•   
  •   

Monde Présidentielle en Argentine: un scrutin en pleine crise économique

10:10  27 octobre  2019
10:10  27 octobre  2019 Source:   rfi.fr

La démocratie en Amérique du Sud est-elle en panne?

  La démocratie en Amérique du Sud est-elle en panne? LE GRAND ANGLE DIPLO - La révolte des populations indiennes en Equateur contre l'augmentation du prix de l'essence est passée un peu inaperçue malgré la répression et les morts. En fait, bon nombre de pays de ce continent sud-américain sont en crise au point de se demander si ce n'est pas la démocratie, tout court, qui est en train de reculer. Au micro d'Europe 1, la chronique du rédacteur-en-chef international du JDD, François Clemenceau. En Equateur, c'est d'abord un mouvement social. On le sait peu, mais l'Equateur, comme le Venezuela, est un pays pétrolier et son système démocratique reste fragile.

Si malgré la crise économique , le président sortant s’installait au-dessus des 35 % des voix, il pourrait consolider un bloc d’opposition au futur gouvernement En fait, il aurait fallu un accord sur ces sujets, pour que peu importe qui soit le vainqueur, l’opposant collabore pour que l’ Argentine parvienne à une

La crise argentine est une grande crise économique , politique et sociale survenue en Argentine entre 1998 et 2002, et dont certaines conséquences se prolongent jusque dans les années 2010. La cause immédiate de la crise est le choix des autorités argentines , au début des années 1990

Le péroniste Alberto Fernandez et sa colistière, l'ancienne présidente Cristina Kirchner, sont donnés largement favori de l'élection présidentielle de ce dimanche 27 octobre 2019. © REUTERS/Agustin Marcarian Le péroniste Alberto Fernandez et sa colistière, l'ancienne présidente Cristina Kirchner, sont donnés largement favori de l'élection présidentielle de ce dimanche 27 octobre 2019.

Le candidat péroniste Alberto Fernandez, qui se présente avec l’ancienne présidente Cristina Kirchner comme colistière, est favori dans les sondages face au sortant de centre-droit Mauricio Macri.

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

D’après tous les sondages, le péroniste Alberto Fernandez devrait être élu dès ce premier tour. Selon la loi électorale argentine, il lui suffit pour cela d’obtenir 45% des suffrages, moins encore qu’aux primaires du mois d’août, où il s’est imposé avec plus de 47% des voix.

Présidentielle 2022 : ceux qui pensent à une candidature, ceux qui l'excluent

  Présidentielle 2022 : ceux qui pensent à une candidature, ceux qui l'excluent Plusieurs responsables politiques se sont déjà exprimés sur leurs intentions de candidater à la présidentielle de 2022. Le JDD les a compilées. La prochaine élection présidentielle en France se tient dans un peu plus de deux ans et demi. Mais, à l’approche du mi-mandat du quinquennat d’Emmanuel Macron, les déclarations se multiplient en cette rentrée sur les prétentions des uns et des autres à concourir à l'élection suprême. Plusieurs de ses personnalités, qui faisaient l’objet de spéculations sur une telle intention de se lancer, ont tenu à couper court à tout feuilleton.

L'élection présidentielle en Argentine dimanche met aux prises deux modèles antagoniques pour affronter la pire crise économique du pays depuis 17 ans, dans une Amérique du sud en pleine agitation politique et sociale. L'opposant de centre-gauche Alberto Fernandez, qui fait un ticket avec

L'élection présidentielle en Argentine dimanche met aux prises deux modèles antagoniques pour affronter la pire crise économique du pays depuis 17 ans, dans une Amérique du sud en pleine agitation politique et sociale.

À lire aussi : Les élections en Argentine en trois questions

Mais compte tenu des difficultés qui attendent le président qui prendra ses fonctions le 10 décembre, une victoire étriquée pourrait être dangereuse pour lui. En revanche, s’il dépassait largement les 50%, Alberto Fernandez recevrait un mandat clair des électeurs pour faire face à la récession, combattre l’inflation et renégocier la dette.

De son côté, le libéral Mauricio Macri, qui a fait une campagne très dynamique, espère dépasser son score aux primaires. Si malgré la crise économique, le président sortant s’installait au-dessus des 35 % des voix, il pourrait consolider un bloc d’opposition au futur gouvernement péroniste. D’autant que lui auront manquées les voix de deux candidats de droite et un centriste qui ne se sont pas désistés.

Le droit à l'avortement s'invite dans la campagne en Argentine

  Le droit à l'avortement s'invite dans la campagne en Argentine Les Argentins se rendent aux urnes dimanche 27 octobre. Ils ont le choix entre le libéralisme ouvert du président sortant Mauricio Macri et le social-protectionnisme d’Alberto Fernandez, dauphin de l’ancienne présidente Cristina Kirchner, qui est arrivé largement en tête lors des primaires, tant le bilan de Macri est décevant. La valeur du peso a été divisée par trois, l'inflation est en hausse continue et la pauvreté touche désormais un Argentin sur trois. Beaucoup ne mangent plus à leur faim.

Une mission technique du Fonds monétaire international (FMI) va se rendre ce week-end à Buenos Aires en Argentine où la crise économique s'est "La mission rencontrera également les conseillers économiques des principaux candidats à la présidence pour un échange de vues", dit encore le FMI.

À quelques semaines de l’élection présidentielle , prévue le 27 octobre prochain, l' Argentine s’enfonce dans la crise économique et politique. Lors des primaires de son parti, les électeurs lui ont préféré Alberto Fernandez, un péroniste modéré devenu le favori de la présidentielle et sa colistière Cristina

Ramener la stabilité économique

Le vainqueur de l’élection devra en tout cas gérer une situation économique très difficile. « L’urgence c’est la stabilité financière. Que va-t-il se passer avec le dollar. Est-ce que la course des Argentins pour se protéger des dévaluations va se calmer ? Et est-ce qu’ils vont arrêter de retirer leur argent des banques ? », questionne Marcos Cohen Arazi, un économiste de l’Institut d’études sur la réalité de l’Argentine et l’Amérique latine (IERAL).

« Le plus urgent c’est de freiner les opérations de change et d’éviter la ruée sur les banques, et ça c’est lié à la dette. Il faut une stratégie claire expliquant comment on va financer le déséquilibre budgétaire à l’avenir, poursuit-il. Les candidats ont des stratégies différentes, mais le plus important à prendre en compte, c’est qu’aucun ne pourra résoudre le problème tout seul. En fait, il aurait fallu un accord sur ces sujets, pour que peu importe qui soit le vainqueur, l’opposant collabore pour que l’Argentine parvienne à une stabilité financière et économique ».

A priori exclue, l’hypothèse d’un second tour, si Fernandez n’atteignait pas les 45%, changerait complètement la donne.

Selena Gomez : 4 tenues en 24h : la bombe est de retour ! .
Selena Gomez vient de signer son grand retour avec deux nouveaux singles aux paroles bien piquantes ! Celle qui assure avoir entamé une nouvelle phase de sa vie tient donc à prouver au monde entier qu'elle est prête à reprendre son statut faiseuse de tubes et de it-girl avec un marathon fashion des plus surprenants.Après avoir fui les projecteurs durant ces deux dernières années, Selena a tenu à démontrer qu’elle est aujourd’hui plus heureuse que jamais et a signé ce lundi 28 octobre 2019, un étonnant marathon fashion dans les rues de New York.

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!