•   
  •   

Monde A la une: remaniement sans envergure au Chili

22:10  29 octobre  2019
22:10  29 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Émeutes au Chili : les raisons de la colère

  Émeutes au Chili : les raisons de la colère L'augmentation du prix des tickets de métro a mis le feu aux poudres dans ce pays prospère mais où les inégalités sont élevées. © afp.com/Pablo VERA Un manifestant renvoie une grenade lacrymogène vers les forces de l'ordre, lors de manifestations le 19 octobre 2019 à Santiago du Chili Des manifestations violentes et des drames. Trois personnes sont mortes cette nuit à Santiago. Ce sont les premières victimes des pires émeutes que le Chili ait connu depuis des décennies.

La revue de presse des Amériques. A la une : remaniement sans envergure au Chili . Publié le : 29/10/2019 - 18:51Modifié le : 30/10/2019 - 16:56. Le président chilien Sebastián Piñera a effectué cette semaine un rémaniement ministériel, alors que les manifestations continuent dans tout le pays.

Réactions d'habitants de Santiago du Chili après que la présidente Michelle Bachelet a annoncé dans la soirée de mercredi qu'elle a demandé au gouvernement chilien de démissionner en bloc et qu'elle rendra publique dans les 72 heures la composition du nouveau gouvernement.Durée: 00:49.

Le président chilien Sebastián Piñera a effectué cette semaine un rémaniement ministériel, alors que les manifestations continuent dans tout le pays. © Parker Song/Pool via REUTERS Le président chilien Sebastián Piñera a effectué cette semaine un rémaniement ministériel, alors que les manifestations continuent dans tout le pays.

Au Chili, la presse est assez sceptique ce mardi au lendemain de l’annonce par le président Sebastian Piñera d’un remaniement ministériel après 10 jours de contestation. La Tercera note que l'âge moyen des ministres a baissé de 3 ans, ce que le président chilien décrit comme un « changement de génération ». Aucun changement, selon le journal chilien, en ce qui concerne la formation des ministres. Ils restent, à une exception, le produit de l'éducation privée.

Émeutes au Chili : les raisons de la gronde

  Émeutes au Chili : les raisons de la gronde Après la mort d'au moins sept personnes lors d'affrontements ce week-end, le gouvernement chilien a étendu l'état d'urgence à de nombreuses villes du du pays. Une flambée de violences que des spécialistes du Chili expliquent. "Nous sommes en guerre contre un ennemi puissant, implacable", a déclaré dimanche 20 octobre le président chilien, Sebastian Piñera. Couvre-feu, état d’urgence, déploiement de militaires dans les villes, le Chili a brutalement basculé depuis trois jours dans un climat de violences. Après la mort d'au moins sept personnes lors d'affrontements et d'incendies criminels ce week-end, les autorités ont drastiquement durci le ton.

Paul Bérenger s’en prend violemment à un Pravind Jugnauth « sans envergure » - Продолжительность: 5:09 ION News 62 998 просмотров. Face à la «mafia» au pouvoir, Bhadain prône la gouvernance au sein d’un nouveau parti - Продолжительность: 12:45 ION News 48 671

Il y a eu l'Equateur, puis le Liban, l'Iraq à nouveau et, bien entendu, il y a le Chili . Partout le même ras-le-bol contre un ordre injuste et une classe

Pour EL Mostrador, « bien que le Président ait changé deux des trois noms au niveau du Comité politique et entièrement renouvelé les portefeuilles des finances, de l'économie et du travail », ce remaniement « n'a pas été accompagné de nouvelles propositions (...) autre que le paquet de mesures annoncé la semaine dernière. (...) Le président ne veut toujours pas voir que le problème est politique et pas seulement économique, qu'il ne sera pas résolu avec une simple liste de supermarché ». Notez que les travailleurs de la mine d'Escondida, la plus grosse mine de cuivre au monde, ont débuté aujourd'hui une grève de 24h pour appuyer ce mouvement contre les mesures économiques et sociales du gouvernement Pinera. C'est ce qu'indique BioBioChile.

Au Chili, la fronde sociale ne faiblit pas

  Au Chili, la fronde sociale ne faiblit pas Douze personnes sont mortes dans les manifestations et émeutes qui ont éclaté après la naissance d'une fronde sociale au Chili.

Profitez des vacances pour évaluer la quantité de sommeil dont il a réellement besoin. «C’est une période sans contrainte, explique Sylvie Et si ses troubles du sommeil étaient liés au stress? Si votre ado vous confie avoir quelques angoisses, vous pouvez faire appel à des techniques de relaxation ou

Pourquoi la livraison des vaccins contre le Covid-19 est un immense défi logistique. Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Violations des droits de l’homme

Parmi les ministres sortants figure le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité. Ce dernier est très controversé depuis le début de la contestation au cours de laquelle au moins 20 personnes sont mortes et plus de mille ont été blessées. Les accusations de violation des droits de l'homme se sont multipliées : tirs au plomb par les forces de l'ordre, torture, tabassage et violences sexuelles. La Tercera note qu'au total, « l'Institut national des droits de l'homme a recensé 19 plaintes pour violences sexuelles commises contre des civils par des agents de l'État depuis le début de l'état d'urgence ». Les victimes présumées sont surtout des femmes et des enfants. Le journal rappelle que face à la multiplication de ces accusations, l'ex présidente chilienne, Michelle Bachelet, aujourd'hui haut-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, a décidé d'envoyer une mission dans le pays. Cette dernière a commencé à travailler lundi et restera trois semaines sur place.

Chili : le président réunit les partis pour trouver une issue à la crise sociale

  Chili : le président réunit les partis pour trouver une issue à la crise sociale Depuis la fin de la dictature du général Augusto Pinochet, c'est la première fois que des militaires patrouillent dans les rues. © AFP Sebastián Piñera, le président du Chili, le 21 octobre 2019 Le président chilien Sebastián Piñera réunit ce mardi les partis politiques pour tenter de trouver une issue à la violente crise sociale qui secoue le Chili depuis cinq jours et a fait quinze morts. Alors que de nouvelles manifestations et des grèves étaient annoncées, le président conservateur qui jugeait dimanche son pays "en guerre" a changé de ton.

Bonjour, excusez-moi, je commence mon entrée dans ce groupe par des demandes. Je cherche "Coups de tête" de Sébastien Bataille, ,l'Evangile tel qu'il m'a été révélé, de Maria Valtorta, et "Pépé la Boulange" (livre pour enfants) d'Yvon Mauffrey. Si vous avez l ' un de ceux-là, je suis preneuse.

Sa mère ouvrit la porte, considéra le déluge un bon moment, sans rien dire, soupira, vint à la grande armoire qui occupait tout le côté de la cuisine, l'ouvrit et en Plus tard, elle serait donc institutrice. Elle aurait des livres toute sa vie. Elle étudierait tant qu'il lui plairait. Elle ferait un grand voyage peut-être

Au nord du Chili, en Bolivie, des manifestations anti et pro-Evo Morales ont fait des blessés lundi. Le président bolivien qui a été réélu il y a une semaine lors d'un scrutin controversé. « La lutte entre les secteurs liés au gouvernement et ceux qui dénoncent la fraude électorale s'aggrave », écrit La Razon. « A Santa Cruz, 30 personnes auraient été blessées, dont une grièvement. A La Paz, il y a eu des affrontements dans plusieurs endroits, ainsi que dans la ville de Cochabamba », les trois villes les plus peuplées de Bolivie.

Haïti : 7e semaine de paralysie

Gotson Pierre, fondateur du réseau alternatif d'information Alterpresse.org, revient sur les conséquences du mouvement de protestation qui réclame la démission du président Jovenel Moïse.

Argentine : la transition commence

La presse du continent évoque aussi la première rencontre entre Alberto Fernandez, vainqueur de la présidentielle dimanche, et l'actuel président Mauricio Macri. Un premier contact qui s'est déroulé dans de bonnes conditions selon la presse. Ce n'était pas gagné car les deux hommes, jusqu'ici, ne se parlaient pas. « Mauricio Macri et Alberto Fernandez ont donc entamé la transition par une rencontre d'une heure à la Casa Rosada », écrit Pagina12. La transition « culminera avec le transfert du pouvoir le 10 décembre ». Le journal précise que plusieurs délégués ont été nommés des deux côtés pour maintenir le lien désormais entre l'équipe sortante et la nouvelle équipe.

Au Chili, plus d'un million de manifestants mettent le gouvernement sous pression

  Au Chili, plus d'un million de manifestants mettent le gouvernement sous pression Plus d'un million de personnes ont manifesté vendredi au Chili, au cours d'un mouvement historique pour protester contre les inégalités sociales. Une semaine après le déclenchement d'une vague de contestation sans précédent depuis des décennies dans un pays considéré comme un des plus stables d'Amérique latine, la mobilisation ne cédait pas.La gouverneure de la région de Santiago, Karla Rubilar, a fait part de son "émotion" face à la participation massive à cette manifestation qui a réuni, selon elle, "plus d'un million de personnes à Santiago et différentes régions du pays".

Etats-Unis : un pas de plus vers l'impeachment

Après des semaines d'enquête privée, les démocrates de la Chambre des représentants entendent voter jeudi « pour amorcer une phase publique de l'enquête » d'impeachment contre le président Donald Trump, explique le New York Times. Concrètement, ajoute le Washington Post, cela va « forcer les députés à se prononcer publiquement en faveur ou contre l'enquête et à dicter les règles de la prochaine étape ». « Ce vote, analyse le journal, est la mesure la plus tangible que les démocrates aient prise jusqu'à présent ». « Cela posera également, anticipe le Washington Post, un dilemme politique avant les élections de 2020 pour les députés des deux partis qui se présenteront dans des circonscriptions très disputées, sachant que ce vote [de jeudi à la Chambre] sera considéré comme un vote par procuration pour la question plus large de la destitution de Trump ».

Panama : les députés contre le mariage gay

Un mot du Panama, pour finir cette revue de presse. Le pays veut faire inscrire l'interdiction du mariage gay dans la Constitution. L'Assemblée nationale a fait un premier pas en ce sens, raconte La Nacion, journal du Costa Rica. Les députés ont voté un projet de réforme de la Constitution qui préciserait dans l'un de ses articles que « l'Etat ne reconnait que le mariage entre un homme et une femme ». Pour le président d'une association de défense des LGBT cité par le journal, « les députés se sont laissés influencer par les églises évangéliques et catholiques ». Cela fait partie d'une modification plus large de cette Constitution datant de 1972, contre laquelle plusieurs secteurs ont manifesté lundi selon Panama America. Le texte doit à nouveau être étudié par le Parlement l'année prochaine.

Cinéma: «La Cordillère des songes», le Chili volé de Patricio Guzman .
Encore un film sur la mémoire ? Oui, mais sur la mémoire volée par l'exil forcé et la mémoire de la résistance intérieure que Patricio Guzman n'a pas pu filmer. Un film parfaitement raccord avec la révolte qui gronde actuellement au Chili et qui nous raconte les chaînons manquants des manifestations actuelles, le combat des Chiliens de l'intérieur qui n'ont pas baissé les bras, malgré la violence de la répression et des injustices sociales. La Cordillère des songes, Œil d'or du meilleur documentaire au dernier Festival de Cannes, sort mercredi 30 octobre sur les écrans en France.

usr: 1
C'est intéressant!