Monde: Syrie : plus de 100 combattants appartenant à Daech se sont échappés - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Syrie : plus de 100 combattants appartenant à Daech se sont échappés

21:10  23 octobre  2019
21:10  23 octobre  2019 Source:   lexpress.fr

Erdogan complice de Daech ? "Oui, et c'est un assassin", affirme Jean-Christophe Lagarde

  Erdogan complice de Daech ? Le président de l’UDI a dénoncé avec force, mardi sur Europe 1, les agissements du président turc, qui a décidé d’une offensive contre les Kurdes au nord de la Syrie. Il dénonce une "annexion" et rappelle "le jeu trouble" d’Erdogan avec Daech.Pourtant, les Trucs sont historiquement les alliés des Français, de par leur appartenance à l’Otan. "Ils sont formellement nos alliés, mais il faut se souvenir qu'Erdogan a joué avec Daech un jeu très trouble pendant des années où il laissait par exemple le pétrole de Daech circuler à travers la Syrie et a permis le financement de Daech", rappelle Jean-Christophe Lagarde.

"Nous ne savons pas où ils se trouvent", a ajouté James Jeffrey, émissaire américain pour la Syrie devant la commission des Affaires étrangères.

De la fumée au-dessus de la ville syrienne de Ras al-Ain, lors de l'offensive des forces turques, le 18 octobre 2019. © afp.com/Ozan KOSE De la fumée au-dessus de la ville syrienne de Ras al-Ain, lors de l'offensive des forces turques, le 18 octobre 2019.

Ils se sont évaporés dans la nature. Plus de 100 prisonniers du groupe État islamique (EI) se sont échappés en Syrie depuis l'offensive turque contre les Kurdes dans le nord du pays, a indiqué ce mercredi un haut responsable américain.

LIRE AUSSI>> Camps, nombre, évasions... Ce qu'il faut savoir sur les djihadistes français en Syrie

Le Drian va se rendre en Irak pour discuter des djihadistes étrangers

  Le Drian va se rendre en Irak pour discuter des djihadistes étrangers Jean-Yves Le Drian entend « assurer absolument la sûreté et la sécurité » des 10 000 combattants djihadistes en prison. « Les combattants djihadistes, j’ai dit tout à l’heure qu’il y en avait 10 000 qui sont aujourd’hui dans des prisons dont il faut assurer absolument la sûreté et la sécurité. C’est pour cette raison que je vais me rendre […] en Irak dans peu de temps afin de parler avec l’ensemble des acteurs, y compris les Kurdes », a-t-il déclaré à l’Assemblée nationale.

"Nous pensons que leur nombre est maintenant supérieur à 100. Nous ne savons pas où ils se trouvent", a indiqué James Jeffrey, émissaire américain pour la Syrie, devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine.

Les prisons, une des priorités

La Turquie a lancé le 9 octobre une offensive contre les combattants kurdes, alliés de Washington et des Occidentaux dans la lutte contre l'EI, provoquant l'inquiétude de nombreux pays sur le sort des milliers de djihadistes étrangers détenus dans des camps qu'ils contrôlaient.

LIRE AUSSI>> Kurdistan syrien : pourquoi ce territoire cristallise tant de tensions

"Presque toutes les prisons que les Forces démocratiques syriennes (FDS) gardaient sont toujours sécurisées", a assuré James Jeffrey.

Jean-Yves Le Drian va se rendre en Irak pour discuter des djihadistes étrangers en Syrie

  Jean-Yves Le Drian va se rendre en Irak pour discuter des djihadistes étrangers en Syrie Le ministre des Affaires étrangères français discutera avec les autorités irakiennes et "les Kurdes" de la "sécurité" des camps où sont détenus ces djihadistes de Daech. © afp.com/STEPHANE MAHE Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, le samedi 6 avril 2019 à la réunion des ministres des affaires étrangères du G7 de Dinard. C'est une question cruciale pour la sécurité des Européens.

"Nous surveillons cela du mieux que nous pouvons. Nous avons encore des gens en Syrie qui travaillent avec les FDS et l'une des priorités est ces prisons", a-t-il expliqué.

La Turquie a annoncé mardi soir qu'elle ne reprendrait pas son offensive militaire contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie, car ces dernières se sont retirées des zones frontalières.

Le porte-parole de Daech a été tué dans un nouveau raid, annoncent les forces kurdes .
Quelques heures seulement après la mort du chef de l’organisation terroriste, Abou Bakr al-Baghdadi.Il a été « pris pour cible » dans le village d’Aïn al-Bayda dans le nord de la province d’Alep, près de la ville de Jarablos à la frontière avec la Turquie, avait auparavant annoncé sur Twitter le commandant en chef des FDS, Mazloum Abdi. Cette opération a été menée « en coordination directe entre les renseignements des FDS et l’armée américaine », a-t-il ajouté.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!