Monde: Liban: Beyrouth gronde toujours après les annonces du Premier ministre - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Liban: Beyrouth gronde toujours après les annonces du Premier ministre

07:05  22 octobre  2019
07:05  22 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Le Liban en proie à des centaines d'incendies

  Le Liban en proie à des centaines d'incendies Confronté à des incendies de grande ampleur dans tout le pays depuis lundi, le Liban a dû procéder à la fermeture d'écoles et d'universités. Un homme est mort d'une crise cardiaque après avoir aidé la défense civile dans sa lutte contre le feu. Des espaces verts partis en fumée, des véhicules calcinés et une première victime : le Liban fait face, mardi 15 octobre, à des centaines d’incendies dans tout le pays, provoqués par une vague de chaleur accompagnée de vents forts. Un homme de 32 ans est décédé d'une crise cardiaque après avoir aidé les équipes de la défense civile à lutter contre le feu dans son village.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a donné vendredi 72 heures à sa fragile coalition gouvernementale pour soutenir ses réformes Près de 30 ans après la fin de la guerre civile (1975-1990), le Liban est toujours en pénurie chronique d'électricité et d'eau potable et miné par les crises

Le Liban maintient son Ambassade à Damas et n’a pas rompu les relations diplomatiques avec le régime syrien. Dans le même temps, le Liban reste proche des Etats arabes du Golfe, au premier rang desquels l’Arabie saoudite, un bailleur de fonds crucial pour le pays. Le Liban est toujours

Cinquième jour de manifestations dans le centre de Beyrouth, ce 21 octobre 2019. © REUTERS/Ali Hashisho Cinquième jour de manifestations dans le centre de Beyrouth, ce 21 octobre 2019.

Au Liban, le gouvernement présente ses mesures pour calmer la colère de la rue. Pas de nouveaux impôts en 2020, les salaires des ex-ministres et députés réduits de moitié, de nouvelles taxes sur les banques… Pas suffisant pour les manifestants. Pour le cinquième jour de suite, ils étaient des dizaines de milliers dans les rues de Beyrouth et du pays contre une classe politique jugée corrompue.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Nicolas Feldmann

Du haut des marches de l’imposante mosquée Al-Amine, Nour domine la foule. Une marée de drapeaux rouge et blanc frappés du cèdre vert s’agite devant elle. L’étudiante de 26 ans manifeste pour le cinquième jour de suite. « On a besoin d’électricité 24 heures sur 24, on a besoin d’une eau propre, on a besoin d’un système de santé pour les personnes âgées. On demande une vie meilleure ici. C’est tout ce qu’on veut. »

Du yoga dans les camps de réfugiés du Liban

  Du yoga dans les camps de réfugiés du Liban Depuis quelques années, la pratique du yoga se développe un peu partout dans le monde. Mais à Beyrouth, au Liban, une jeune professeure de yoga, Sandy Boutros, a décidé de sortir ce sport des salles confortablement équipées pour le faire découvrir dans des camps de réfugiés, de façon bénévole. Sandy Boutros dispense des cours dans le camp de réfugiés syriens de Tal Abbas, situé dans le Gouvernorat de l'Akkar, dans le nord du Liban, ainsi qu'àSandy Boutros dispense des cours dans le camp de réfugiés syriens de Tal Abbas, situé dans le Gouvernorat de l'Akkar, dans le nord du Liban, ainsi qu'à Chatila, un camp de réfugiés palestiniens installé à Beyrouth depuis 1948, auxquels sont venus s’ajouter des réfugiés syriens avec la guerre.

Olivier Faure, premier secrétaire du PS, juge que le rassemblement de la gauche et des écologistes est Plus de deux semaines après l ' annonce de sa démission depuis l'Arabie saoudite, qui a Il était assis à la gauche du chef de l’Etat, en qualité de toujours Premier ministre donc, car le président

Liban France Michel Aoun Saad Hariri. Liban -Arabie: toujours Premier ministre , Hariri accepte Le président français Emmanuel Macron a invité le Premier ministre libanais Saad Hariri Le président français a toutefois assuré que M. Hariri regagnerait Beyrouth par la suite pour « y confirmer sa

Ce que réclame aussi le peuple, c’est « la chute du régime ». Patrick étudie les sciences politiques. « La barrière de peur a été brisée pour la première fois. On se plaint tous de la situation, je parle en tant que jeune, né après la guerre civile [1975-1990]. On a hérité d’un système qu’aujourd’hui, on peut plus supporter. Pas de confiance, on reste là, on veut un gouvernement transitionnel avec des prérogatives spéciales. »

Dans l’après-midi, les annonces du Premier ministre résonnent dans les hauts-parleurs. « Révolution ! » répondent les manifestants.

→ Lire aussi : Liban: les réseaux sociaux, caisse de résonance de la colère des manifestants

Sur un trottoir, Mahdi et Ali reprennent les slogans, suspendus entre deux arbres dans un hamac. « On va rester jusqu’à ce qu’ils règlent les problèmes. Ils ne peuvent pas venir juste avec un papier avec des soit-disantes solutions et dire "c’est bon, tout va bien". Non, ça ils le font depuis 30 ans. La situation est de pire en pire. Ils ne peuvent se moquer de nous comme ça. »

Les banques resteront fermées aujourd’hui pour le quatrième jour de suite et le pays devrait tourner au ralenti.

Côté gouvernemental, Saad Hariri s'est dit ouvert à la tenue d'élections anticipées si c'est la volonté du peuple. À quoi faudrait-il s'attendre si de nouvelles élections législatives devaient se tenir au Liban ? Éléments de réponse avec Agnès Levallois, de l'Institut de recherches et d'études Méditerranée-Moyen-Orient.

Liban: Nasrallah met en garde contre le risque de guerre civile .
Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a annoncé que le mouvement de contestation populaire qui secoue le Liban depuis 9 jours n’est plus spontané mais manipulé pour servir des agendas politiques régionaux et internationaux. Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh Après avoir longuement disséqué et analysé les raisons de la contestation et son évolution probable, Hassan Nasrallah a prononcé son verdict : le mouvement n’est plusAvec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!