•   
  •   

Monde Affaire Epstein : le prince Andrew dit n'avoir "aucun souvenir" de son accusatrice

16:10  16 novembre  2019
16:10  16 novembre  2019 Source:   francetvinfo.fr

Le prince Andrew sort de son silence : il n'a «aucun souvenir» de son accusatrice

  Le prince Andrew sort de son silence : il n'a «aucun souvenir» de son accusatrice Dans une interview exclusive accordée à la BBC, le prince Andrew est revenu sur son amitié avec l'homme d'affaires Jeffrey Epstein. Le fils de la reine Elizabeth II a donné sa vérité sur son accusatrice. Le prince Andrew sort enfin du silence. Après avoir botté en touche pendant plusieurs mois, le duc d'York a accepté de se livrer sur son amitié avec le milliardaire américain Jeffrey Epstein. L'homme d'affaires, accusé de pédophilie et de prostitution de mineurs, s'est suicidé en prison en août dernier. L'ex-mari de Sarah Ferguson a accordé un entretien exclusif à la BBC pour donner sa vérité.

"Je n ' ai aucun souvenir d 'avoir jamais rencontré cette femme", a déclaré le deuxième fils de la reine d'Angleterre Elizabeth II au sujet de Virginia Roberts Dans son interview avec la BBC, le prince Andrew affirme qu'il s'en veut "tous les jours" d'avoir continué à fréquenter Jeffrey Epstein après sa

« Je n ’ ai aucun souvenir d ’avoir jamais rencontré cette femme », a déclaré le deuxième fils de la reine d’Angleterre Élisabeth II au Dans son interview avec la BBC, le prince Andrew affirme qu’il s’en veut « tous les jours » d’avoir continué à fréquenter Jeffrey Epstein après sa libération en 2010.

Le fils d'Elisabeth II a été interviewé par la BBC.

  Affaire Epstein : le prince Andrew dit n'avoir © Fournis par France Télévisions

"Aucun souvenir." Mis en cause dans l'affaire Epstein, le prince Andrew a affirmé qu'il ne se souvenait pas avoir rencontré la femme qui l'accuse d'agressions sexuelles lorsqu'elle était mineure. "Je n'ai aucun souvenir d'avoir jamais rencontré cette femme", a-t-il déclaré au sujet de Virginia Roberts - épouse Giuffre. Le deuxième fils de la reine d'Angleterre, Elizabeth II, était interrogé par la BCC pour l'émission Newsnight, diffusée le samedi soir et dont certains extraits ont été dévoilés vendredi 15 novembre.

Affaire Epstein : le prince Andrew dément les accusations contre lui

  Affaire Epstein : le prince Andrew dément les accusations contre lui Le deuxième fils de la reine d'Angleterre est accusé par Virginia Roberts de l'avoir forcée à avoir des relations avec lui dans le cadre de l'affaire Epstein.

Le prince Andrew , mis en cause dans l' affaire Epstein , a affirmé qu'il ne se souvenait pas avoir rencontré une femme qui l'accuse d'agressions sexuelles lorsqu'elle était mineure, selon des extraits d'un entretien avec la BBC dévoilés vendredi soir. "Je n ' ai aucun souvenir d 'avoir jamais rencontré

Le prince Andrew , mis en cause dans l' affaire Epstein , ne se souvient pas avoir rencontré une femme qui l'accuse d'agressions sexuelles lorsqu'elle était mineure. Le deuxième fils d'Elizabeth II l' a dit dans un entretien à la BBC. Virginia Roberts évoque notamment un séjour sur l'île privée

Virginia Roberts, l'une des plaignantes dans l'affaire Epstein, a affirmé avoir été forcée d'avoir des relations sexuelles avec le prince Andrew à Londres en 2001, alors qu'elle avait 17 ans, puis à deux autres reprises, à New York et sur l'île privée du financier américain dans les Caraïbes.

Le prince "sait exactement ce qu'il a fait et j'espère qu'il va être honnête", avait-elle déclaré après une audience, fin août à New York, où 15 autres plaignantes ont été entendues par la justice américaine. Les poursuites contre le financier Jeffrey Epstein se sont éteintes peu après, du fait de son suicide.

Jamais "vu" ni "soupçonné" d'abus sexuels

Egalement dans son interview à la BBC, le prince Andrew affirme qu'il s'en veut "tous les jours" d'avoir continué à fréquenter Jeffrey Epstein après sa libération en 2010. Le financier avait purgé une peine de prison après avoir été condamné en 2008, pour avoir conduit des jeunes filles à se prostituer en Floride.

Embourbé dans l'affaire Epstein, le prince Andrew "met fin à ses engagements publics"

  Embourbé dans l'affaire Epstein, le prince Andrew Le second fils de la reine est accusé de ne pas avoir pris ses distances avec le financier américain, accusé de pédophilie et retrouvé mort en prison. © afp.com/Lillian SUWANRUMPHA Le prince Andrew prononce un discours en marge d'une réunion de l'ASEAN, à Bangkok, le 3 novembre 2019. Le prince Andrew, second fils de la reine Elizabeth II, embourbé dans une polémique sur ses liens avec le financier américain Jeffrey Epstein, qui s'est suicidé en prison alors qu'il était poursuivi pour exploitation sexuelle de mineures, a annoncé mercredi cesser ses fonctions publiques.

"Je n ' ai aucun souvenir d 'avoir jamais rencontré cette femme" Il a été trouvé mort le 10 août dans la cellule de sa prison new-yorkaise Mis en cause dans la presse britannique, le prince de 59 ans avait affirmé fin août n ' avoir jamais "vu" ou "soupçonné" d'abus sexuels de la part de Jeffrey Epstein .

Cet échange aurait eu lieu le 26 juillet, soit le lendemain de l'appel controversé lors duquel M. Trump a demandé à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky d'enquêter sur le démocrate Joe Biden, bien placé pour Affaire Epstein . Le prince Andrew dit n ' avoir « aucun souvenir » de son accusatrice .

Mais, accusé d'agressions sexuelles sur mineures, Jeffrey Epstein avait été de nouveau arrêté et inculpé début juillet 2019 pour avoir organisé, pendant plusieurs années, un réseau constitué de dizaines de jeunes filles sous son emprise, avec lesquelles il avait des rapports sexuels dans ses nombreuses propriétés, notamment à Manhattan et en Floride.

Il a été trouvé mort le 10 août dans la cellule de sa prison new-yorkaise, après s'être pendu. A plusieurs reprises, le palais de Buckingham a démenti tout comportement inapproprié de la part du prince Andrew, qui avait affirmé fin août n'avoir jamais "vu" ou "soupçonné" d'abus sexuels de la part de Jeffrey Epstein.

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Diviser pour mieux régner : comment le prince William orchestre la guerre à Buckingham Palace .
Diviser pour mieux régner : comment le prince William orchestre la guerre à Buckingham PalaceMais ce week-end, le « Sunday Times » en a dévoilé un peu plus sur les coulisses de cette démission royale, et apprend que le prince William a orchestré en secret pour faire bannir son oncle, le prince Andrew. Le prince William n’aurait jamais été un grand fan de son oncle, et aurait fait pression pour ce dénouement, jugeant que c’était « la chose à faire » suite au comportement du prince Andrew. « William est de plus en plus impliqué dans les décisions concernant l’institution monarchique », précise une source.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!