•   
  •   

Monde RDC: le retard dans les nominations des agents de l'État créent des troubles

04:05  09 novembre  2019
04:05  09 novembre  2019 Source:   rfi.fr

Marseille : un centre des impôts fermé, les agents exercent leur droit de retrait après des menaces de mort

  Marseille : un centre des impôts fermé, les agents exercent leur droit de retrait après des menaces de mort Un contribuable a menacé de mort un agent de ce centre après avoir fait plusieurs heures de queue. © Fournis par France Télévisions Une vingtaine d'agents du centre des impôts Sadi Carnot à Marseille exercent leur droit de retrait vendredi 8 novembre, selon le correspondant de franceinfo sur place.

Des agents de l ' État congolais auraient participé à l'organisation de la mission qui a coûté la vie à deux experts de l 'ONU en mars 2017. Le scénario dessiné au fil des audiences par l’auditeur militaire, comme dans le rapport du comité d’enquête de l ’ONU, laisse entendre que les experts

A ce jour, trois agents de l ' Etat ont été formellement arrêtés. Il s’agit notamment des inspecteurs de la direction générale des Migrations, José Tshibuabua et Thomas Nkashama. Ce sont eux qui ont menti aux experts pour les amener jusqu'au lieu de leur assassinat.

RDC, Kinshasa, vue de la ville (illustration), janvier 2019. © John Wessels/Bloomberg via Getty RDC, Kinshasa, vue de la ville (illustration), janvier 2019.

Le retard dans les nominations des agents et mandataires de l’État commence à gêner son bon fonctionnement. C’est vrai pour les entreprises publiques, le secteur judiciaire, la diplomatie ainsi qu'au sein même des ministères. Exemple au ministère délégué en charge des affaires coutumières où des employés recrutés par l’ancien ministre accusent le nouveau titulaire de violer la loi et de détourner leur salaire.

Benjamin Sidiboy est le coordonnateur adjoint de la cellule d’appui technique du ministère en charge des affaires coutumières. Nommé par l’ancien ministre sur base d’un arrêté, il dit être resté en fonction, alors que d’autres touchent son salaire depuis deux mois. « Il n'y a ni arrêté nous remplaçant, ni même les mots du ministre nous demandant de ne pas travailler en attendant qu'il prenne son arrêté. Le gouvernement a demandé au ministre de donner des listes des cabinets et non des cellules techniques. »

Au Gabon, les agents des impôts en grève illimitée

  Au Gabon, les agents des impôts en grève illimitée Chargés de collecter les recettes de l’État, les fonctionnaires gabonais des impôts sont en colère. Le retard s'accumule pour le paiement de leur prime. Au Gabon, les agents des impôts ont voté à l'unanimité pour une grève générale illimitée à compter de ce lundi 11 novembre. À l’origine du mouvement, des retards chroniques dans le paiement d’une prime de motivation. « Le dernier jour ouvrable du mois devait être celui retenu pour le paiement des primes. Nous constatons pour le regretter que, jusqu’au 11, les primes ne sont pas payées.

Les nouveaux dirigeants de la Gécamines auront la lourde charge de poursuivre la réforme du système impulsée en février 2018 et destinée à faire de la Gécamines un véritable meneur de projets miniers Il y a notamment le problème épineux des salaires des agents et celui de l ’ état des voies ferrées

En République démocratique du Congo, une série de nominations fait polémique. En cause : quatre ordonnances qui nomment un peu plus d'une centaine de . Nous avons analysé ces nominations . Nous nous sommes rendu compte que la plupart d’entre elles sont totalement fantaisistes.

« Faux », rejette le ministre joint par RFI. Pour Michel Mvunzi Meya, les membres de cette cellule, vingt-et-un au total, font partie du personnel politique qui aurait dû quitter les lieux à l’entrée en fonction du nouveau gouvernement.

Ce que dément Valery Madianga, de l'Observatoire de la dépense publique. Pour ce dernier, la procédure enclenchée par le ministre est « illégale ». « Le ministre qui arrive ne peut pas changer l'ossature de ces services publics qui a un problème de moralité parce qu'il y a la continuité de l'État. »

Pour l’ONG congolaise spécialisée dans le contrôle des finances publiques, les dépenses extra-budgétaires pour la constitution de cabinets pléthoriques ne sont pas un phénomène nouveau. « Cette situation ne date pas d'aujourd'hui. Un ministre peut passer deux, trois ou quatre mois à travailler avec un personnel qui n'est pas formellement nommé. »

Il n’y a pas que la société civile qui demande une meilleure gestion des affaires de l’État. Des bailleurs de fonds comme le FMI et la Banque mondiale ont demandé que la chaîne des dépenses publiques soit respectée.

Education nationale : 58 agents se sont suicidés au cours de l’année scolaire 2018-2019 .
Depuis la rentrée de septembre, 11 agents de l’Education nationale se sont également donné la mort.Ces chiffres ont été annoncés lors d’un CHSCT extraordinaire (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail). Une réunion organisée à la demande des syndicats, et consacrée à la souffrance au travail à l’école primaire, au collège et au lycée, un mois et demi après le suicide de Christine Renon, une directrice d’école de Pantin (Seine-saint-Denis).

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!