Monde: La Russie condamnée par la CEDH pour la répression d’un rassemblement anti-Poutine en 2012 - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde La Russie condamnée par la CEDH pour la répression d’un rassemblement anti-Poutine en 2012

18:05  19 novembre  2019
18:05  19 novembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Russie: six Tatars de Crimée condamnés pour «terrorisme»

  Russie: six Tatars de Crimée condamnés pour «terrorisme» Une condamnation très lourde a été prononcée à l’encontre de six Tatars de Crimée ce mardi 12 novembre en Russie. Accusés de terrorisme et de complot contre l’État, les six hommes ont été condamnés à des peines allant de 7 à 19 années de prison ferme. Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot C’est dans l’enceinte d’un tribunal militaire de Rostov-sur-le-Don que le verdict a été rendu. Les peines les plus lourdes ont été prises à l’encontre de Muslim Alyev et d’Enver Bekirov, accusés d’avoir dirigé la cellule que les autorités russes affirment avoir démantelée en 2016. Les quatre autres accusés ont écopé de peines allant de 6 à 12 années de prison.

La Cour européenne des droits de l’homme ( CEDH ) a condamné mardi 9 avril la Russie pour avoir assigné à résidence et avoir imposé des restrictions en 2014 à Alexeï En novembre, la CEDH avait déjà condamné la Russie pour les multiples arrestations à caractère « politique » de l’opposant russe.

La Cour européenne des droits de l'homme devait se prononcer le 15 novembre à la demande de l'opposant Alexeï Navalny qui avait interrogé les 17 Entre 2012 et 2014, il a été arrêté sept fois à des rassemblements et poursuivi soit pour violation de la loi sur les rassemblements publics, soit pour

  La Russie condamnée par la CEDH pour la répression d’un rassemblement anti-Poutine en 2012 © Copyright 2019, L'Obs

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé ce mardi 19 novembre la Russie coupable de multiples violations des droits de deux opposants condamnés pour leur participation à un vaste rassemblement contre le retour au Kremlin de Vladimir Poutine en 2012.

Les deux hommes qui avaient saisi la CEDH, le leader du Front de Gauche Sergueï Oudaltsov et l’un de ses proches, Léonid Razvozjaev, avaient été jugés coupables en 2014 d’avoir organisé des troubles de grande ampleur le 6 mai 2012 à Moscou, à la veille de l’investiture de Vladimir Poutine pour un troisième mandat présidentiel, et condamnés à 4 ans et demi de prison.

Russie: six Tatars de Crimée condamnés pour «terrorisme»

  Russie: six Tatars de Crimée condamnés pour «terrorisme» A la une du journal de l’Afrique, 28 manifestants algériens condamnés à six mois de prison et 20 000 dinars. Le tribunal de Sidi M’hamed les poursuit pour « atteinte à l’intégrité du territoire national ». Leur tort ? Avoir brandi le drapeau berbère lors de marches populaires, l’été dernier, malgré l'interdiction de Gaïd Salah, le chef d’état-major de l’armée.

C'est en des termes très crus que la Cour européenne des droits de l'homme a condamné jeudi les autorités russes, infligeant un sévère Au printemps 2018, la CEDH , saisie par Navalny, avait déjà condamné les violations répétées de la Russie à «la liberté de réunion» et au principe d ' un «procès

La Cour européenne des droits de l’homme ( CEDH ) a condamné à la Russie à verser 45 mille euro pour la torture d ’ un Tchétchène dans la prison russe. Enfin, il alléguait que sa famille avait été persécutée et que sa maison avait été incendiée en février 2010 parce qu’il avait introduit une requête

Poutine ou la revanche de l’humilié

La CEDH a souligné que les autorités judiciaires russes avaient imputé la responsabilité des violents heurts qui avaient éclaté avec la police aux manifestants et à Sergueï Oudaltsov pour l’organisation de cette mobilisation, mais qu’elles n’avaient « pas examiné la responsabilité des autorités dans la dégradation du rassemblement, qui était à l’origine pacifique ».

La cour a rappelé avoir déjà jugé dans un arrêt antérieur que « les tensions étaient nées de la décision des autorités de changer à l’improviste le lieu prévu pour le rassemblement sans en informer de manière appropriée les manifestants », et souligné que Sergueï Oudaltsov n’avait montré « aucune intention violente et a au contraire appelé au calme ».

[Reportage] Bagdad: funérailles d’un jeune Irakien, mort durant les manifestations

  [Reportage] Bagdad: funérailles d’un jeune Irakien, mort durant les manifestations Plus de 300 personnes sont décédées durant les manifestations en Irak. Et même si les violences ont baissé d’intensité ces dernières 48 heures, le nombre de victimes continue d’augmenter. Avec nos envoyés spéciaux à Bagdad, Sami Boukhelifa et Boris Vichith Les Irakiens enterrent les morts causés par la répression sanglante des manifestations par les autorités. Plus de 300 personnes sont mortes durant la mobilisation contre le pouvoir en Irak. Atteint d’un tir il y a une dizaine de jours, un jeune Irakien a finalement succombé à ses blessures.

La Cour européenne des droits de l'homme ( CEDH ) a condamné mardi la Russie pour avoir refusé d'enregistrer les statuts de trois associations car elles défendaient les personnes LGBT, un motif «inacceptable» au La demande de l'une des associations, Rainbow House, avait été retoquée car

La Cour européenne des droits de l’Homme ( CEDH ) a condamné ce mardi 9 avril la Russie à verser 20 000 € à Alexeï Navalny La Russie est condamnée pour violation du droit à ne pas être détenu arbitrairement, du droit à la liberté d’expression et pour avoir fait usage du droit à des fins politiques.

Enlèvement et mauvais traitements

Le traitement imposé aux deux opposants a pu avoir « un effet dissuasif sur la volonté d’autres personnes d’assister à des manifestations ou de participer à un débat politique ouvert », ont pointé les juges strasbourgeois. Ils ont condamné la Russie entre autres pour la violation de la liberté d’expression de Sergueï Oudaltsov et pour la violation de l’interdiction des traitements inhumains dans le cas de Léonid Razvozjaev.

Ce dernier s’était rendu à Kiev en octobre 2012 avec l’intention de demander l’asile en Ukraine mais affirme avoir été enlevé par des hommes agissant pour le compte de l’État russe, qui l’ont ramené en Russie.

« Un nouvel ordre proche-oriental se met en place, avec Poutine comme arbitre »

La CEDH a estimé que rien ne prouvait que ces hommes agissaient pour le compte de l’Etat russe ou que les autorités ukrainiennes aient été impliquées. Mais elle a reconnu l’enlèvement et les mauvais traitements subis, et souligné qu’aucun des deux pays n’avait enquêté efficacement sur ces faits.

La CEDH a condamné la Russie et l’Ukraine à verser respectivement 11.000 et 4.000 euros à Léonid Razvozjaev pour dommage moral. La Russie devra également verser 9.000 euros à Sergueï Oudaltsov. Ce dernier était l’un des chefs de l’opposition pendant les manifestations d’ampleur de l’hiver 2011-2012 à Moscou contre le Kremlin. Sa formation, le Front de gauche, représentait le flanc gauche du mouvement de protestation.

Géorgie: la tension monte contre Bidzina Ivanichvili .
Journée sous haute tension en Géorgie, ce lundi 25 novembre. L’opposition appelle ses partisans à se mobiliser massivement, devant les murs du Parlement pour exiger l’adoption d’une réforme électorale rejetée par celui-ci. Le dernier rassemblement a entraîné l’intervention des forces de police et l’arrestation de plusieurs dizaines de militants. L’opposition espère mobiliser plusieurs dizaines de milliers de personnes afin d’accroître la pression sur le gouvernement et sur le parti Rêve géorgien, au pouvoir depuis 2012.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!