Monde: Congo-Brazzaville: l’opposant Mokoko n’assistera pas aux obsèques de sa mère - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Congo-Brazzaville: l’opposant Mokoko n’assistera pas aux obsèques de sa mère

15:05  26 octobre  2019
15:05  26 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Carla Bruni très curieuse : comment elle a papoté avec François Hollande pendant les obsèques de Jacques Chirac

  Carla Bruni très curieuse : comment elle a papoté avec François Hollande pendant les obsèques de Jacques Chirac Les obsèques de Jacques Chirac ont eu lieu le lundi 30 septembre en l’église Saint-Sulpice à Paris. Durant la messe, Carla Bruni a échangé à plusieurs reprises avec François Hollande. Nos confrères du Monde reviennent sur les coulisses de ces funérailles. C’était un jour particulier. Le lundi 30 septembre, quatre jours après la mort de Jacques Chirac, de nombreuses personnalités se sont réunies en l’église Saint-Sulpice de Paris pour adresser un dernier adieu au président de la République. Parmi les invités présents, figuraient plusieurs chefs d’État étrangers, à l’instar de Bill Clinton ou Vladimir Poutine.

Le général Mokoko va pouvoir quitter provisoirement la maison d’arrêt de Brazzaville pour assister aux obsèques de sa mère . Selon une source gouvernementale, les autorités ne s’ opposeront pas à la requête déposée par ses avocats auprès de la justice, samedi dernier.

Le général Mokoko va pouvoir quitter provisoirement la maison d’arrêt de Brazzaville pour assister aux obsèques de sa mère . Selon une source gouvernementale, les autorités ne s’ opposeront pas à la requête déposée par ses avocats auprès de la justice, samedi dernier.

Une vue du Palais de justice de Brazzaville. © DR Une vue du Palais de justice de Brazzaville.

Malgré une autorisation de sortie de quelques heures émise par la justice, le général Jean-Marie Michel Mokoko, en prison à Brazzaville depuis près de trois ans, n'assistera pas aux funérailles de sa mère.

Le tribunal de grande instance de Brazzaville lui a accordé deux autorisations. La première, ce samedi 26 octobre, entre 9h et 15h, pour assister aux funérailles de sa mère, et la seconde, après-demain lundi 28 octobre, aux mêmes horaires, pour prendre part au conseil de famille. Mais Jean-Marie Michel Mokoko ne saisira cependant pas l'occasion. Il juge incompréhensible et injuste qu'on ait restreint à ce point les horaires auxquels il aurait eu le droit de sortir.

Congo-Brazzaville: une commission pour lutter contre la dissémination des armes

  Congo-Brazzaville: une commission pour lutter contre la dissémination des armes Le gouvernement congolais a adopté vendredi 18 octobre, lors d’un conseil des ministres, un projet de décret portant création d’une commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation des armes légères et de petit calibre. L’initiative gouvernementale est la bienvenue aux yeux d’une ONG du Pool (sud), région voisine de Brazzaville, qui a connu plus d’une crise depuis 1998. Didier Clotaire Boutsindi dirige depuis quelques années l’Association des jeunes ressortissants du Pool.

Il regagnera sa famille pour mieux organiser les obsèques de sa mère décédée à Pointe-Noire, le 18 octobre dernier. Selon, le tweet du porte-parole du Ce ne sont pas les procès d’intention et les caricatures qui effaceront ce côté humain qui le caractérise toujours. Le général Mokoko n ’est pas la

De sources dignes de foi, ces obsèques auront lieu à Brazzaville et non à Pointe-Noire où se trouve encore la dépouille mortelle de madame Louise Ongagna. On rappelle que le général Jean-Marie Michel Mokoko a été condamné en 2018 à 20 ans de prison ferme pour "atteinte à la sûreté

« Le général Jean-Marie Michel Mokoko constate, à travers cette décision, une occasion de plus, de vouloir le mettre à genoux. Il garde le moral et il n’accepte pas cette décision. Il laisse à sa famille le soin d'enterrer sa maman. Il est fils unique et il avait souhaité obtenir une permission régulière, comme tous les autres condamnés, de cinq jours au moins, afin d'avoir l’occasion d’aller accueillir la dépouille mortelle de sa maman à son arrivée à l’aéroport de Maya-Maya et de la conduire à la maison. Il n’accepte donc pas cette décision qui consiste à réduire sa liberté une fois de plus », explique l'un de ses avocats, Maître Jean-Philippe Esseau, joint par RFI.

Ainsi Maître Jean-Philippe Esseau le confirme : le général Jean-Marie Michel Mokoko ne sortira pas en exécution de cette décision du juge d’application des peines.

Candidat malheureux à la présidentielle de 2016 et arrêté la même année, le général Mokoko a été jugé et condamné à 20 ans de réclusion en 2017 pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État ».

RDC: l'électricité d'Inga III échappera-t-elle aux Congolais? .
Défaillances et corruption paralysent l'avenir du barrage d'Inga. Dans un rapport publié ce matin, Resource Matters et le Groupe d’études sur le Congo (GEC) pointent le manque de transparence et d’adéquation dans le projet Inga III, un projet qui depuis 2015 a été rattaché à la présidence de la République. Les deux organisations appellent le nouveau chef de l’État à se montrer vigilant dans les négociations à venir. Inga III est sans doute l’un des projets qui suscitent le plus d’intérêt hors des frontières de la République démocratique Congo. La Chine, l’Espagne, l’Afrique du Sud, l’Égypte, la Russie ont manifesté leurs vues d’une manière ou d’une autre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!