•   
  •   

Monde L'armée iranienne a abattu un drone dans la zone du Golfe

16:10  08 novembre  2019
16:10  08 novembre  2019 Source:   france24.com

Iran: les sanctions américaines entraînent une pénurie de certains médicaments

  Iran: les sanctions américaines entraînent une pénurie de certains médicaments Les sanctions américaines frappent directement l'économie iranienne, mais aussi les médicaments et les produits alimentaires, mais les autorités ont réussi à trouver des parades. Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi Selon les autorités iraniennes, le pays est autosuffisant dans la production de plus de 90% des médicaments. Après une période de pénurie pour certains médicaments et équipements médicaux, les autorités ont réussi à trouver des solutions, comme l'explique un médecin iranien qui a préféré garder l'anonymat : « Pour ce qui est des médicaments iraniens, il n'y a pas beaucoup de problèmes. Les médicaments étrangers manquent.

Téhéran a abattu vendredi un drone "non-identifié" dans la région de Bandar-é Mahchahr, port du sud-ouest de l'Iran donnant sur le Golfe , selon une agence de presse La séquence de six secondes montre la trajectoire lumineuse d'une fusée dans la nuit avant une explosion à très faible altitude.

L ’ armée iranienne a abattu , hier avant l’aube, un drone «infiltré» dans la région de Bandar-é Mahchahr, un port du sud-ouest de l’Iran donnant sur le Golfe Proche de l’Irak, la région de Bandar-é Mahchahr et du port voisin de Bandar-é Emam Khomeiny est une importante zone d ’activités

Un drone RQ-4 Global Hawk de l’armée américaine, le 20 juin 2019. © US Air Force, AFP Un drone RQ-4 Global Hawk de l’armée américaine, le 20 juin 2019.

Téhéran a abattu vendredi un drone "non-identifié" dans la région de Bandar-é Mahchahr, port du sud-ouest de l'Iran donnant sur le Golfe, selon une agence de presse iranienne. L'appareil appartient à une puissance étrangère, selon la même source.

Un drone "non-identifié" a été abattu, vendredi 8 novembre, par l'armée iranienne dans la région de Bandar-é Mahchahr, un port du sud-ouest de l'Iran donnant sur le Golfe, selon des agences iraniennes. "La défense antiaérienne est entrée en action dans la matinée et a détruit" cet appareil qui volait "dans le ciel de Bandar-é Mahchahr", dans la province du Khouzestan, écrit l'agence de presse Isna.

L’influence iranienne en Irak, cible de la colère des manifestants

  L’influence iranienne en Irak, cible de la colère des manifestants Les manifestants irakiens, engagés dans un bras de fer avec la classe politique depuis le 1er octobre, entendent poursuivre leur mouvement jusqu’à "la chute du régime", jugé corrompu et à la solde de l’Iran. Alors que la contestation contre le pouvoir s'est durcie en Irak, avec de nouvelles victimes parmi les manifestants et une grève générale qui paralyse le pays, la colère de la rue cible de plus en plus le puissant voisin iranien. Y compris dans le sud du pays, majoritairement chiite.

L ' armée iranienne a abattu vendredi avant l'aube un drone "infiltré", dans la région de Bandar-é Mahchahr, un port du sud-ouest de l'Iran donnant sur le Golfe Proche de l'Irak, la région de Bandar-é Mahchahr et du port voisin de Bandar-é Emam-Khomeiny est une importante zone d 'activités

L ' armée iranienne a abattu vendredi un drone «non-identifié» dans la région de Bandar-é Mahchahr, un port du sud-ouest de l'Iran donnant sur le Golfe , selon des agences Washington a reconnu avoir perdu un drone , mais affirmé que l'appareil se trouvait dans l 'espace aérien international.

L'Iran a en outre affirmé que le drone en question appartenait à une puissance étrangère, a rapporté l'agence de presse d'État IRNA

L'appareil a été abattu à l'aide du système de missiles Mersad, selon l'agence Tasnim, proche des ultraconservateurs et généralement bien informée sur les questions de défense

Précédemment

En juin dernier, Téhéran avait neutralisé un drone américain alors qu'il venait d'entrer dans l'espace aérien iranien dans la province côtière d'Hormozgan, dans le sud du pays. Il s'agissait d'un RQ-4 Global Hawk, l'un des plus importants aux États-Unis. Aucune photo ni aucune vidéo n'a été publiée sur l'incident.

À la suite de cet incident, le président américain Donald Trump avait dit avoir annulé à la dernière minute des frappes de représailles, afin de ne pas provoquer de lourdes pertes humaines.

Golfe: la coalition navale dirigée par les États-Unis lance ses opérations

  Golfe: la coalition navale dirigée par les États-Unis lance ses opérations Une coalition navale formée par Washington a officiellement lancé jeudi 7 novembre à Bahreïn ses opérations pour protéger le transport maritime dans les eaux du Golfe, essentielles à l'approvisionnement en pétrole de la planète et théâtre d'attaques contre des pétroliers cet été. Washington avait appelé à créer l'International Maritime Security Construct (IMSC) avec ses partenaires régionaux, dont l'Arabie saoudite, après une série d'attaquesWashington avait appelé à créer l'International Maritime Security Construct (IMSC) avec ses partenaires régionaux, dont l'Arabie saoudite, après une série d'attaques dans le Golfe attribuées par les Américains à l'Iran, qui nie.

L ’ armée iranienne a abattu vendredi un drone « non-identifié » dans la région de Bandar-é Mahchahr, port du sud-ouest de l’Iran donnant sur le Golfe , selon l’agence iranienne de presse Isna. L’appareil a été abattu à l’aide du système de missiles Mersad, au-dessus du territoire iranien

Un drone «étranger» abattu au-dessus du golfe Persique. Plus tôt dans la journée, les forces de défense antiaérienne iranienne ont abattu un drone près du port de Bandar-e Mahshahr, dans le sud-ouest du pays. Les autorités iraniennes ont par la suite confirmé ces informations, précisant qu'il.

La tension entre les États-Unis et l'Iran atteint de nouveaux pics depuis six mois, sur fond d'escalade militaire dans le Golfe et de frictions autour du programme nucléaire iranien.

Washington a appelé jeudi la communauté internationale à prendre des mesures "sévères" pour faire pression sur l'Iran après la reprise par ce pays de ses activités d'enrichissement d'uranium dans une usine souterraine. Téhéran entend ainsi riposter au retrait américain, en 2018, de l'accord sur le nucléaire iranien, et au rétablissement des sanctions économiques américaines.

Avec AFP



AUSSI SUR MSN : Nucléaire iranien : Téhéran reprend l'enrichissement d'uranium dans son usine de Fordo

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Ces chercheurs utilisent des drones IA pour suivre la faune en toute sécurité .
À la fin des années 90, les défenseurs de la faune Zoe Jewell et Sky Alibhai étaient aux prises avec une réalisation troublante. Le couple avait étudié les populations de rhinocéros noirs au Zimbabwe, et ils ont passé une bonne partie de leur temps à tirer sur les animaux avec des fléchettes tranquillisantes et à poser des colliers radio autour du cou.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!