•   
  •   

Monde Procédure de destitution de Trump: début des auditions publiques le 13 novembre

08:10  07 novembre  2019
08:10  07 novembre  2019 Source:   rfi.fr

La procédure de destitution contre Trump entre mercredi dans une phase publique

  La procédure de destitution contre Trump entre mercredi dans une phase publique L’enquête pour une possible destitution de Donald Trump entre dans une nouvelle phase : les auditions devant les commissions d’enquête seront désormais publiques. Les Américains pourront ainsi suivre les témoignages à la télévision dès mercredi. Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki Cela faisait 21 ans que les Américains n’avaient pas été témoins en direct d’une procédure de destitution. 21 ans depuis l’affaire Bill Clinton et Monica Lewinsky. Et avant cela, la procédure contre Richard Nixon dans l’affaire du Watergate.À chaque fois, les retransmissions télévisées avaient été suivies par des dizaines de millions de téléspectateurs.

Les premières auditions publiques de témoins dans l'enquête en vue de destituer Donald Trump démarreront la semaine prochaine avec des diplomates Les auditions débuteront le 13 novembre avec William Taylor, chargé d'affaires américain à Kiev, et George Kent, un haut responsable du

Les premières auditions publiques de témoins dans l’enquête en vue de destituer Donald Trump démarreront la semaine prochaine avec des diplomates Les auditions débuteront le 13 novembre avec William Taylor, chargé d’affaires américain à Kiev, et George Kent, un haut responsable du

La salle où se dérouleront les premières auditions publiques la semaine prochaine dans le cadre de la procédure de destitution de Donald Trump, au Capitole à Washington. © REUTERS/Joshua Roberts La salle où se dérouleront les premières auditions publiques la semaine prochaine dans le cadre de la procédure de destitution de Donald Trump, au Capitole à Washington.

Les premières auditions publiques dans le cadre de la procédure de destitution du président américain auront lieu la semaine prochaine, mercredi et vendredi. C’est l’ambassadeur en Ukraine Bill Taylor qui sera auditionné le premier. À huis clos, il avait confirmé les pressions exercées par la Maison Blanche sur la présidence ukrainienne.

Avec notre correspondance à Washington, Anne Corpet

C’est le début du grand spectacle : mercredi, des millions d’Américains seront rivés devant leurs écrans de télévision pour assister aux premières auditions publiques par le Congrès de la procédure de destitution. Les démocrates entendent aller vite et frapper fort. Bill Taylor, qui ouvrira le bal, est le premier diplomate à avoir affirmé que Donald Trump a bien exercé un chantage sur son homologue ukrainien pour son propre intérêt politique.

Procédure de destitution: qui est Jim Jordan, le «pare-feu» de Donald Trump?

  Procédure de destitution: qui est Jim Jordan, le «pare-feu» de Donald Trump? Ce vendredi, les auditions publiques dans le cadre de la procédure de destitution du président américain Donald Trump vont reprendre. Des auditions présidées par le démocrate Adam Schiff, devenu la bête noire de Donald Trump. Face à lui Jim Jordan, élu républicain de la Chambre des représentants, fait office de pare-feu pour le président américain. Il est toujours là pour défendre le président américain, et même plus s’il le faut. Et Jim Jordan ne s’en cache pas, même s’il faut pour cela faire preuve de mauvaise foi.

(Washington) Les premières auditions publiques de témoins dans l’enquête en vue de destituer Donald Trump démarreront la semaine prochaine avec Les auditions débuteront le 13 novembre avec William Taylor, chargé d’affaires américain à Kiev, et George Kent, un haut responsable du

Les premières auditions publiques de témoins dans l’enquête en vue de destituer Donald Trump démarreront la semaine prochaine avec des diplomates Les auditions débuteront le 13 novembre avec William Taylor, chargé d’affaires américain à Kiev, et George Kent, un haut responsable du

Adam Schiff, président de la commission du renseignement, espère que sa déposition convaincra les Américains. « Ces auditions publiques donneront la possibilité au peuple américain d’évaluer eux-mêmes la validité des témoins, mais aussi d’apprendre de première main les faits sur la mauvaise conduite du président », explique-t-il.

« Il semble incapable de s’engager dans un chantage »

Ces auditions risquent de fissurer un peu la défense des républicains qui ont toujours nié toute forme de pression sur l’Ukraine. Le plus fidèle allié du président a d’ailleurs évoqué un nouvel argument pour plaider en faveur de Donald Trump : son incohérence. « Ce que je peux vous dire sur la politique de Trump vis-à-vis de l’Ukraine, c’est qu’elle était incohérente. Cela dépend de la personne à qui vous parlez. Il semble incapable de s’engager dans un chantage », justifie Lindsey Graham.

Rudolf Giuliani, l’avocat personnel du président, mis en cause  pour avoir développé un réseau diplomatique parallèle et contraire aux intérêts américains, a pour sa part annoncé qu’il avait recruté trois avocats afin d’assurer sa défense.

À lire aussi : Procédure d'impeachment contre Trump : « l’enquête des démocrates est crédibilisée »

Premier vote au Congrès ce jeudi consacré à l’explosive procédure de destitution contre Trump .
Il fournira la première occasion de mesurer le soutien à la procédure de destitution dans les rangs démocrates et de voir si certains républicains sont prêts à lâcher le locataire de la Maison Blanche. Les élus démocrates du Congrès ont décidé il y a plus d’un mois d’enquêter pour déterminer si Donald Trump a abusé de son pouvoir en demandant à l’Ukraine d’enquêter sur le démocrate Joe Biden, qui pourrait l’affronter lors de la présidentielle de 2020.Les parlementaires de l’opposition ont mené depuis une dizaine d’auditions à huis clos et réclamé de nombreux documents sans avoir procédé à aucun vote.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!