Monde: Washington ne juge plus les colonies israéliennes "contraires au droit international" - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Washington ne juge plus les colonies israéliennes "contraires au droit international"

00:10  19 novembre  2019
00:10  19 novembre  2019 Source:   france24.com

Washington se dit "profondément préoccupé" par l'étiquetage "colonies israéliennes"

  Washington se dit "Les circonstances entourant les critères de labellisation [] suggèrent un parti pris anti-israélien", selon le département d'Etat américain.

Mike Pompeo, secrétaire d'Etat des Etats-Unis, a fait savoir que Washington ne considérait plus les colonies israéliennes en Cisjordanie contraires au droit international – à rebours de l'ONU et d'une grande partie de la communauté internationale.

Les Etats-Unis ne considèrent plus contraires au droit international les colonies israéliennes en Cisjordanie, a annoncé lundi 18 novembre le chef de la Cette décision peut être interprétée comme un coup de pouce au premier ministre israélien sortant Benjamin Netanyahu, qui a proposé, pendant

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a fait une déclaration sur les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, le 18 novembre 2019 à Washington. © Yara Nardi, Reuters Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a fait une déclaration sur les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, le 18 novembre 2019 à Washington. Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a affirmé, lundi, que les colonies israéliennes en Cisjordanie n'étaient pas "en soi contraires au droit international". Une déclaration saluée par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Les États-Unis ne considèrent plus que les colonies israéliennes en Cisjordanie

occupée sont "non-conformes" au droit international, a annoncé, lundi 18 novembre, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo. Washington revient ainsi sur la position officielle affichée depuis 1978 par les États-Unis sur cette question.

Washington se dit "profondément préoccupé" par l'étiquetage "colonies israéliennes"

  Washington se dit À Beyrouth, les blocages ont commencé le 12 novembre après un discours du président libanais Michel Aoun jugé «provoquant» dans lequel il a ironisé sur le départ de la classe politique actuelle, réclamé par les manifestants depuis plusieurs mois.

Urgent: Washington ne considère plus les colonies israéliennes comme contraires au droit international , selon Pompeo. Un appel à l’aide et au soutien a également été lancé plus tôt aux ambassades italiennes à l'étranger par le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di Maio.

Urgent: Washington ne considère plus les colonies israéliennes comme contraires au droit international , selon Pompeo. Toutefois, au lieu des 771.000 d’euros attendus, il ne recevra en réalité que 771 euros et 10 centimes, après avoir validé son énième ticket au tabac-presse du village

"Après avoir examiné soigneusement tous les arguments de ce débat juridique, (nous concluons que) l'établissement de colonies de civils israéliens en Cisjordanie n'est pas en soi contraire au droit international", a déclaré Mike Pompeo à des journalistes au département d'État.

Une décision "irresponsable"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est immédiatement réjoui de cette décision de l'administration de Donald Trump, qui "corrige une erreur historique", a-t-il affirmé.

Un porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas a jugé que l'initiative américaine était "en contradiction totale avec le droit international". Le négociateur palestinien Saeb Erekat a dénoncé une décision "irresponsable" et le chef de la diplomatie jordanienne a déclaré que ce changement de ligne de Washington aurait de "dangereuses conséquences".

L’étiquetage "colonie israélienne", une mesure à portée limitée

  L’étiquetage La justice européenne a validé, mardi, l’étiquetage des produits issus des colonies israéliennes dans l’Union Européenne. Une décision d’abord technique mais qui répond aux droits du consommateur, souligne l’universitaire François Dubuisson. Plus d’ambiguïté possible. Les denrées alimentaires issues des territoires occupés par Israël devront désormais en faire mention sur leur étiquette. La Cour de justice européenne (CJUE) a statué, mardi 12 novembre, en faveur de cette législation, suscitant la colère de l’État hébreu qui dénonce une "décision politique".

Urgent: Washington ne considère plus les colonies israéliennes comme contraires au droit international , selon Pompeo. Par ailleurs, près de 80% des ambassadeurs de Bolivie nommés sous Evo Morales ont été démis de leur fonction; il en va de même pour le représentant de la Bolivie à

«Le comportement des États-Unis en mer de Chine méridionale vise à réaliser leur stratégie indopacifique. […] Tout porte à croire qu’à l’avenir également, les États-Unis ne Washington ne considère plus les colonies israéliennes comme contraires au droit international , selon Pompeo.

Une victoire pour Netanyahu

Cette décision américaine est une victoire pour Benjamin Netanyahu et pourrait l'aider dans sa quête compliquée d'un nouveau mandat à la tête du gouvernement israélien. Elle intervient alors que les États-Unis n'ont toujours pas dévoilé un plan de règlement du conflit israélo-palestinien qu'ils promettent depuis des mois.

>> À lire aussi : En Israël, Benjamin Netanyahu promet d'annexer des colonies de Cisjordanie s'il est réélu

Depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2017, Donald Trump a déjà reconnu Jérusalem comme capitale de l'État hébreu et l'annexion par Israël du plateau du Golan.

Les Palestiniens, qui ont rompu leurs discussions avec les Américains depuis la décision sur Jérusalem, jugent que ce plan conçu notamment par le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, est voué à l'échec en raison des positions pro-israéliennes du président des États-Unis.

Avec AFP

Colonies israéliennes : Trump franchit un cap, Nétanyahou jubile .
Le discours lundi soir du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo est une nouvelle étape dans l'approche pro-israélienne des Etats-Unis. Et un nouveau succès diplomatique pour le Premier ministre israélien, dans la tourmente politique. Une nouvelle pelletée de terre sur la «solution à deux Etats», doublée d’un ultime coup de pouce à Benyamin Nétanyahou : lundi soir, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré que les Etats-Unis ne considéraient plus les colonies israéliennes comme illégales au regard du droit international.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!