Monde: Mali: condamné à mort pour le meurtre d'un imam à Bamako - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Mali: condamné à mort pour le meurtre d'un imam à Bamako

12:10  20 novembre  2019
12:10  20 novembre  2019 Source:   rfi.fr

Mali: l'armée se replie de ses positions isolées après des attaques jihadistes

  Mali: l'armée se replie de ses positions isolées après des attaques jihadistes Face à la pression jihadiste grandissante, les Forces armées maliennes (FAMa), qui subissent de nombreuses attaques, changent de tactique : elles quittent les postes les plus éloignés et les plus exposés pour se regrouper sur des places plus fortes. La décision de l’armée malienne a déjà été appliquée à trois de ses positions isolées situées près de la frontière du Niger et du Burkina Faso. Il n’y a plus de camp de l’armée dans les localités d’Anderamboukane, Indelimane et de Labbézanga. Sur les réseaux sociaux, on a même vu des images d’enfants s’amusant sur les lieux désormais sans soldats.

Il a été condamné à la peine de mort . Cette sentence a été demandée, quelques minutes plus tôt, par l’ Imam Mahamoud Dicko, Ancien président Ya-t-il encore un ancien bourreau vivant des années du Gal Moussa Traoré ? Maintenant au Mali , nous avons quotidiennement des assassinats non moins

Il a été condamné à la peine de mort . Cette sentence a été demandée, quelques minutes plus tôt, par l’ Imam Mahamoud Dicko, Ancien président du Haut Conseil A l’annonce du verdict, les tensions ont baissé, les partisans de l’ Imam assassiné sont calmement ressortis du tribunal au cri de « atakbir

Prière devant la Grande mosquée de Bamako, fête de l'Aïd (illustration). © REUTERS/Joe Penney Prière devant la Grande mosquée de Bamako, fête de l'Aïd (illustration).

Ambiance surchauffée, mardi 19 novembre à Bamako, lors du procès d'un jeune homme qui a assassiné en janvier dernier un imam d'une mosquée de la capitale. Plusieurs centaines de personnes, membres d'associations musulmanes, ont manifesté devant le tribunal pour réclamer la peine de mort pour le présumé assassin qui ne serait pas en possession de toutes ses facultés. Après quelques heures d'audiences, le tribunal a condamné à mort le prévenu.

Avant l’ouverture du procès, à l’appel d’associations musulmanes, des centaines de femmes et d’hommes ont pris d’assaut les abords du tribunal de Bamako. « Peine de mort pour l’assassin, Allah akbar ! », pouvait-on notamment entendre. Les forces de maintien de l’ordre ont été obligées de fermer à double tour le portail d’entrée de la cour pour éviter des débordements.

Mali: sanctions après une vidéo dénonçant l’insécurité de l'aéroport de Bamako

  Mali: sanctions après une vidéo dénonçant l’insécurité de l'aéroport de Bamako Une vidéo amateur, tournée dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, par un passager d'un vol Air Mauritanie, en provenance de Brazzaville, montre l'aéroport de la capitale malienne totalement vide. Cette absence de contrôles dans un pays fragilisé par la guerre a suscité l'indignation. Pas un policier en vue dans cette vidéo tournée par un passager anonyme. Tout juste arrivé à l'aéroport de Bamako, celui-ci montre des box d'enregistrementPas un policier en vue dans cette vidéo tournée par un passager anonyme. Tout juste arrivé à l'aéroport de Bamako, celui-ci montre des box d'enregistrement complètement vides. « Voilà, il n'y a pas de police », commente l'homme.

Il a été condamné à la peine de mort . Cette sentence a été demandée, quelques minutes plus tôt, par l’ Imam Mahamoud Dicko, Ancien président du Haut Conseil Islamique (HCI) qui a fait un passage Quant au condamné , il lui a été indiqué qu’il a trois jours pour faire appel de cette décision de justice.

Pour des journaux locaux, pour des Maliens, c’est la phrase de trop. Le procureur général près la Ce mercredi par exemple, une association malienne soutenant l’ imam Mahmoud Dicko envisage de monter à son tour au créneau. Mali : plusieurs morts dans l'attaque d ' un camp de l'ONU à Kidal.

Avant le début du procès, des dignitaires religieux arrivent dans la salle d’audience. L’un deux demande publiquement l’application de la peine de mort. Puis le tribunal fait son entrée… La situation plutôt tendue à la barre.

L’accusé MoussaGuindo reconnaît avoir assassiné l’imam Abdoul Aziz Yattabaré le 19 janvier dernier, alors que ce dernier se rendait à la mosquée. Seulement, pour l’un de ses avocats, il a été établi que l’accusé n‘était pas en possession de toutes ses facultés mentales. Mais le verdict tombe : MoussaGuindo est condamné à mort pour assassinat.

Une partie de la salle crie victoire et de hauts responsables d’associations musulmanes présents, réclament l’application stricte de la sentence. Au Mali, la peine de mort n’est pas abolie, mais un moratoire décrété fait qu’elle n’est pas appliquée depuis de nombreuses années.

Des voix s’élèvent et s’interrogent, dans ce dossier, la justice malienne a-t-elle été influencée par la religion ?

À lire aussi : Un collectif d’associations réclame l’application de la peine de mort au Mali

Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France .
Le gouvernement du Mali et le président du Burkina Faso, deux pays où opère Barkhane, ont exprimé mardi leur solidarité avec la France après la mort de treize soldats français."Le Mali est aux côtés de la France dans cette épreuve qui endeuille nos deux armées", a dit sur les réseaux sociaux le porte-parole du gouvernement malien et ministre de la Communication Yaya Sangaré.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!