l’ancien chef d’État rêve de retourner dans son pays, actuellement victime de nombreuses attaques terroristes. Depuis cinq ans, Blaise Compaoré se fait discret dans la capitale ivoirienne. Hormis quelques séjours à l’étranger, au Maroc, pour bénéficier de soins ou des vacances au Sénégal, il quitte peu les bords de la lagune Ébrié où il a élu domicile.Mais d’un œil averti, il continue de suivre la vie politique burkinabè et notamment celle de son parti.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!