Monde: Manifestations en Iran: Hassan Rohani dénonce un «complot» de l'étranger - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Manifestations en Iran: Hassan Rohani dénonce un «complot» de l'étranger

04:05  21 novembre  2019
04:05  21 novembre  2019 Source:   rfi.fr

Des manifestations éclatent en Iran après l'augmentation du prix de l'essence

  Des manifestations éclatent en Iran après l'augmentation du prix de l'essence Des manifestations ont éclaté vendredi soir dans plusieurs villes iraniennes après l'annonce surprise par le gouvernement d'une hausse des prix de l'essence, a indiqué samedi l'agence officielle Irna. Quelques heures après l'annonce surprise par le gouvernement d'une hausse des prix de l'essence, des manifestations ont éclaté vendredi 15 novembre dans plusieurs villes iraniennes. Les manifestations ont été "importantes" à Sirjan, dans le centreLes manifestations ont été "importantes" à Sirjan, dans le centre du pays où "des gens ont attaqué un dépôt d'essence dans la ville et ont essayé d'y mettre le feu" avant que la police intervienne pour les en empêcher.

Hassan Rohani et Ali Khamenei ont qualifié les manifestations qu'a connues l' Iran ces derniers jours de « complot » diligenté par Israël et les Etats-Unis. Des manifestants favorables au gouvernement défilent à Arak, au sud-ouest de Téhéran, le 20 novembre 2019, en Iran (image d'illustration).

d' un " complot " ourdi à l ' étranger après plusieurs jours de manifestations violentes contre une hausse du prix de l 'essence lors desquelles des dizaines de face au complot des ennemis, et cette fois encore, face à ces émeutes", a déclaré le président Hassan Rohani , alors que la télévision d'Etat

Le président iranien Hassan Rohani accuse les Etats-Unis et Israël, notamment, d'être derrière les manifestations de ces derniers jours. © HO / Iranian Presidency / AFP Le président iranien Hassan Rohani accuse les Etats-Unis et Israël, notamment, d'être derrière les manifestations de ces derniers jours.

Après plusieurs jours de manifestations violentes contre une hausse du prix de l'essence, le président iranien Hassan Rohani s'est exprimé ce mercredi 20 novembre pour dénoncer « un complot » de l'étranger.

Difficile de savoir ce qui se passe depuis plusieurs jours en Iran. Les manifestations de colère qui ont éclaté suite à la hausse du prix de l'essence ont-elles fait « cinq-morts » comme le dit Téhéran ou « plus de 100 victimes » comme l'affirme Amnesty International. Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, lui, dit redouter des « dizaines » de morts dans la répression des manifestations.

On vous explique pourquoi les Iraniens manifestent depuis vendredi

  On vous explique pourquoi les Iraniens manifestent depuis vendredi Des manifestations contre la hausse du prix de l'essence ont lieu depuis vendredi en Iran. Le bilan humain est difficile à établir mais il pourrait être très lourd. Une révolte contre le prix de l'essence. Depuis vendredi soir, des milliers d'Iraniens sont descendus dans les rues pour dénoncer la hausse soudaine des prix à la pompe. Selon le gouvernement, au moins 25 villes iraniennes ont été touchées par des manifestations ou des émeutes. Il est toutefois très difficile d'obtenir des informations de manière indépendante sur les événements en cours. Internet est en effet coupé en Iran depuis plus de 40 heures.

d' un " complot " ourdi à l ' étranger après plusieurs jours de manifestations violentes contre une hausse du prix de l 'essence lors desquelles des dizaines de face au complot des ennemis, et cette fois encore, face à ces émeutes", a déclaré le président Hassan Rohani , alors que la télévision d'Etat

d' un " complot " ourdi à l ' étranger après plusieurs jours de manifestations violentes contre une hausse du prix de l 'essence lors desquelles des dizaines de face au complot des ennemis, et cette fois encore, face à ces émeutes", a déclaré le président Hassan Rohani , alors que la télévision d'Etat

Hassan Rohani affirme que ce sont des « ennemis » de l'Iran qui sont à l'origine des manifestations de ces derniers jours. Le président iranien désigne les États-Unis, Israël et ce qu'il appelle les « forces réactionnaires de la région ». Comprendre : l'Arabie saoudite et ses alliés.

Pour Hassan Rohani les manifestants étaient « peu nombreux » et le président assure que le « peuple iranien est sorti victorieux ». Des propos qu'illustrent les images diffusées par la télévision publique montrant des rassemblements de soutien aux dirigeants de Téhéran alors qu'internet est presque totalement coupé en Iran.

La brusque explosion de colère en Iran survient alors que population subit de plein fouet les sanctions américaines. Et dans une région où les foyers de tension et d'agitation ne manquent pas, la situation en Iran préoccupe les autorités françaises notamment. Paris a exprimé sa « vive inquiétude » suite aux informations faisant état de la mort de nombreux manifestants.

À lire aussi : Sur les réseaux sociaux, les Iraniens partagent leur colère et leur inquiétude

Iran: «Les gens sont pauvres, ils ne peuvent plus faire face à la situation» .
Les moyens de communication sont progressivement rétablis après la coupure presque totale observée la semaine dernière, au moment où des manifestations avaient lieu pour protester contre la hausse du prix des carburants. L’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International estime que ces heurts ont fait « au moins 143 morts », Téhéran ne reconnaît que cinq victimes. RFI a pu recueillir le témoignage d’une habitante de la capitale iranienne. « Dans le centre et dans le nord de Téhéran, les rues étaient inhabituellement vides, rien à voir avec le trafic habituel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!