Monde: Présidentielle en Algérie : le lancement de la campagne électorale - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Présidentielle en Algérie : le lancement de la campagne électorale

10:15  17 novembre  2019
10:15  17 novembre  2019 Source:   msn.com

Algérie: manifestation massive contre la présidentielle à 48h de la campagne

  Algérie: manifestation massive contre la présidentielle à 48h de la campagne Pour la 39e semaine de suite, ce vendredi était un jour de mobilisation en Algérie. À moins d’un mois de l’élection présidentielle, et à l'avant-veille du coup d'envoi de la campagne électorale, les Algériens ont encore manifesté par milliers. Ils demandaient un changement du système à la tête de l'État et s’opposaient à la tenue du scrutin dans les conditions actuelles. La pluie ne les a pas découragés. Des milliers de personnes sont de nouveau descendues dans les rues vendredi, dans la capitale comme à Oran et Constantine, les deux autres principales villes d'Algérie, pour cette 39e semaine de mobilisation.

Le président de la Commission électorale leur a en tout cas demandé de bien se comporter pendant ces 15 jours. Sur la radio et la télévision Mais comme avant les législatives d'avril dernier, cette campagne va se dérouler sur fond d'inquiétude, car tous les électeurs sont loin d'avoir leurs cartes.

Lancement des campagnes de prise en charge médicale dans les zones reculées. Décès de l ’ambassadeur du Royaume de Jordanie en Algérie . La campagne électorale pour l’élection présidentielle du 12 décembre débutera officiellement dimanche le 14 novembre 2019 et mettra en

Les candidats à l'élection présidentielle signent la charte d'éthique le 16 novembre 2019, à Alger. © Capture France 24 Les candidats à l'élection présidentielle signent la charte d'éthique le 16 novembre 2019, à Alger. La campagne présidentielle en Algérie débute ce dimanche comme prévu par les autorités de transition. Les cinq candidats retenus officiellement ont signé une charte d'éthique des pratiques électorales.

Le coup d'envoi de la campagne électorale en Algérie a été donné dimanche 17 novembre. Elle va durer jusqu'au 12 décembre, date de l'élection. Et ce malgré les manifestations populaires pour demander l'arrêt du processus électoral et le départ de l'ensemble de l'équipe en place. Le Hirak, le mouvement de contestation inédit apparu le 22 février, ne semble pas pour l'instant avoir réussi à faire fléchir le pouvoir qui garde son cap.

Présidentielle en Algérie : le lancement de la campagne électorale

  Présidentielle en Algérie : le lancement de la campagne électorale La campagne présidentielle en Algérie débute ce dimanche comme prévu par les autorités de transition. Les cinq candidats retenus officiellement ont signé une charte d'éthique des pratiques électorales. Le coup d'envoi de la campagne électorale en Algérie a été donné dimanche 17 novembre. Elle va durer jusqu'au 12 décembre, date de l'élection. Et ce malgré les manifestations populaires pour demander l'arrêt du processus électoral et le départ de l'ensemble de l'équipe en place. Le Hirak, le mouvement de contestation inédit apparu le 22 février, ne semble pas pour l'instant avoir réussi à faire fléchir le pouvoir qui garde son cap.

À moins d’un mois de l ’élection présidentielle , et à l'avant-veille du coup d'envoi de la campagne électorale , les Algériens ont encore manifesté par milliers. Ils demandaient un changement du système à la tête de l 'État et s’opposaient à la tenue du scrutin dans les conditions actuelles. La pluie ne les a

Le seul qui a tenté de s’adresser de vive voix aux électeurs, c’est Abdelkader Bengrina et il a eu un avant-goût de ce qui l’attend lui et les autres candidats pendant la campagne électorale . Celle-ci, qui devrait démarrer dans quelques jours, s’annonce pour le moins compliquée, voire à hauts risques.

Une charte d'éthique

Samedi, les cinq candidats retenus, parmi lesquels figurent les ex-Premiers ministres de Abdelaziz Bouteflika, Ali Benflis et Abdelmajid Tebboune, des septuagénaires qui font office de favoris, ont signé à Alger une charte d'éthique des pratiques électorales, selon des images diffusées par une chaîne privée à la veille du lancement de la campagne

Présidentielle en Algérie: un début de campagne électorale sous tension

  Présidentielle en Algérie: un début de campagne électorale sous tension La campagne pour la présidentielle du 12 décembre a commencé dimanche en Algérie, mais les cinq candidats ont du mal à la mener comme ils l'entendent. Leurs meetings se tiennent en présence des forces de police, et plusieurs ont été perturbés par des contestataires, opposés à la tenue de la présidentielle dans les conditions actuelles. Meetings interrompus, protestataires devant les salles, slogans hostiles à la présidentielle, voilà à quoi ressemble le début de la campagne pour l'élection du 12 décembre en Algérie.

Avec l'ouverture de la campagne électorale dite "officielle" ce lundi 10 avril 2017, les règles de traitement médiatique changent et ce jusqu'au 21 avril à minuit, l'avant-veille du premier tour de l 'élection. Fini le principe d'"équité" qui tient compte de la représentativité du parti offrant à chaque

La campagne électorale pour l'élection présidentielle du 12 décembre débutera officiellement dimanche prochain et mettra en lice cinq candidats. Il s'agit de l 'ancien chef de gouvernement et président du parti Talaie el Hourriyet, Ali Benflis, l'ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune

Cette charte élaborée par l'Autorité nationale indépendante des élections (Anie) "expose les principes directeurs et les pratiques particulières qui forment le cadre du comportement moral attendu des acteurs et personnes participant au processus électoral". C'est la première fois que des candidats à une élection dans le pays signent une telle charte.

Pourquoi les Algériens rejettent massivement l’élection présidentielle du 12 décembre

  Pourquoi les Algériens rejettent massivement l’élection présidentielle du 12 décembre Depuis le lancement officiel de la campagne présidentielle, des manifestants opposés au scrutin perturbent les meetings électoraux des cinq candidats en lice. © Fournis par France Télévisions La campagne électorale qui a débuté le 17 novembre 2019 en Algérie se déroule dans une ambiance quelque peu agitée. Les meetings des cinq candidats en lice sont perturbés par les opposants malgré une importante protection policière.

(…) Vital Kamerhe, ancien directeur de la campagne électorale 2006 de l ’actuel chef de l ’État sortant Joseph Kabila, rappelle le site, sera obligé de « Contrairement au candidat du FCC (la majorité présidentielle ) qui a opté pour Lubumbashi deuxième ville de la RDC, pour procéder au lancement

Dernier élément de cette drôle de campagne : l’échec du mouvement de renouvellement. À la télévision, le temps de parole des candidats durant « la propagande électorale gratuite » est Exemple : le lancement dans l’arène politique de Rogério Chequer, ex-leader du Mouvement « Vem

Tour à tour, les cinq candidats, qui ont tous participé aux 20 ans de présidence d'Abdelaziz Bouteflika ou l'ont soutenu, ont signé la charte puis pris la parole. Les signataires s'engagent à "s'abstenir de tout propos diffamatoires, insultes, invectives envers un autre candidat ou acteur du processus électoral et toute autre déclaration qu'ils savent être erronée".

Algérie: manifestation nocturne contre la présidentielle du 12 décembre

  Algérie: manifestation nocturne contre la présidentielle du 12 décembre La mobilisation continue, en Algérie, contre la tenue de la présidentielle, le 12 décembre prochain. Mercredi soir, des manifestants sont sortis, à Alger, au 4e jour de la campagne électorale. Les appels ont été lancés sur les réseaux sociaux. Des manifestants sont partis d'un quartier populaire de la capitale, pour converger vers la Grande Poste, dans le centre d'Alger, point de ralliement du mouvement de contestation, le Hirak, avec des slogans devenus habituels, comme « pas de vote ! »Des journalistes présents affirment que des forces de police ont été dépêchées sur place pour les disperser.

Cette instruction intervient dans le sillage d’une campagne sur l’amour du pays lancée à l’occasion du 65e anniversaire du déclenchement de la Guerre de Libération nationale. Elle intervient surtout dans un contexte politique tendu à quelques jours du lancement officiel de la campagne électorale .

Les dépenses de campagne d’un candidat à l’élection du président de la République ne peuvent excéder un plafond de Aux termes de l ’article 193 de la même loi, « tous les candidats à l’élection présidentielle ont droit, dans la limite La campagne électorale débutera officiellement ce dimanche.

La veille, les Algériens sont sortis massivement dans les rues pour dire non au scrutin destiné, selon eux, à recycler le système en place. Le Hirak ne faiblit pas. Après avoir obtenu en avril le départ d'Abdelaziz Bouteflika, le mouvement avait rejeté la présidentielle du 4 juillet qui n'a pas eu lieu faute de candidats.

Le général Ahmed Gaïd Salah, homme fort du pays depuis la démission du président Bouteflika, et le haut commandement militaire refusent depuis des mois toute autre voie de sortie de crise qu'une présidentielle et rejettent la mise sur pied d'institutions de transition réclamée par les manifestants.

Algérie : "Une campagne électorale a minima pour un président a minima"

  Algérie : Chahutés lors de leurs déplacements et de leurs réunions électorales, les candidats à la succession de l'ancien président Abdelaziz Bouteflika font campagne, depuis le 17 novembre, dans un climat de tensions, alors que le Hirak refuse l'organisation du scrutin. Meetings sans public, manifestations contre les candidats, arrestations de protestataires, appels au boycott… La campagne pour la présidentielle du 12—décembre en Algérie, qui s'estMeetings sans public, manifestations contre les candidats, arrestations de protestataires, appels au boycott… La campagne pour la présidentielle du 12—décembre en Algérie, qui s'est ouverte le 17 novembre, se déroule dans un lourd climat de tensions.

Dernière ligne droite, avant l'élection présidentielle prévue dimanche 6 mars 2016 au Bénin. Dans cette campagne , les différentes communautés Dans cette campagne , les différentes communautés religieuses sont très actives. Illustration avec l'Eglise biblique du Saint-Esprit, dont le lieu de culte est

A 48 heures de l 'ouverture de la campagne de la présidentielle prévue le 12 décembre, les Algériens étaient à nouveau massivement dans la rue vendredi pour dire non "Les élections n'auront pas lieu!", ont répondu les manifestants, à deux jours du lancement de trois semaines de campagne électorale .

Des panneaux électoraux ont été recouverts de slogans hostiles au vote, avant même l'affichage des portraits des candidats, selon des images publiées sur les réseaux sociaux.

La Guinée-Bissau se prépare à l'élection présidentielle

  La Guinée-Bissau se prépare à l'élection présidentielle Journée de silence électoral en Guinée-Bissau avant la présidentielle de dimanche. La campagne électorale s’est achevée vendredi soir. 12 candidats sont en lice pour ce scrutin. Malgré des incertitudes fin octobre en raison de la crise politique qui secoue le sommet de l’État, la campagne s’est déroulée sans encombre et le vote se prépare. « Tout est prêt » selon le président de la commission électorale. Le fichier des 760 000 inscrits est le« Tout est prêt » selon le président de la commission électorale. Le fichier des 760 000 inscrits est le même que celui utilisé lors des législatives du mois de mars. Idem pour une partie du matériel, les urnes ou les isoloirs.

À 48 heures de l 'ouverture de la campagne de la présidentielle prévue le 12 décembre, les Algériens étaient à nouveau massivement dans la rue vendredi pour dire « Les élections n’auront pas lieu! », ont répondu les manifestants, à deux jours du lancement de trois semaines de campagne électorale .

Présidentielle : Récupération de moins d'un million de formulaires de souscription de signatures individuelles. président du parti Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid. L'article 144 de la loi organique relative au régime électoral stipule que le retrait du candidat n'est ni accepté ni pris en

Avec AFP

Médias: RSF s'inquiète des pressions sur les journalistes en Algérie .
En Algérie, la pression exercée sur les journalistes inquiète Reporters sans frontières (RSF). Cette semaine, quatre journalistes du journal « Le Temps d'Algérie » ont été suspendus de ce média francophone proche du pouvoir. L'un des quatre journalistes suspendus du quotidien Le Temps d’Algérie avait critiqué la Une du journal, qui portait sur « l’unanimité » des Algériens sur l'importance de l'élection du 12 décembre. Pour Souhaieb Khayati,L'un des quatre journalistes suspendus du quotidien Le Temps d’Algérie avait critiqué la Une du journal, qui portait sur « l’unanimité » des Algériens sur l'importance de l'élection du 12 décembre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 17
C'est intéressant!