Monde: Un lieutenant-colonel respecté témoigne contre Trump dans l’affaire ukrainienne - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Un lieutenant-colonel respecté témoigne contre Trump dans l’affaire ukrainienne

22:10  29 octobre  2019
22:10  29 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Affaire ukrainienne : un diplomate livre un témoignage accablant pour Donald Trump

  Affaire ukrainienne : un diplomate livre un témoignage accablant pour Donald Trump Selon le plus haut diplomate américain en Ukraine, qui a témoigné au Congrès mardi dans le cadre de l'enquête pour impeachment contre le président, Donald Trump a bien lié l’aide à l’Ukraine à une enquête de Kiev sur son rival Joe Biden. Cette fois, c’est le plus haut diplomate américain en Ukraine qui le dit : le président américain a bien cherché à obtenir une enquête de Kiev sur son rival Joe Biden et sur la présidentielle de 2016 en échange du déblocage d’une aide militaire de 391 millions de dollars et d’une rencontre à la Maison Blanche avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.William B. Taylor Jr.

Le lieutenant-colonel Alexander Vindman est arrivé en début de matinée au Congrès américain vêtu de son uniforme complet. © REUTERS/Siphiwe Sibeko Le lieutenant-colonel Alexander Vindman est arrivé en début de matinée au Congrès américain vêtu de son uniforme complet.

Un membre du Conseil national de sécurité est devant la commission du Congrès, à huis clos. Il va probablement confirmer ce qui s’est dit jusque-là au sujet de la conversation de Donald Trump avec son homologue ukrainien. C’est la première fois qu’un témoin direct de l’échange témoigne.

Avec notre correspondante àNew York, Loubna Anaki

Le lieutenant-colonel Vindman fait partie des rares personnes à avoir écouté directement le fameux échange téléphonique du 25 juillet dernier. Ce mardi matin, il s’est présenté au Congrès dans son uniforme militaire et contre les directives de la Maison Blanche qui l’avait appelé à ne pas coopérer.

Procédure de destitution contre Donald Trump : un officier livre un témoignage à charge

  Procédure de destitution contre Donald Trump : un officier livre un témoignage à charge Auditionné mardi par le Congrès, le lieutenant-colonel Alexander Vindman a livré un témoignage embarrassant pour le président américain, se disant "très préoccupé" par la teneur de la conversation entre Donald Trump et Volodymyr Zelensky. C’est un témoignage de poids, susceptible de faire vaciller le président américain. Le lieutenant-colonel Alexander Vindman a été interrogé, mardi 29 octobre, à huis clos par des élus démocrates dans le cadre de l’enquête en vue de la destitution de Donald Trump.

Les médias américains se sont procuré une copie de son intervention. Le lieutenant-colonel raconte comment, au fur et à mesure il s’est inquiété des agissements de l’administration sur l’Ukraine.

En tant qu’expert sur le dossier, il siège au Conseil national de sécurité et participait aux réunions traitant de cette zone. Il se souvient notamment d’une rencontre à la Maison Blanche avec une délégation ukrainienne où Gordon Sondland, ambassadeur auprès de l’Union européenne, a commencé à évoquer la nécessité d’une enquête sur Joe Biden.

À lire aussi : Trump a coupé l'aide à l'Ukraine pour la forcer à enquêter sur les démocrates

Le lieutenant-colonel Vindman explique avoir alors clairement dit à l’ambassadeur que cela n’était pas approprié et ne servait pas les intérêts des États-Unis. Il raconte ensuite comment il a été alarmé d’entendre le président demander la même chose à son homologue au téléphone.

Procédure de destitution contre Donald Trump : un officier livre un témoignage à charge

  Procédure de destitution contre Donald Trump : un officier livre un témoignage à charge Auditionné mardi par le Congrès, le lieutenant-colonel Alexander Vindman a livré un témoignage embarrassant pour le président américain, se disant "très préoccupé" par la teneur de la conversation entre Donald Trump et Volodymyr Zelensky. © REUTERS/Siphiwe Sibeko Le lieutenant-colonel Alexander Vindman arrive à Capitol hill, siège du Congrès américain, mardi 29 octobre 2019 pour témoigner dans l'enquête en vue de la destitution de Donald Trump. C’est un témoignage de poids, susceptible de faire vaciller le président américain.

« J’ai alors prévenu mes supérieurs et leur ai fait part de mes inquiétudes », écrit-il ajoutant que s’il a accepté de témoigner aujourd’hui, c’est « par sens du devoir ».

Militaire de carrière, décoré de la prestigieuse Purple Heart, il se décrit comme un patriote qui a servi sous des présidents démocrates et républicains.

Ce matin, Donald Trump, lui, a de nouveau critiqué cette procédure en affirmant une nouvelle fois qu’il n’y avait « rien d’inapproprié dans l’appel téléphonique ».

À lire aussi : Le témoignage d'un diplomate accable Trump dans l'affaire ukrainienne

Le fils de Trump donne un nom au lanceur d’alerte (au mépris des règles de protection) .
« Donner n’importe quel nom au lanceur d’alerte place simplement cette personne et sa famille en danger », a réagi l’avocat de cet agent du renseignement dont l’identité demeure officiellement inconnue.Dans son tweet, le fils de Donald Trump l’accuse d’avoir travaillé avec des « anti-Trump » et renvoie vers un article à charge du site d’informations de la droite radicale Breitbart.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!