Monde: Éthiopie: 78 personnes inculpées suite au coup d'État manqué en Amhara - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Éthiopie: 78 personnes inculpées suite au coup d'État manqué en Amhara

08:05  14 novembre  2019
08:05  14 novembre  2019 Source:   rfi.fr

CAN 2021 – Côte d’Ivoire : Les 24 pour le Niger et l’Ethiopie, avec Ibrahim Traoré, sans Seri

  CAN 2021 – Côte d’Ivoire : Les 24 pour le Niger et l’Ethiopie, avec Ibrahim Traoré, sans Seri Ibrahim Traoré, le milieu de terrain du Slavia Prague, a été convoqué par le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Ibrahim Kamara, en vue des rencontres des éliminatoires de la CAN 2021 contre le Niger et l'Ethiopie.Ibrahim Traoré, le milieu de terrain du Slavia Prague, a été convoqué par le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Ibrahim Kamara, en vue des rencontres des éliminatoires de la CAN 2021 contre le Niger et l'Ethiopie.

En Éthiopie , les autorités ont dénoncé une tentative de coup d ’ État , dans la nuit de samedi à dimanche 23 juin, dans la région d’ Amhara , l’un des neuf États que compte l’ Éthiopie . Au moins quatre personnes ont été tuées.

L’ Éthiopie est un État fédéral. L’opération a échoué et la situation est sous contrôle, a affirmé le chef du gouvernement, expliquant que plusieurs officiers avaient été visés ainsi que des représentants de la région Amhara , lors d'une réunion dans la capitale, Bahir Dar. Les dernières informations font état de

Scène de rue à Lalibela, dans la région Amhara, au nord de l'Ethiopie, le 2 février 2019 (image d'illustration). © REUTERS/Thomas Mukoya Scène de rue à Lalibela, dans la région Amhara, au nord de l'Ethiopie, le 2 février 2019 (image d'illustration).

Le 22 juin dernier, le président de l’État régional Amhara avait été tué avec deux autres hauts responsables. Quelques heures plus tard, le chef d'état-major de l'armée fédérale tombait à son tour à Addis-Abeba, sous les balles de son garde du corps. Après plus de cinq mois d'enquête, les autorités éthiopiennes affirment que la cible suivante était le chef d'état-major adjoint.

Les enquêtes sur les assassinats politiques de la fin juin sont terminées. C'est le ministre de la Justice fédéral qui en a fait l'annonce ce mercredi 13 novembre. Le procureur général confirme qu'il s'agissait bien d'une tentative de coup d'État.

Trump se pose en médiateur dans la «longue dispute» du barrage du Nil Bleu

  Trump se pose en médiateur dans la «longue dispute» du barrage du Nil Bleu Donald Trump a reçu les représentants de l'Égypte, du Soudan et de l'Éthiopie à Washington, au sujet du barrage sur le Nil Bleu, au coeur des tensions entre les trois pays. Le Caire craint que la construction de cet ouvrage, entamée par l’Éthiopie, n'entraîne une réduction drastique de son approvisionnement en eau. Le président américain a décidé de s’investir pour tenter de trouver une solution. Avec notre correspondant à Washington, DonaldAvec notre correspondant à Washington,  Donald Trump

► Éthiopie : une « tentative de coup d ’ Etat régional » et non fédéral. La région Amhara est à l’image de l’ensemble du pays, tiraillée entre groupes Abiy Ahmed est arrivé au pouvoir à la suite d’une alliance entre hommes politiques des deux grands blocs, Amhara et Oroumo, avec une volonté plutôt

L’ Éthiopie est en deuil, l’esprit rempli de questions sous les drapeaux en berne. Dimanche, le premier ministre, Abiy Ahmed a évoqué, en guise d’explications, une «tentative de coup d ’ État » contre l’exécutif de l’une des neuf provinces du pays, l’ Amhara .

Selon lui, 110 personnes auraient suivi un entraînement spécifique en préparation de ces attaques. Berhanu Tsegayé affirme qu'elles proviennent principalement de la région Amhara mais également de la capitale fédérale, et de régions méridionales ou occidentales du pays.

La police a saisi des armes, des téléphones portables, de la monnaie locale et étrangère ainsi que des véhicules. 22 comptes bancaires ont été gelés. En tout, 78 personnes vont être inculpées d'ici la fin de la semaine selon la télévision officielle Fana.

Asaminew Tsigé désigné comme tête pensante du complot

D'après le ministre de la Justice fédéral, la tête pensante du complot était bien Asaminew Tsigé. Ce militaire a fait de la prison du temps des prédécesseurs d'Abiy Ahmed. Il avait ensuite bénéficié d'une amnistie et était devenu chef de la sécurité de la région Amhara. Radicalisé, nationaliste, il aurait donc selon les autorités planifié un coup contre le pouvoir régional qui s'apprêtait apparemment à l'arrêter.

De nombreux militants amharas contestent cependant cette version. Asaminew Tsigé est vu comme un héros victime d'un jeu politique orchestré par le Premier ministre pour affaiblir le camp nationaliste amhara.

Référendum Sidama en Éthiopie: une journée de vote dans le calme .
Les électeurs de la province essentiellement rurale des «Nations, nationalités et peuples du Sud» - qui représentent 4% des 105 millions d'Éthiopiens - se sont rendus aux urnes ce mercredi 20 novembre. L'enjeu est la création d'un nouvel État Sidama dans l'ensemble multinational qu'est l'Éthiopie. Mercredi 20 novembre, aux premières heures du jour, de longues files ont commencé à se former devant les bureaux de vote. Les opérations se sont déroulées dans le calme toute la journée, selon les premiers rapports des observateurs de la société civile et l'autorité électorale (NEBE).

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 6
C'est intéressant!