Monde: Soudan du Sud: meurtrie par les combats, Bentiu reprend vie petit à petit - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Soudan du Sud: meurtrie par les combats, Bentiu reprend vie petit à petit

04:05  21 novembre  2019
04:05  21 novembre  2019 Source:   rfi.fr

Soudan du Sud: à Bentiu, au nord du pays, l’attente des populations déplacées

  Soudan du Sud: à Bentiu, au nord du pays, l’attente des populations déplacées Le Soudan du Sud attend toujours son gouvernement d’union. Les parties ont prolongé de 100 jours la transition, jusqu’en février, pour la nomination des nouveaux ministres et le retour du chef rebelle Riek Machar. La ville de Bentiu, dans le nord du pays, a subi de terribles combats et violences. Une partie de la localité a été abandonnée et les bâtiments vacants sont occupés par des familles déplacées. Nyaogaï passe le balai dans un bâtiment administratif qu’elle squatte depuis cinq ans avec six autres familles. Tout le quartier a été abandonné pendant la guerre.

Le Soudan du Sud a jusqu’à février pour organiser le retour du chef rebelle Riek Machar et former un Désormais, le pays est relativement calme et des réfugiés reviennent au pays petit à petit , notamment du Bentiu est au milieu d’une zone de combats entre l’armée et deux groupes rebelles.

A l'hôpital de Bentiu , par exemple, des hommes, des femmes et des enfants de la communauté nuer ont La mission de l'ONU au Soudan du Sud dit qu'elle est parvenue à extraire plusieurs centaines de personnes de lieux où elles risquaient d'être également prises pour cible. Les combats , qui ont

La ville de Bentiu, au Soudan du Sud. © RFI/Sébastien Nemeth La ville de Bentiu, au Soudan du Sud.

Après de multiples retards, le Soudan du Sud attend le retour du chef rebelle Riek Machar et la formation d’un gouvernement d’union en février. En attendant, le pays profite de l’accalmie pour se remettre de la guerre. Dans le nord, Bentiu a été une ville martyr, avec de violents combats et massacres. Aujourd’hui, la ville tente de se relever.

Le muezzin appelle les croyants pour rejoindre la mosquée Kali-Ballee et se recueillir dans ce bâtiment où le 15 avril 2014, les rebelles ont abattu plus de 200 personnes qui se cachaient. Kuol Gat Kuol est né à Bentiu, il se souvient.

Soudan du Sud: des sites temporaires pour mieux accueillir les déplacés à Bentiu

  Soudan du Sud: des sites temporaires pour mieux accueillir les déplacés à Bentiu La situation du Soudan du Sud est stable alors que le pays attend un nouveau gouvernement pour février. À Bentiu, dans le Nord, la ville est dans un calme relatif qui maintient sur place des dizaines de milliers de déplacés. Pour désengorger les lieux, les humanitaires ont donc ouvert des sites temporaires. Kurkal et Qoeysey sont des sites temporaires abritant les plus vulnérables, surtout des mères célibataires et des veuves. Ils servent à limiter le squat de bâtiments abandonnés en ville, où des familles s’entassent dans des conditions précaires.Mais parmi ces déplacés présents sur les sites temporaires, il y a aussi des familles.

Cet article concerne la République du Soudan du Sud . Pour les homonymes du Soudan , voir Soudan (homonymie). Le Soudan du Sud , en forme longue république du Soudan du Sud , (en anglais : Republic of South Sudan ), est un pays d'Afrique orientale dont la capitale est Djouba.

La guerre nord- sud reprend . 1991 : scission de la SPLA et création du Front démocratique du peuple du 2014 En janvier, des combats opposent l'armée sud -soudanaise aux rebelles menés par l 'ex-vice Plus de sept millions de personnes ont désespérément besoin d'aide au Soudan du Sud

« Des rebelles sont arrivés. La plupart étaient jeunes. Le gouvernement avait attaqué leurs villages et brûlé leurs maisons. Ils étaient en colère et voulaient se venger. Tous ceux qu’ils trouvaient étaient suspectés de soutenir le pouvoir. Ils ne se rendaient même pas compte que la mosquée est un endroit sacré. La nuit on fait encore des cauchemars. On repense à ceux qui ont été massacrés. »

Partout on trouve des carcasses de véhicules, des bâtiments criblés de balles, des déplacés squattant des maisons abandonnés. Pourtant, Bentiu reprend vie. Le marché grossit chaque année.

Nyanya Kuol fait venir ses fruits et légumes par bateau sur le Nil, et par avion. « Au début la ville était en partie vide et il y avait peu de clients. Mais avec le temps, les gens ont commencé à rentrer. Maintenant on espère que la paix durera. Car sans elle, on n’ira nulle part. »

Soudan du Sud: à Bentiu, le retour des déplacés partis au Soudan

  Soudan du Sud: à Bentiu, le retour des déplacés partis au Soudan Le Soudan du Sud a jusqu’à février pour organiser le retour du chef rebelle Riek Machar et former un gouvernement d’union. Désormais, le pays est relativement calme et des réfugiés reviennent au pays petit à petit, notamment du Soudan voisin où ils ont fui. La région de Bentiu a été l’une des plus touchées par les massacres pendant la guerre. Mais l’accord de paix a donné un nouvel espoir. Bosco n’a que 20 ans. Réfugié pendant deux ans àLa région de Bentiu a été l’une des plus touchées par les massacres pendant la guerre. Mais l’accord de paix a donné un nouvel espoir. Bosco n’a que 20 ans. Réfugié pendant deux ans à Khartoum, il a préféré rentrer, malgré le traumatisme.

Le porte-parole de l'armée du Soudan du Sud affirmait ce dimanche avoir repris Nasir, l'une des plus importantes bases rebelles, mais aussi la ville pétrolifère de Bentiu . Selon des sources humanitaires, mais aussi onusiennes, il y a bien eu d'intenses combats hier à Bentiu .

Des combats ont certes fait plusieurs morts depuis, mais en nombre très Dans ce reportage, nos équipes vous emmènent à Bentiu , l'une des villes les plus touchées par la guerre. Nos reporters sont allés à la rencontre des populations victimes des combats , qui reviennent petit à petit en ville.

Certains étrangers ont même choisi d’investir à Bentiu. Ahmed Idris vient du Darfour soudanais. Il a ouvert une boutique il y a deux ans. « Au Soudan, la compétition est beaucoup plus forte. Ici, je travaille dur et je rentrerai chez moi quand j’aurai assez d’argent. Dans la région, quasiment tous les pays connaissent des conflits. Mais ici, je crois que la guerre va s’arrêter. »

Même si les habitants ne sont pas rentrés, l’activité reprend aussi avec la présence des quelques 100 000 déplacés vivant au camp situé à quelques kilomètres de la ville.

Soudan du Sud: au camp de Bentiu, les anciens combattants racontent le conflit .
L'élection présidentielle approche en Guinée-Bissau. Pour l'occasion notre correspondante dans la région Sarah Sakho s'est rendue sur place et nous a livré une serie de reportages. Vous verrez dans cette édition que l'une des principales préoccupations de la population est l'amélioration des conditions de vie. En Côter d'Ivoire, la mise en place de la couverture maladie universelle connaît quelques difficultés. Enfin Angélique Kidjo nous parle de son combat pour l'égalité entre les hommes et les femmes dans l'accès au crédit.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!