•   
  •   

Monde Les vidéos qui attestent de l’escalade de la violence à Hong Kong

22:05  12 novembre  2019
22:05  12 novembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Hong Kong : trois parlementaires de l'opposition arrêtés par la police

  Hong Kong : trois parlementaires de l'opposition arrêtés par la police Les parlementaires sont accusés de violences commises en mai dernier au Parlement après l'annonce du projet permettant des extraditions vers la Chine. Le projet a été retiré depuis. © Fournis par France Télévisions La police de Hong Kong a annoncé samedi 9 novembre avoir arrêté trois parlementaires de l'opposition et a demandé à quatre autres de se présenter au commissariat pour être placés en état d'arrestation. Les parlementaires arrêtés risquent jusqu'à un an de prison.

  Les vidéos qui attestent de l’escalade de la violence à Hong Kong © Copyright 2019, L'Obs

La violence s’intensifie à Hong Kong où la mobilisation pro-démocratie dure depuis cinq mois. Retour sur deux faits tragiques qui ont marqué les esprits lundi 11 novembre : un manifestant sur lequel un policier a tiré à bout portant, et un homme transformé en torche vivante lors d’une altercation avec des militants pro-démocratie.

> Voir notre vidéo

Carrie Lam, la « marionnette de Pékin » victime de son allégeance

La première vidéo montre un policier qui tire à bout portant sur un manifestant pro-démocratie, lors d’une manifestation dans le quartier de Sai Wan Ho. Si le blessé a réussi à se relever au bout de quelques minutes, les images qui ont le plus circulé sont celles où on le voit à terre, juste après le tir, baignant dans le sang, et qui ont fait craindre pour sa vie. Leur diffusion sur les réseaux sociaux a fait descendre de nombreux employés dans la rue.

La police tire sur des manifestants à Hong Kong

  La police tire sur des manifestants à Hong Kong La police de Hong Kong a ouvert le feu contre des manifestants lundi, blessant au moins l'un d'entre eux, ont rapporté des médias locaux, alors que de nouveaux heurts ont éclaté dans la région administrative spéciale. D'après la hongkongaise, des officiers de police ont tiré à balles réelles en direction des contestataires dans l'est de Hong Kong, lundi 11 novembre. Un manifestant a été blessé, a indiqué Cable TV. Sur des vidéos partagées surSur des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on peut voir un manifestant gisant au sol dans une mare de sang.

La seconde vidéo est d’une extrême violence. Elle montre un homme en train de se quereller avec des manifestants pro-démocratie. Il va finir par être aspergé d’un liquide inflammable et transformé en torche humaine. Il a été hospitalisé dans un état critique.

Hong Kong, Chili, Liban… la mondialisation de la colère

Après cette journée de lundi qui restera comme l’une des plus violentes depuis le début de la mobilisation, la tension n’est pas retombée ce mardi où des affrontements entre des manifestants et la police se sont déroulés jusque dans la soirée dans le quartier des affaires de Hong Kong et, pour la première fois, sur différents campus universitaires.

Hong Kong : les images de l’intérieur du campus de PolyU occupé par les manifestants .
VIDEO. Une centaine de manifestants sont toujours retranchés dans le campus.Selon la cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam, une centaine de protestataires seraient toujours retranchés mardi dans le campus de l’Université polytechnique de Hong Kong. Elle a appelé vivement les derniers manifestants à se rendre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!