•   
  •   

Monde Russie: des parents de manifestants incarcérés en appellent à Vladimir Poutine

04:05  20 novembre  2019
04:05  20 novembre  2019 Source:   rfi.fr

Feu et violences : les manifestants hongkongais tiennent toujours un campus assiégé

  Feu et violences : les manifestants hongkongais tiennent toujours un campus assiégé La police de Hong Kong a annoncé qu'elle envisageait l'utilisation de «balles réelles» face aux «armes létales» utilisées contre elle durant les affrontements autour d'un campus devenu ces dernières heures la principale base arrière de la contestation pro-démocratie.Des heurts ont éclaté entre policiers et manifestants non loin de l'université polytechnique de Hong Kong

Les parents de détenus se sont regroupés devant l'administration présidentielle, ce mardi 19 novembre 2019 à Moscou. © Alexander NEMENOV / AFP Les parents de détenus se sont regroupés devant l'administration présidentielle, ce mardi 19 novembre 2019 à Moscou.

Depuis les rassemblements de l’opposition l’été dernier à Moscou, une quinzaine de manifestants ont été jetés en prison. Leurs parents ont formé un collectif pour dénoncer une « parodie de justice » et en appeler au président russe.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Devant les portes de l’administration présidentielle, la mère d’un jeune lit à voix haute la lettre adressée à Vladimir Poutine. D’autres parents, dont les enfants ont été jetés en prison, l'entourent.

Russie: Poutine appelle le parti au pouvoir à prendre ses responsabilités

  Russie: Poutine appelle le parti au pouvoir à prendre ses responsabilités Le 19e congrès du parti Russie Unie s’est tenu samedi 23 novembre à Moscou en présence de son président Dmitri Medvedev et de son fondateur en 2001 Vladimir Poutine. Cette formation politique, qui a appuyé l’ascension personnelle de Vladimir Poutine, est aujourd’hui confrontée à une sévère impopularité. Dans un discours prononcé devant gouverneurs régionaux et députés, le président russe a appelé l’ensemble des élus à prendre leurs responsabilités. Avec notre correspondant à Moscou, Étienne BoucheMême s’il a été largement réélu en 2018, Vladimir Poutine sait que les élus qui le soutiennent n’ont plus les faveurs de l’opinion.

C’est le cas de Mikhaïl Barchaï. Son fils de 21 ans est détenu depuis le mois d’octobre. « Il a participé aux manifestations de cet été et il est accusé d’avoir poussé un policier. D’habitude, dans ce genre d’affaires, les gens sont assignés à résidence. Mais nos enfants, ils ont été arrêtés et jetés en prison », se révolte-t-il.

Le mois dernier, les parents de ces jeunes détenus ont décidé de créer un collectif pour dénoncer des poursuites qu’ils jugent totalement abusives. « Cette lettre à Vladimir Poutine est une lettre de désespoir. Parce que les parents des détenus n’ont pas d’autre solution. La justice ne s’intéresse pas aux preuves, parce que tout est politique à 100 % », affirme Alexandra Krylenkova, militante des droits de l’homme et membre du collectif.

Rongés par le désespoir et l'incompréhension, les parents des détenus se sentent totalement démunis face au système judiciaire et se disent inquiets pour leurs enfants. « Andreï est étudiant, ce n’est pas un voyou ! Depuis son arrestation, nous ne l’avons pas vu une seule fois, déplore Mikhaïl Barchaï. On a pu lui transmettre quelques affaires et c’est tout. Maintenant, on n’a plus qu’à attendre. »

Attendre la prochaine audience, et un verdict qui pourrait être lourd. Plusieurs manifestants arrêtés cet été ont déjà été condamnés à des peines allant de deux à quatre années de prison ferme.

Crimée : l'Ukraine accuse Apple de "se foutre de sa douleur" .
Le géant américain a présenté dans ses applications la Crimée, annexée en 2014 par Moscou, comme étant un territoire russe. © REUTERS Apple a apporté des modifications dans deux de ses applications phares, Météos et Plans, présentant la Crimée comme un territoire russe.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!