•   
  •   

Monde Aux États-Unis, plus de 100.000 enfants en détention en lien avec l'immigration

00:10  19 novembre  2019
00:10  19 novembre  2019 Source:   msn.com

États-Unis : la Cour suprême se penche sur l’avenir des «dreamers»

  États-Unis : la Cour suprême se penche sur l’avenir des «dreamers» La Cour suprême américaine doit décider si les 700 000 migrants de moins de 30 ans, les « dreamers », pourront être expulsés du territoire américain, comme le souhaite Donald Trump. Mardi 12 novembre, les avocats des « dreamers » plaidaient leur cause devant la plus haute instance judiciaire du pays. Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet Ils sont près de 700 000 « dreamers » aux États-Unis. Ces jeunes, entrés clandestinement sur le territoire américain lorsqu’ils étaient mineurs, bénéficient aujourd’hui d’un statut provisoire (DACA) accordé par l’administration Obama. Mais Donald Trump entend bien le remettre en cause.

Il a indiqué que les centres de détention hébergeaient au total 15 000 personnes, précisant que leur « Comme nos dirigeants l'ont fait remarquer à maintes reprises, nos installations de détention à court terme Aux États - Unis , les conditions de détention des enfants migrants suscitent l'indignation.

Il a indiqué que les centres de détention hébergeaient au total 15 000 personnes, précisant que leur capacité Donald Trump, qui a fait de la lutte contre l ' immigration clandestine l'une de ses priorités, a annoncé Aux États - Unis , les conditions de détention des enfants migrants suscitent l'indignation.

Les Nations unies ont recensé plus de 100.000 enfants détenus aux États-Unis en lien avec l'immigration, que ce soit avec ou sans leurs parents.

Les enfants séparés de leurs parents sont parqués dans des centres de détention. - AFP Les enfants séparés de leurs parents sont parqués dans des centres de détention. - AFP

Plus de 100.000 enfants sont actuellement détenus en lien avec l'immigration aux Etats-Unis, un total comprenant les enfants détenus avec leurs parents et les mineurs détenus séparément, a affirmé lundi l'ONU.

"Le nombre total des (enfants) détenus est de 103.000", a déclaré à l'AFP Manfred Nowak, principal auteur de l'Etude globale des Nations Unies sur les enfants privés de liberté.

Christian Quesada de nouveau en liberté ? Ce que dit le nouveau documentaire de C8...

  Christian Quesada de nouveau en liberté ? Ce que dit le nouveau documentaire de C8... Christian Quesada est en prison depuis mars dernier. A mesure qu'approche la fin de sa détention provisoire, voici ce que le nouveau documentaire de C8 - "Christian Quesada : nouvelles révélations sur le champion déchu" - explique quant à une éventuelle libération. © C8 Christian Quesada est en prison depuis mars dernier.

La politique migratoire dite de "tolérance zéro" de l'administration Trump a entraîné la séparation de près de 2. 000 enfants clandestins de leurs parents Il ne s'agit pas du scénario d'un film dystopique, mais bien de ce qui est en train de se produire en ce moment aux Etats - Unis . A Ursula, au Texas

Secrétaire d’État des États - Unis . Etats - Unis et France. Histoire et relations franco-américaines. Vérifiez l ’ état de votre application DV en utilisant la fonction de contrôle d’entrée d’état sur le site E-DV. Liens des Agences gouvernementales. Visas pour les Etats - Unis – Département d’Etat.

Parmi eux, des mineurs non-accompagnés

Il a qualifié de "prudente" cette estimation, basée sur les chiffres officiels ainsi que sur des sources complémentaires "très fiables". Au niveau mondial, ce sont au moins 330.000 enfants qui sont détenus dans 80 pays pour des raisons liées aux migrations, selon cette étude.

"La détention d'enfants liée aux migrations ne doit jamais être envisagée (...), dans l'intérêt de l'enfant. Il y a toujours d'autres solutions", a déclaré Manfred Nowak aux journalistes à Genève.

Il a précisé que le nombre de 103.000 enfants détenus aux Etats-Unis comprenait les mineurs non accompagnés, ceux qui avaient été arrêtés avec leurs proches, et ceux qui avaient été séparés de leurs parents avant la détention.

L'écrivain kurde iranien Bahrouz Boochani accueilli en Nouvelle-Zélande

  L'écrivain kurde iranien Bahrouz Boochani accueilli en Nouvelle-Zélande L'écrivain kurde iranien Behrouz Boochani, détenu pendant six ans par l'Australie, est enfin libre. Arrivé en 2013 par bateau, il avait été aussitôt renvoyé dans un centre de détention off-shore en Papouasie-Nouvelle-Guinée, parqué là par un gouvernement australien qui prône une politique « zéro immigration ». La Nouvelle-Zélande lui a accordé un visa. « Je viens d’arriver en Nouvelle-Zélande, si excité d’avoir enfin retrouvé ma liberté ». C’est avec ce tweet que l'écrivain kurde iranien Behrouz Boochani a annoncé la fin de son calvaire.

L ' immigration est un phénomène démographique qui a généré d'importantes augmentations de population et changements culturels au cours de l'histoire des États - Unis . Les immigrants sont arrivés à raison de plus d 'un million par an durant la première décennie du XXe siècle et d'environ un

Pour les articles homonymes, voir États unis (homonymie), USA (homonymie), EUA et Amérique (homonymie). Les États - Unis , en forme longue les États - Unis d'Amérique ou EUA (en anglais : United States et United States of America, également connus sous les abréviations US et USA)

7 millions d'enfants au monde privés de liberté

L'étude examine notamment les violations de la Convention des droits de l'enfant, qui stipule que la détention des enfants ne doit être utilisée "que comme une mesure de dernier recours et pour la durée possible la plus courte". Les Etats-Unis sont le seul pays membre des Nations Unies à n'avoir pas ratifié la convention, entrée en vigueur en 1990.

Mais Manfred Nowak a souligné que cela n'exonérait pas l'administration du président Donald Trump de la responsabilité de ses actes en matière de détention d'enfants migrants à sa frontière avec le Mexique.

"Séparer les enfants de leurs parents, comme cela a été fait par l'administration Trump, même de jeunes enfants, à la frontière avec le Mexique (...) constitue un traitement inhumain à la fois pour les parents et pour l'enfant", a-t-il souligné.

Il a déclaré que l'administration américaine n'avait pas répondu à un questionnaire envoyé aux Etats membres pour la constitution de l'étude. Au total, l'étude des Nations Unies a montré que 7 millions d'enfants étaient privés de liberté dans le monde dans différentes sortes d'institutions.

Loiret : un couple mis en examen pour maltraitance sur ses trois enfants de 18 mois, trois et six ans .
Le médecin a découvert que deux des trois enfants avaient des hématomes sur le visage, alors que la fillette avait plusieurs fractures crâniennes. Ils ont été placés en famille d'accueil.Un père de 32 ans et une mère de 29 ans, domiciliés à Saint-Denis-en-Val (Loiret), ont été mis en examen mercredi 27 novembre à Orléans pour violences sur mineurs de 15 ans par ascendant, rapporte France Bleu Orléans.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!