•   
  •   

Monde Au Mali, une attaque jihadiste fait 24 morts dans les rangs de l'armée

02:05  19 novembre  2019
02:05  19 novembre  2019 Source:   msn.com

Au Mali, une attaque jihadiste fait 24 morts dans les rangs de l'armée

  Au Mali, une attaque jihadiste fait 24 morts dans les rangs de l'armée Les forces maliennes et nigériennes ont mené, lundi, une opération conjointe contre les jihadistes dans l'est du Mali, faisant 24 morts dans les rangs de l'armée et 17 dans ceux des jihadistes. Nouvelle attaque meurtrière au Mali. Des combats ont fait 24 morts dans les rangs de l'armée malienne et 17 dans ceux des jihadistes, lundi 18 novembre dans l'est du pays, dans un contexte de dégradation sécuritaire continue, a indiqué l'armée sur lesLes forces maliennes et nigériennes menaient une opération conjointe contre les jihadistes quand une patrouille a été attaquée à Tabankort, a affirmé l'armée. Les forces maliennes "déplorent 24 morts, 29 blessés et des dégâts matériels.

Au programme : au Burkina Faso, l ' armée a été prise pour cible par des jihadistes , au moins 12 soldats ont été tués, dans le nord du pays, près de En Côte d'Ivoire, les Ivoiriens sont appelés aux urnes dimanche pour les législatives. Enfin, au Bénin des voix dénoncent l'opacité avec laquelle des

Tout comme le Mali voisin, le Burkina Faso fait face depuis quatre ans à la montée en puissance du terrorisme. Ces derniers mois, les attaques se sont Jusque-là, la plus grave attaque jihadiste perpétrée contre les militaires avait fait 12 morts à Nassoumbou, dans la même province du Soum

Des soldats de l'armée malienne dans les rues de Gao, le 24 juillet 2019. © Daphné Benoit, AFP Des soldats de l'armée malienne dans les rues de Gao, le 24 juillet 2019. Les forces maliennes et nigériennes ont mené, lundi, une opération conjointe contre les jihadistes dans l'est du Mali, faisant 24 morts dans les rangs de l'armée et 17 dans ceux des jihadistes.

Nouvelle attaque meurtrière au Mali. Des combats ont fait 24 morts dans les rangs de l'armée malienne et 17 dans ceux des jihadistes, lundi 18 novembre dans l'est du pays, dans un contexte de dégradation sécuritaire continue, a indiqué l'armée sur les réseaux sociaux.

Les forces maliennes et nigériennes menaient une opération conjointe contre les jihadistes quand une patrouille a été attaquée à Tabankort, a affirmé l'armée. Les forces maliennes "déplorent 24 morts, 29 blessés et des dégâts matériels. Côté ennemi l'on dénombre 17 terroristes tués, une centaine de suspects appréhendés", a-t-elle rapporté.

Au Mali, les corps de 13 soldats découverts après une attaque jihadiste

  Au Mali, les corps de 13 soldats découverts après une attaque jihadiste Les corps de treize soldats maliens portés disparus ont été découverts jeudi, après l'attaque d'une patrouille par des jihadistes en début de semaine, près de la frontière nigérienne. Le bilan de l'opération s'établit désormais à 43 morts. Le bilan s'alourdit au Mali. L'armée a découvert, jeudi 21—novembre, les corps de treize de ses soldats, portés disparus après l'attaque de lundi à Tabankort, près de la frontière nigérienne, ce qui porte à 43 le nombre de victimes de cette opération attribuée à des jihadistes, selon des sources sécuritaires maliennes.

Onze militaires maliens ont été tués et cinq blessés tôt dimanche matin au cours d' une attaque contre la base militaire de Boulikessi, dans le centre du

Après le Burkina et le Mali , la Côte d'Ivoire a été la cible dimanche 13 mars 2016 d' une attaque jihadiste , un commando armé faisant 16 morts dans la

Des prisonniers détenus

Les prisonniers sont aux mains des forces nigériennes, a-t-elle précisé. Dans un précédent communiqué, l'armée malienne avait indiqué avoir reçu le soutien de la force française antijihadiste Barkhane dans la contre-offensive contre les jihadistes.

>> À lire aussi : "La lutte contre le terrorisme au Sahel est un échec, il est urgent de repenser la stratégie"

Il s'agit d'un nouveau rude coup essuyé par l'armée malienne qui avait déjà perdu une centaine de soldats dans deux attaques jihadistes en un mois cet automne.

Avec AFP

Omar Sy rend hommage aux soldats tués au Mali .
L'acteur Omar Sy a rendu hommage sur Twitter aux 13 militaires français morts au Mali lundi soir dans un accident de deux hélicoptères. © Jean-Marc HAEDRICH/SIPA La classe politique a rendu hommage mardi aux 13 soldats Français morts au Mali la veille dans un accident d'hélicoptères. «Ces treize héros n'avaient qu'un seul but : nous protéger», a réagi Emmanuel Macron sur Twitter. Deux jours après le drame, c'est l'acteur Omar Sy qui a tenu à rendre hommage à ces hommes qui «ont perdu la vie au Mali pour la défense de nos libertés». «Ils sont un symbole de courage et d’engagement pour nous tous.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!